Home Corée du Sud [LIVE-REPORT] Pour leur premier concert en France, M.O.N.T nous enchantent avec des performances épatantes !

[LIVE-REPORT] Pour leur premier concert en France, M.O.N.T nous enchantent avec des performances épatantes !

by Okame

Seboom et HXL Events en ont fait la promesse, et l’ont bien tenue en faisant venir pour la toute première fois en France le trio de K-Pop M.O.N.T. Le 21 avril dernier, la salle du Trabendo accueillait ce groupe fraîchement formé, et composé de trois anciens candidats de l’émission MIXNINE – Narachan, le leader, Roda, le rappeur, et enfin Bitsaeon, le chanteur principal. Près de 300 fans se sont réunis pour encourager le groupe dans cette première escale dans l’Hexagone et pour profiter de ce spectacle qui nous a de toute évidence laissé complètement bouches bées !

Pour rappel, le premier projet de Seboom, Seonshin et HXL Events avait été de faire fouler le parquet de la salle parisienne de l’Alhambra à deux groupes de rock, The Rose et Marmello, groupes que l’équipe a même eu la chance de rencontrer.

C’est donc naturellement avec un discours de présentation du projet et de remerciements aux organisateurs, aux fans et à toutes les équipes qui ont participé au bon déroulement – non seulement du concert mais aussi du séjour des M.O.N.T – que Seonshin s’est hâtée d’inaugurer le concert, avec au passage un rappel sur les règles de sécurité mises en place et une première partie de dance cover sur les tubes des derniers mois, menée par le groupe dont elle se fait elle-même la manager, de quoi chauffer progressivement la salle et rappeler l’état d’esprit familial prôné par tous !

Le top départ du concert a été donné avec l’entrée des artistes, sous les applaudissements de la salle et la reprise de “Really Really“, du groupe WINNER. Entre chant, danse et rap, les M.O.N.T ont voulu prouver  à leurs fans – et cela dès le début de leur set – qu’eux aussi s’affichent parmi les meilleurs dans ces catégories, même à des milliers de kilomètres de chez eux.

Narachan, le leader, a demandé aux fans français s’ils étaient prêts, et la réponse a bien évidemment été positive !

Le groupe a continué avec la reprise d’un deuxième titre des WINNER, qui a connu la même euphorie que le premier, à savoir “Millions“. Les trois garçons sont ensuite passés par la traditionnelle présentation de début de concert !

Narachan, suivi par ses deux collègues, a déclaré :

Narachan : “Vous êtes incroyables. Enchanté. Nous sommes M.O.N.T, et je suis Narachan.”
Roda : “Je suis Roda.”
Bitaeon : “Je suis Bitsaeon. Avez-vous aimé nos chansons ? Vous connaissez la K-Pop ? Vous connaissez M.O.N.T ? Merci, merci beaucoup. J’espère que vous allez vous amuser avec nous !”

La chanson suivante était plus inattendue, mais dès les premières notes, et par le succès évident de l’interprète, les hurlements ont fusé dans la salle. Cette chanson n’était autre que l’un des derniers titres phares des BTS, “IDOL“. L’ambiance était à son maximum et la prestation a vraiment été félicitée. On peut dire que la qualité du son, l’interprétation des artistes, la chorégraphie et bien d’autres choses encore ont été exécutées à la perfection et avec passion. Le travail était vraiment d’une qualité impressionnante, et les M.O.N.T ont épaté par une capacité à chanter en live un titre qui n’était clairement pas des plus faciles !

Après cette performance, Narachan a pris la parole pour s’étonner face à tous les cris d’encouragement :

“C’est incroyable. Merci beaucoup. Merci encore. Nous nous amusons tellement. la prochaine chanson est le single de nos débuts. Quelles chansons connaissez-vous ?”

En effet, la chanson d’après, intitulée “Sorry“, a ému les fans, bercés par la pureté et la tendresse des artistes. Les M.O.N.T ont choisi de montrer différentes facettes de leur personnalité, de l’énergie tant prônée par le leader, à la passion et la douceur de Bitsaeon et Roda.

La performance suivante contrastait avec la première, puisque c’est avec “Will You Be My Girlfriend?“, interprétée à plusieurs reprises lors de la soirée, que le groupe a mis le feu à la salle, en choeur avec son public. Le rappeur a alors montré l’étendue de son talent dans la joie et la bonne humeur. La prestation a été accueillie avec de franches acclamations, suivie par un “Je t’aime !” de la part de Narachan.

À l’occasion de ce concert assez intimiste, les membres du groupe se sont livrés à une session de questions-réponses particulièrement appréciée. Les fans ont eu la possibilité d’écrire des questions au groupe sur des bouts de papiers, piochés alors au hasard par les garçons. Narachan a eu l’honneur de répondre à la première question après avoir perdu au pierre-feuille-ciseaux.

À la question “Vous aimez Paris ? Revenez-vite. Voulez-vous m’épouser ?”, Narachan a répondu avec beaucoup de sérieux face à la situation :

“Bien sûr, nous sommes très contents de rencontrer les fans français. Nous avons mangé des escargots, visité l’Arc de Triomphe et la Tour Eiffel. Merci…”

La question suivante portait sur le nombre de piercings des trois garçons, qui ont donc montré tous les piercings – tous aux oreilles – qu’ils possédaient. C’est ensuite Bitsaeon qui a tiré une question qui a donné lieu à un fou rire général dans la salle :

“Pouvez-vous faire la danse la plus ridicule que vous connaissez ?”

Bitsaeon a – avec beaucoup d’entrain – exécuté la demande des fans, au plus grand bonheur de ces derniers, qui ont pu voir en lui un talent d’interprétation assez… original ! À la question “Avez-vous goûté la raclette ?“, les garçons se sont empressés de répondre :

“Juste en entendant que c’est du fromage, on a envie d’en manger. Nous séjournons sur Paris encore quelques temps, merci à la personne qui nous a posé cette question !”

Roda a pioché la question que tous les fans attendaient afin de pouvoir l’entendre prononcer quelques mots en français, ce qu’il a exécuté sans tarder :

“J’aimerais apprendre le français : bonjour, je t’aime, merci beaucoup.”

En ce qui concerne la question “Qu’est-ce que vous aimez en France et qu’est-ce que vous regrettez de ne pas voir en Corée ?“, les réponses ont été différentes selon les membres : on a pu entendre les fans, la crème brûlée ou encore la nourriture française, de quoi faire plaisir au public sans aucun doute !

Narachan a ensuite pioché une question qui concernait les fans venus de très loin. Il a alors cherché les fans venus du Nord de la France, du Sud, ou encore même ceux venus de Suisse, afin de les remercier d’être venus de si loin pour leur show.

Bitsaeon, à la question qui portait sur leurs capacités de danseurs, a commenté :

“On a encore beaucoup à apprendre, c’est grâce à vous que c’est possible. Merci ! La prochaine performance est très importante pour nous. Les prochaines performances seront en solo.”

En effet, toute une deuxième partie du concert a donné lieu à de nombreuses reprises en solo, témoignant alors du talent et surtout de l’univers particulier de chacun des membres, ce qui est plus difficile à appréhender lorsqu’on ne les connaît qu’à travers un écran.

C’est Bitsaeon qui a inauguré le déferlement des prestations en solo avec une reprise de haute volée du tube de John Legend, “All of Me, toute en sensibilité et en délicatesse. Les fans ont bien évidemment accompagné le chanteur dans ce grand moment d’émotions au sein du Trabendo.

Roda a alors pris la place de Bitsaeon pour poursuivre le concert avec des reprises de “Bullshit” de G-Dradon et de Jay Park et son tube “Mommae“. Puissance, talent et charisme ont rythmé ses prestations, qui n’ont fait qu’accroître l’ambiance déjà survoltée du show. Aucun doute là-dessus, les M.O.N.T étaient au sommet de leur forme ce soir-là !

Lorsque le groupe est remonté au complet sur scène, il a encore une fois épaté la salle en reprenant, dans un français vraiment loin d’être mauvais, le morceau emblématique “Papaoutai” de Stromae. Le groupe n’a cessé de prouver qu’il était passionné et dévoué à ses fans, car tout au long de sa tournée, il a fait l’effort d’apprendre et interpréter une chanson dans la langue originale du pays qu’il visitait, et c’est un réel plus dans leur prestation qui a permis au trio de nouer des liens supplémentaires avec ses fans européens !

Candidat emblématique de MIXNINE, Narachan a ensuite captivé l’audience par son charisme et son talent de danseur. Sur les deux morceaux funky de Bruno Mars, “Uptown Funk” et “Runaway Baby“, Narachan s’est laissé prendre par un solo de danse plus qu’énergique.

Le temps de reprendre son souffle, le leader a commenté :

“C’est génial, on s’amuse, je suis très heureux. La prochaine chanson est interprétée par un groupe très populaire”.

Que pouvaient-ils bien nous concocter pour la prochaine performance ? En réalité, c’est cette question qui trottait dans la tête de la plupart des fans, qui voyageaient de surprise en surprise puisque toutes les performances étaient plus ou moins inattendues, et surtout faites avec brio.

Et en effet, qui dit groupe très populaire, dit l’interprétation du titre des BTS “Go Go“. Encore une fois, la reprise était épatante, l’acoustique de la salle vraiment bien maîtrisée, et l’interprétation surprenante. Rares sont les fois où les fans ont pu assister à une reprise d’une telle qualité !

C’est sur “Shine” des PENTAGON que le groupe a ensuite brillé de mille feux, en dansant de manière totalement synchronisée, et sans jamais faiblir. Le groupe a décidément laissé sa marque sur le parquet du Trabendo et n’avait rien à envier à ses aînés. Narachan a par la suite déclaré :

“La prochaine chanson, c’est encore “Will You Be My Girlfriend?”

Sur une bande-son différente, remixée d’une toute autre manière, le groupe et les fans ont pu sauter tout au long de ce morceau pop et coloré qu’ils ont ainsi re-découvert sous un nouveau jour.

Alors que le concert approchait de sa fin, les membres de ce trio encore trop méconnu ont tenu à faire un discours pour remercier sincèrement leurs fans :

“Merci de nous avoir accompagné sur scène. Avant de chanter encore une chanson, nous avons quelque chose à vous dire. Nous sommes un jeune groupe qui vient tout juste de débuter mais nous faisons déjà un concert avec beaucoup de Français. Nous sommes très heureux et nous vous remercions car c’est grâce à vous que la K-Pop fonctionne. Il y a une dernière chanson que nous vous avons préparé.”

M.O.N.T ont su jouer avec les émotions du public, et ont proposé une palette de couleurs assez diversifiée tout au long de ce show. Après l’énergie folle, place à la mélancolie avec le morceau “Pain In The Rain“, qui par son titre, en disait beaucoup sur l’intensité émotionnelle qui a enveloppé la salle dès les premières notes de la chanson.

L’humour et la joie n’étaient cependant pas sans reste lors de cette soirée, car ils ont ensuite dansé sur un medley spécial constitué de “Bboom Bboom” des MOMOLAND et de “DDU-DU-DDU-DU” des BLACKPINK, de quoi prouver qu’eux aussi savent maîtriser les chorégraphies féminines, pourtant loin des univers qu’ils ont présenté sur les planches parisiennes ! Bitsaeon a surpris et a bien amusé les fans. Habituellement plutôt pudique, le jeune chanteur a laissé sa facette de “diva” prendre le dessus et s’est clairement démarqué des autres membres !

Boysband, girlsband ou encore duo de rappeur, le groupe a proposé un éventail de genres vraiment large, de quoi satisfaire tout le monde et de montrer qu’ils ont un potentiel énorme, qu’on espère exploité dans leurs prochaines sorties originales. Dès les premières notes de “Okey Dokey” de Zico et MINO, et de celles de “Artist” de Zico, tous les fans se sont mis à sauter en rythme et à chanter le refrain avec beaucoup d’engouement. Passionné et polyvalent, le trio a réellement pu échanger avec ses fans au cours de ce moment amical.

Avant de conclure avec un discours final, M.O.N.T ont réservé une dernière surprise au Trabendo, avec la reprise – des plus drôles – de “Singles Ladies” de Beyoncé… mais en version spéciale et ultra-décalée Alvin et les Chipmunks ! Entre les voix ultra-aigues et les pas de danse phare de la chanteuse, les garçons ont subjugué le public par leur auto-dérision et leur talent sans limite !

Les mots de fin ont vraiment rendu compte de la bonne ambiance, de l’engouement général partagé par tous, mais aussi de la difficulté pour certains groupes de s’imposer sur la scène musicale, malgré un talent indéniable :

“C’était un bon moment pour nous ! Nous voulons revenir. Achetez notre album. Merci beaucoup ! Faisons de beaux souvenirs !”

Enfin, puisque le concert partait d’un projet qui se voulait familial, l’équipe à l’origine de cet évènement a réservé une surprise qui n’a fait qu’embellir le moment pour deux fans, chanceuses de remporter (par tirage au sort), deux places en loge pour l’un des concerts des BTS au Stade de France (7 et 8 juin).

En bref, les M.O.N.T ont plus que jamais laissé leur empreinte en France avec un concert maîtrisé, passionné, léger et rafraîchissant, et avec un charisme bien supérieur à la longueur de leur carrière !

Nous tenons à remercier Seboom, HXL Events, Seonshin pour l’organisation, et surtout les M.O.N.T pour leur travail remarquable et leur complicité incroyable avec leur public !


Setlist :

  1. Really Really (reprise de WINNER)
  2. Millions (reprise de WINNER)
  3. IDOL – (reprise de BTS)
  4. Sorry
  5. Will You Be My Girlfriend?
  6. All of Me – (reprise de John Legend par Bitsaeon)
  7. Bullshit (reprise de G-Dragon par Roda)
  8. Mommae (reprise de Jay Park par Roda)
  9. Papaoutai (reprise de Stromae)
  10. Medley Uptown Funk/Runaway Baby (reprise de Bruno Mars par Narachan)
  11. Go Go (reprise de BTS)
  12. Shine (reprise de PENTAGON)
  13. Will You Be My Girlfriend? (remix)
  14. Pain In The Rain
  15. Medley BboomBboom/DDU-DU-DDU-DU (reprise de Momoland et BLACKPINK)
  16. Okey Dokey (reprise de Zico x MINO)
  17. Artist (reprise de Zico par Roda)
  18. Single Ladies (reprise de Beyonce version Alvin & les Chipmunks)

Galerie photo :

You may also like