Home Dossier presse [LIVE-REPORT] BRIDEAR : (Re)prise d’assaut de la scène parisienne !

[LIVE-REPORT] BRIDEAR : (Re)prise d’assaut de la scène parisienne !

by Okame

L’espoir renaît ! Après des mois sans le moindre événement en raison de la pandémie qu’on ne veut plus nommer, quelques shows pointent ENFIN le bout de leur nez. Et côté Japon, c’est BRIDEAR qui a entamé la danse – ou le rock – ce dimanche 3 octobre, à La Boule Noire !

Même si BRIDEAR n’en est pas à son coup d’essai en France, la reprise a été timide, et ce n’est pourtant pas faute d’avoir un groupe de qualité – rappelez-vous sa performance génialissime à Paris Manga en 2017 ! BRIDEAR, c’est un quintet féminin enflammé capable de prendre possession de toute scène, peu importe la taille de la salle ou du public. 

C’est à 20h30 pétante que Kimi au chant, Haru à la basse, Ayumi et Misaki aux guitares et Natsumi, la petite nouvelle du groupe et grande batteuse, ont entamé le show avec Ghoul après un bref salut lancé au public ; elles ne s’embêtent pas avec du superflu, et sont directement passées à l’action. Et c’est ce qu’on aime chez elles. Comme souvent dans ce genre de concerts ayant lieu dans les petites salles de la capitale, le son n’est pas le meilleur. Heureusement, la régie son aura su régler les quelques couacs de début de show.  BRIDEAR a alors tout pour entamer un concert digne de ce nom, malgré le peu de monde présent dans la salle. Mais peu importe, tant que les fans sont fidèles et prêts à suivre le groupe dans chacun de ses délires, comme ce fut le cas ce soir-là !

Découvrez ci-dessous le clip de Ghoul :

Du dernier de ses singles promotionnels, à savoir BRAVE NEW WORLD REVISITED, à ses chansons les moins connues, à l’instar de Mirror ou encore KESHIN, le groupe a parcouru de manière cohérente et équilibrée l’ensemble de sa discographie. Que vous soyez fan de la première heure, et connaissiez donc toutes les chansons du groupe par cœur, ou que vous ayez découvert en direct au concert ce que BRIDEAR vous réservait, impossible d’être déçu(e) : il y a de tout ! Du metal hardcore de Sick au rock un peu plus punk de Starlight, BRIDEAR a su mener son spectacle avec entrain et passion.

Les gros riffs de guitare se sont fait entendre autant que les applaudissements des fans. À chaque concert de rock son lot de surprises et de rituels, comme les secouements de têtes du public sur The Moment, le solo de guitare d’Ayumi sur IGNITE ou les petits mots en français placés par la chanteuse Kimi :

Bridear est venu du Japon pour vous, quelle chance de pouvoir vous rencontrer de nouveau, merci d’être venu.e.s, on vous aime tout.e.s !

Avec une assurance grandissante au fur et à mesure du show, le groupe était assurément aussi heureux de retrouver les sourires et acclamations de ses fans que ces derniers l’étaient de se replonger dans la chaleur humaine d’une salle de concert. Et puis, de notre côté, on a nos performances coups de cœur, comme Mirror ou Starlight, et enfin, une dernière performance, celle d’Again, le rappel qui a clôturé la soirée ! Bien sûr, BRIDEAR ne pouvait pas s’en aller sans une petite photo avec ses fans et le drapeau français. 

En somme, on a assisté à un show avec des artistes on ne peut plus sympathiques accompagnées d’un public respectueux et passionné : que demander de plus pour un retour à la normale, si ce n’est encore plus de concerts ? 

Remerciements : Un grand merci à Voulez-Vous Danser pour l’invitation
et à
@soizic_c (Instagram) pour les photos !

Setlist :

  1. Ghoul
  2. IGNITE
  3. Mirror
  4. The Moment
  5. Pray
  6. KESHIN
  7. BRAVE NEW WORLD REVISITED
  8. Starlight
  9. Daybreak
  10. Dimensions
  11. Sick
  12. Bloody Bride
  13. Light In The Dark

Rappel :
14. Again

Galerie photos :

You may also like