Blog post

[LIVE REPORT] CRYSTAL LAKE ont plongé dans le Petit Bain et ont arpenté Japan Expo !

Après une première date réussie en France le 31 octobre dernier, dans la salle du Backstage by the Mill, les CRYSTAL LAKE semblent avoir pris goût à la France et à l’Europe et sont revenus une seconde fois ! Cette fois-ci, pas d’ambiance Halloween ni de ciel gris, mais un magnifique soleil a accueilli le groupe à Lyon le 2 juillet, à l’occasion de sa seconde tournée européenne et britannique. Le lendemain, les CRYSTAL LAKE sont repartis en direction de notre capitale pour la seconde date française de cette tournée, date à laquelle l’équipe de CKJ s’est rendue pour rencontrer le groupe à nouveau. Cette fois-ci, le rendez-vous était fixé dans une salle que l’on connait bien, le Petit Bain, où pas mal d’artistes japonais ont l’habitude de venir jouer chaque année.

Mais CRYSTAL LAKE ne se sont pas contenté de simples concerts pour ce qui est de la France, ils ont aussi fait escale par le festival Japan Expo le vendredi 6 juillet, pour une séance de dédicaces et un showcase, de quoi élargir un peu plus leur public ! Revivez avec nous leur venue à Paris la semaine dernière !

Le mardi 3 juillet, au Petit Bain

Le mardi 3 juillet, après une première date française bouclée dans la ville de Lyon, CRYSTAL LAKE ont mis les pieds à Paris pour la seconde fois et sous une chaleur intenable, qu’ils semblaient ne pas avoir anticipé avant de s’envoler pour l’Europe, selon les dires de leur manager. CRYSTAL LAKE étaient la tête d’affiche de la date du Petit Bain, et ont permis à trois groupes occidentaux d’ouvrir le bal le soir-même.

Mais avant de pouvoir retrouver pas moins de quatre groupes sur scène, dont nos stars du jour, l’équipe de CKJ a eu l’opportunité de s’entretenir avec Yudai, Shinya et Ryo des CRYSTAL LAKE, lors d’une interview que nous vous avons fait découvrir avant même le début du concert (efficacité, quand tu nous tiens) ! N’hésitez pas à aller la relire ou à la découvrir si ce n’est pas déjà fait ! 😉

À notre grande surprise, la salle était déjà presque pleine à notre retour au Petit Bain, quelques heures après notre interview avec le groupe. Avant d’entendre jouer les tant attendus CRYSTAL LAKE, le concert a débuté avec trois premières parties. L’une des premières parties était un groupe venu de Londres qui performait pour la dernière fois sur scène à Paris : Shields. Le groupe a malheureusement annoncé il y a quelques semaines que suite au décès de leur guitariste George Christie, le reste des membres ne peut plus continuer ainsi.

Durant le concert de Shields, Ryo des CRYSTAL LAKE a fait une surprenante arrivée sur scène pour rejoindre le groupe. Que ce soit les fans de CRYSTAL LAKE ou les personnes ayant fait le déplacement pour les autres groupes à l’affiche, cela n’a pas empêché les artistes sur scène d’embarquer la foule dans leur univers avec des pogos, des cris et des sauts qui ont commencé à secouer le Petit Bain. Cette première partie s’est terminée vers 19h30 et le groupe a fini son tout dernier set français en disant : “Vive la France“.

Une fois que les instruments du second groupe ont été installés, la seconde partie de cette soirée a débuté sur les coups de 20h15. Après quelques tests de batterie et de micro, le concert de Kingdom of Giants, formation originaire de Californie, a alors commencé. C’est avec la même énergie que le show, avant l’arrivé de CRYSTAL LAKE, a continué ! La foule était de plus en plus dense et toujours aussi entrainée par la musique, malgré la chaleur et les styles complètement différents des groupes qui se sont succédés sur scène. Après 25 minutes de concert, Kingdom of Giants ont remercié le public de leur venue et ont confié aux fans qu’ils avaient absolument adoré jouer à Paris avec un “C’était incroyable d’être ici“. Avant de laisser place au troisième groupe de la soirée, Kingdom of Giants ont fait un peu monter l’impatience pour CRYSTAL LAKE, pour que le public soit à fond avant leur arrivée, en faisant crier le nom “CRYSTAL LAKE” au public.

Une troisième partie s’est progressivement préparée. Le groupe britannique Oceans Ate Alaska a alors pris place sur scène vers 20h50. Leur concert a débuté à 21h après quelques échauffements et réglages. Leur musique est plus agressive que les deux groupes précédents, avec des sons plus harcordes et plus violents, qui ont annoncé avec brio ce qui allait arriver avec les têtes d’affiche, nos chers CRYSTAL LAKE. Comme d’habitude, des personnes du public sont venues à plusieurs reprises sur scène pour se jeter sur la foule et profiter de ce concert pour se lâcher un maximum. Oceans Ate Alaska n’ont pas interprété uniquement leurs chansons personnelles sur la scène parisienne, mais ont également surpris les fans en faisant une reprise d’une chanson de Beyoncé, version metal bien évidemment. Ils ont fini en remerciant leur public et en laissant la place aux CRYSTAL LAKE.

Au final, ce n’est que vers 22h que les membres de CRYSTAL LAKE sont enfin entrés en scène, mais malgré l’heure tardive et l’impatience d’enfin voir ce qu’allait nous proposer le groupe pour cette seconde date parisienne, les fans ont commencé à crier sur-le-champs !

Le groupe CRYSTAL LAKE n’a pas laissé le temps à ses fans de souffler un peu, et a commencé directement le concert à son arrivée sur scène, avec le titre “Prometheus” !

L’atmosphère, la musique, et la prestance sur scène du groupe, ainsi que l’énergie communicative du chanteur Ryo, ont permis de donner un concert de qualité aux fans, de quoi réitérer la performance d’octobre mais avec une salle plus adaptée. À peine une chanson terminée, et ne laissant même pas le temps à des applaudissements, le groupe a enchainé plutôt rapidement les chansons. Tout le monde était à la fois excité et motivé pour sauter, crier et participer pleinement à ce concert pour en faire une nouvelle date mémorable.

Leur musique regroupe plusieurs styles distincts, et avec des rythmes différents, ce qui permet au groupe de pouvoir toujours proposer des performances complètes et dynamiques. Après quelques chansons entamées, comme “Mercury” ou encore “Six Feet Under“, Ryo a crié de sa voix la plus grave un “Merci beaucoup“, avant d’ajouter un petit “Je t’aime Paris“.

Au cours de cette soirée, CRYSTAL LAKE n’ont pas manqué de remercier leurs amis de Shields, Kingdom of Giants et Oceans Ate Alaska. Ils ont continué leur concert en demandant au public de lever les bras en l’air et de le accompagner dans leurs chansons, une motivation supplémentaire dont n’avaient pas vraiment besoin les fans, déjà au taquet face à la scène. Il y a à nouveau eu pendant cette seconde date parisienne une grande cohésion entre les fans, qui pour certains connaissaient les paroles par choeur de toutes les chansons, et les CRYSTAL LAKE.

Même si cela leur pose quelques problèmes avec leurs fans dans leur pays natal, les CRYSTAL LAKE composent leurs chansons en anglais, ce qui leur permet notamment de diffuser leur musique dans le monde entier avec des paroles accessibles au plus grand nombre. Les membres se sont brièvement exprimés sur leur venue à Paris en automne dernier, et ont parlé de leur arrivée sur le festival Japan Expo qui a eu lieu trois jours après le concert du Petit Bain. Après ce petit speech promotionnel, ils ont annoncé le nom de le chanson suivante : le titre “Apollo“. Ce morceau compose la chanson titre du dernier single en date du groupe, et a eu droit à un clip il y a quelques mois, qui culmine aujourd’hui à plus de 2,2 millions de vues sur YouTube.

À l’annonce de cette chanson, la salle a sauté de joie ! Avant d’aller dans des sons plus harcordes, les chansons de CRYSTAL LAKE commencent parfois avec des mélodies plus douces, et changent brutalement de tonalité pour aller vers des sons plus bruts et saturés. Ces différents changements peuvent alors surprendre ceux qui les connaissent moins, et qui découvrent en direct la musique du groupe, mais c’est aussi ce qui fait la particularité de cette pointure du metalcore nippon.

Lors du concert, le public n’a cessé d’acclamer le groupe, et Ryo en a profité pour continuer de demander aux spectateurs de chanter en choeur avec lui, notamment pour la dernière chanson du set, intitulée “The Fire Inside“. Pour cet au revoir au public parisien, CRYSTAL LAKE ont alors donné tout ce qu’ils pouvaient et Ryo s’est même jeté sur les fans, histoire de bien prendre la température de la fosse avant de partir de scène.

Le concert s’est terminé avec une photo souvenir, où CRYSTAL LAKE ont invité Shields, Kingdom of Giants et Oceans Ate Alaska à revenir sur scène pour immortaliser le moment. Ils ont tous ensemble pris une photo avec le public en criant un grand : “Je t’aime“.

CRYSTAL LAKE ont dit au revoir à la France sur cette tournée européenne estivale hier soir, après une date à Toulouse ! Comme les membres du groupe nous l’ont confié pendant l’interview, un nouvel album est en préparation, et sortira à la fin de l’année, qui sera suivi par une nouvelle tournée mondiale ! Peu de chances donc que CRYSTAL LAKE zappe la France l’année prochaine, on reste très confiants !

Si vous les avez vu cette année, que ce soit pour la première fois ou non, n’hésitez pas à nous partager vos plus beaux souvenirs avec le groupe ! Si vous les avez manqué, et en attendant de les revoir par ici n’hésitez pas à aller voir cette vidéo récap’ mise en ligne par le groupe pour cette date :

Le vendredi 6 juillet, à Japan Expo

Et c’est donc le vendredi 6 juillet que les visiteurs de Japan Expo ont pu découvrir les CRYSTAL LAKE ! Pour les fans, et aussi les curieux, deux créneaux horaire étaient à noter, puisque le groupe ne s’est pas contenté de proposer un showcase sur le festival, mais aussi une séance de dédicaces ! Malheureusement pour les visiteurs qui n’ont pas pu se rendre ce jour-là sur le festival, le vendredi était bel et bien le seul jour où les CRYSTAL LAKE étaient sur la programmation, en raison de leur emploi du temps de tournée plutôt chargé. Leurs activités sur Japan Expo ont été un bon moyen de pouvoir rencontrer le groupe de manière un peu moins formelle, et sans la chaleur et la fatigue (en théorie). Les trois membres officiels de la formation ont donc joué le jeu et ont semblé prendre beaucoup de plaisir à pouvoir voir leurs fans de près et à prendre le temps d’interagir avec eux lors des dédicaces, qui ont attiré plusieurs dizaines de personnes sans difficulté.

Si vous vous demandez ce que faisaient les membres de session du groupe pendant ce temps, et bien c’est très simple, ils n’ont pas chômé non plus, puisqu’ils étaient en mission tenue de stand. Si vous avez donc eu le chance de pouvoir vous procurer un CD, un T-shirt ou un goodies sur le stand de merchandising des CRYSTAL LAKE, c’est donc surement au bassiste que vous avez eu affaire.

En ce qui concerne leur showcase, qui a eu lieu sur la grande scène musique nommée Karasu, le soir en cloture de journée, CRYSTAL LAKE n’ont cette fois pas attiré plusieurs dizaines mais plusieurs centaines de fans, de quoi bien remplir la salle. Contrairement au Petit Bain, qui est une salle plutôt petite, la scène Karasu offre une plus grande place, de quoi permettre au groupe de pouvoir évoluer et bouger comme il le souhaite.

En ce qui concerne le choix de la setlist, pas de grands changements à noter par rapport à la date du Petit Bain, mais bien entendu l’ambiance et le confort dans la salle étaient radicalement différents.

L’avantage de ce genre de festival, c’est que même les non connaisseurs ont accès très facilement aux groupes qu’ils ne connaissent pas, et la venue de CRYSTAL LAKE sur Japan Expo a donc permis au groupe de conquérir le coeur de plusieurs nouvelles personnes.

Même si un tel évènement, qui fait s’agiter la foule dans tous les sens à coups de pogos et de circle pits, a fait avoir quelques frayeurs au staff de Japan Expo, tout s’est très bien déroulé et les CRYSTAL LAKE ont pu terminer leur set sans soucis, tout en conservant une superbe ambiance tout le long du showcase.

Nous ne faisons que commencer à vous dévoiler notre périple de 4 jours au sein de Japan Expo, mais on peut déjà vous dire que le showcase des CRYSTAL LAKE, que nous avions pourtant vu trois jours plus tôt et également en octobre 2017, était un des rendez-vous musique à ne pas manquer sur le 19ème impact de Japan Expo, déjà rien que pour l’ambiance de folie dans la salle Karasu !

Si vous avez découvert les CRYSTAL LAKE sur Japan Expo, n’hésitez pas à nous donner vos retours, et votre chanson préférée ! N’oubliez pas que le groupe sera de retour le mois prochain avec le single “The Circle“, et qu’il nous a promis de revenir avant la fin de l’année avec un nouvel album studio !

Merci à Alternative Live, à Japan Expo, et bien évidement
aux CRYSTAL LAKE
 pour cette nouvelle venue en France !


Setlist :

01. Prometheus
02. Matrix
03. Mercury
04. Six Feet Under
05. Rollin’ (reprise de Limp Bizkit)
06. Machina
07. Apollo
08. Alpha
09. Omega
10. The Fire Inside

Galerie photo (Petit Bain + Japan Expo) :

Articles précédents

Articles suivants


Veuillez patienter quelques instants pour le chargement des commentaires

Loading comments may take a few seconds please wait...