Home Corée du Sud [INTERVIEW] Avec humilité et passion, les M.O.N.T nous font part de leurs projets les plus fous !

[INTERVIEW] Avec humilité et passion, les M.O.N.T nous font part de leurs projets les plus fous !

by Okame

The interview is available in English on the second page!

À l’occasion du concert organisé par HXL Events, Seboom et SeonShin au Trabendo le 21 avril 2019, le groupe sud-coréen M.O.N.T a accepté de nous confier quelques anecdotes et ses opinions sur ses débuts de carrière et ses futurs projets. En effet, à peine quelques mois après ses débuts en janvier 2019, et après plus d’une année de planification, M.O.N.T – trio composé de trois participants de l’émission MIXNINE – s’est lancé dans une tournée européenne, qu’il espère florissante.

L’équipe de CKJ a eu l’occasion de s’entretenir avec eux dans une interview ! Bonne lecture !

M.O.N.T : Bonjour, enchanté !

Bonjour, pouvez-vous commencer par vous présenter ?

M.O.N.T : Bonjour, nous sommes M.O.N.T.
Narachan : Je suis Narachan, le leader du groupe [en français].
Roda : Je suis le maknae, le rappeur Roda.
Bitsaeon : Je suis le chanteur principal, Bitsaeon.

Musicalement parlant, comment définiriez-vous votre style ?

Narachan : Nous sommes tous différents. Je suis plus funky.
Bitsaeon : J’aime le R&B et la pop.
Roda : Moi, j’aime le hiphop et le R&B.

Vous êtes un trio, qu’est-ce qui fait votre force ?

Narachan : Les groupes de K-Pop ont en général de nombreux membres. Nous sommes trois et je pense que ça nous permet de montrer les qualités de chacun. On peut alors montrer nos talents personnels.

Vous avez un style qui vous est quand même propre, qui oscille entre ballade et pop. Quel en est l’avantage ?

Narachan : La première chanson qu’on a choisi de faire était une ballade pop, parce que les fans attendaient une musique pop de notre part. Mais bientôt, nous allons mettre plus d’énergie dans nos morceaux parce que c’est ce que nous préférons. Nous avons commencé par quelque chose de plus doux pour les fans.

Avant vos débuts officiels, vous avez fait pas mal de busking, pouvez-vous nous parler de cette expérience ?

Narachan : Nous avons plusieurs expériences. Nous nous sommes aussi entraînés à la montagne et nous n’avons pas eu beaucoup de public pendant nos expériences de trainees. Avec l’expérience du busking, nous avons réussi à nous rapprocher du public. Par exemple, nous nous sommes produits lors d’un festival de bibimbap. Les gens étaient en train de manger et nous sommes arrivés pour danser (rires). On a alors pu évaluer la réaction du public par rapport à nous.

Il est aujourd’hui difficile pour les groupes d’idoles de débuter. Qu’est-ce qui vous a fait persévérer dans cette voie ?

Narachan : Avant d’être idoles, nous voulions devenir artistes. Nous aimons la musique, et au delà d’être idoles, notre but a toujours été de faire de la musique. Nous n’avons pas persévéré, nous avons davantage apprécié le moment car nous allions faire de la musique.

Dans votre travail de composition, vos chansons parlent souvent d’amour. Souhaiteriez-vous aborder d’autres thèmes ?

Roda et Bitsaeon : Si nous sommes plus connus, nous voudrions faire des musiques qui puissent servir à des personnes en difficulté, et pouvoir parler de thèmes sur la difficulté, pouvoir aider à travers notre musique parce que nous remarquons que certaines personnes connues utilisent leur influence pour aider les gens.

Vous avez l’air d’être prêts à faire de grandes choses. Quels sont les projets les plus fous que vous voudriez réaliser ? En 2019 ?

Narachan : Nous sommes déjà reconnaissants de pouvoir faire une tournée européenne de cette ampleur ! Ça nous touche énormément. Mais si nous voulions plus, nous aimerions visiter tous les pays du monde. En Asie, il y a beaucoup de villes où nous voudrions faire des concerts. Notre but ultime serait de pouvoir passer aux MAMA (Mnet Asian Music Awards).
Roda : On aimerait aller aux Billboard (rires).
Bitsaeon : Nous voudrions devenir les ambassadeurs de la Corée tels que les BTS, étant donné que le nom de notre groupe signifie “représentants de l’État”. Nous souhaiterions devenir de vrais représentants de l’État et pouvoir collaborer avec des artistes américains ou étrangers. 

Des idées d’artistes en particulier ?

Roda : Il y en a beaucoup. En Corée, Zico. À l’étranger, Bruno Mars etAriana Grande. (rires)
Bitsaeon : Est-ce que vous pouvez nous conseiller sur un artiste français qui pourrait bien fonctionner avec notre style ?
CKJ : Angèle, une artiste belge qui chante en français, qui est plutôt populaire en ce moment.
M.O.N.T : Ohhhh.

Vous êtes aussi très actifs sur les réseaux sociaux. Pensez-vous que c’est essentiel de nos jours ?

Narachan : Oui c’est important de pouvoir communiquer avec les fans car nous ne pouvons pas les voir. En plus, quand nous allons dans un pays mais que le pays est grand, certaines personnes ne peuvent pas venir. Pour ça, les réseaux sociaux nous permettent de toujours être proches de nos fans.

Connaissez-vous des petits mots en français ?

Narachan : Nous sommes M.O.N.T ! Je suis Narachan.
Roda : Je suis Roda.
Bitsaeon : Je suis Bitsaeon.
Narachan : Merci beaucoup !
Roda : Je t’aime France. Ouhlala ! (rires)

Avez-vous apprécié votre séjour à Paris ?

Narachan : C’est ce que nous voyions quand nous étions petits dans les livres à l’école. Voir la Tour Eiffel, l’Arc de Triomphe nous a vraiment ému. Nous étions bouche bée.

C’est une chance pour un groupe aussi jeune que vous de faire une tournée européenne. Qu’en pensez-vous ? Qu’attendez-vous de cette tournée là ?

Bitsaeon : Ce qu’on attend surtout, c’est qu’au terme de cette tournée européenne, plus de gens puissent nous connaître. On veut promouvoir le groupe.
Narachan : Même avant de débuter, beaucoup de gens nous soutenaient, nous écoutaient. C’est pour les remercier que nous sommes venus.

Beaucoup de personnes vont donc vous découvrir. Avez-vous un message à faire passer au public français ?

Narachan : En France, beaucoup de gens nous attendaient. À l’aéroport, il y avait plein de monde pour nous accueillir. Ça nous a fait chaud au cœur !
Roda : C’est vrai.
Narachan : Merci de nous aimer autant. Nous ferons de notre mieux demain pour vous satisfaire pour le concert. Merci de nous avoir permis de venir en France, c’est grâce à vous. Fighting ! Je t’aime. (en français)
Roda : Nous nous sommes vraiment entraînés, et nous avons préparé de nombreuses performances. On espère que les gens les apprécieront.

Notez qu’un live report et nos photos du show des M.O.N.T au Trabendo arrivent bientôt sur CKJ ! On peut déjà vous dire que le concert a été un succès, mais on ne vous dévoile pas tout aujourd’hui… 😉

Merci à Han Lael pour le travail d’interprétation, à HXL Events, Seboom et SeonShin pour nous avoir donné l’opportunité de rencontrer le groupe et bien évidemment à M.O.N.T pour leur très agréable collaboration ! 

You may also like