Blog post

Suite à l’agression de l’idol Maho Yamaguchi (NGT48), deux employés de AKS sont mis à la porte

AKS, agence de management qui gère AKB48 et tous ses groupes soeur, vient de mettre fin au contrat de Etsuro Imamura, ancien manager de NGT48, et a annoncé la retraite de Takahiro Hosoi, manager des AKB48.

Ces décisions font suite à un tweet de Tomonobu Togasaki, ancien manager des AKB48, qui a provoqué un vrai tollé sur le net. Le 6 mars, ce dernier a partagé une photo de lui en train de boire de l’alcool aux côtés de Etsuro Imamura et de Takahiro Hosoi. Dans le tweet en question, Tomonobu Togasaki a déclaré avoir entendu beaucoup de choses, et a dit que les gens ne devraient pas écouter tout ce que raconte la presse. Même s’il n’a pas explicitement cité l’affaire qu’il vise via ses tweets, tout porte à croire que l’ancien manager parle en fait de l’enquête en cours concernant l’agression de l’idol Maho Yamaguchi.

Rappelons que cette agression avait bouleversé le Japon et la communauté fan de pop culture japonaise – particulièrement les fans d’idols – puisque Maho Yamaguchi, membre des NGT48, a été agressée en rentrant à son domicile il y a quelques mois, et qu’il semblerait que le management de l’artiste ait tenté d’étouffer l’affaire. Des semaines après les faits, lassée de ne pas être défendue et de ne pas pouvoir parler de ce qui lui ait arrivé, Maho Yamaguchi avait pris son courage à deux mains et dévoilé toute l’affaire sur internet – d’abord sur un live Showroom, puis sur son compte Twitter personnel. Mais l’affaire, déjà sordide dans le fait qu’elle aurait pu ne jamais être connue du public, avait pris une autre tournure lorsqu’il a été prouvé que l’agression de Maho Yamaguchi avait été planifiée par une autre membre de son groupe NGT48, qui avait indiqué l’adresse personnelle de la jeune femme à deux hommes en vue de l’agresser.

Le tweet polémique de Tomonobu Togasaki a donc ravivé l’affaire, et a mis une pression supplémentaire sur l’agence AKS, qui jusque-là n’avait pas vraiment pris les devants pour faire avancer l’enquête ou punir les coupables. AKS ont ainsi déclaré que le tweet de Tomonobu Togasaki et le comportement des personnes impliquées dans ce tweet étaient inappropriés, particulièrement parce que l’enquête policière est toujours en cours. Pour montrer à quel point ils considèrent cette bavure comme grave, AKS ont décidé de mettre fin au contrat de Etsuro Imamura, et d’accepter la démission de Takahiro Hosoi.

Rappelons que Etsuro Imamura avait précédemment été retiré de l’équipe de management des NGT48 à cause de son manque d’action dans l’affaire de l’agression de Maho Yamaguchi, mais qu’il était bel et bien toujours un employé de l’entreprise AKS.

Maintenant que Takahiro Hosoi a démissionné, AKB48 n’ont actuellement plus de manager. Aucun manager intérimaire n’a été engagé, et pour le moment le poste va rester vacant.

Source : Jpopasia

Articles précédents

Articles suivants


Veuillez patienter quelques instants pour le chargement des commentaires

Loading comments may take a few seconds please wait...