Blog post

[TOP 10] Les dramas à binge-watcher tranquillement sur Netflix cet été ! #2

Nouveau mois, nouveau top 10 ! Alors que notre équipe est en pleine frénésie Japan Expo, qui démarre déjà demain, on ne vous oublie pas et on vous livre aujourd’hui notre second article de cette nouvelle rubrique, et bonne nouvelle : ce sont les dramas qui sont cette fois-ci à l’honneur !

L’équipe de CKJ vous a préparé une petite sélection de dramas que vous pouvez voir sur Netflix, des dramas frais et légers qui vont vous mettre dans l’ambiance des vacances et vous faire oublier le stress de la routine ! Pourquoi Netflix ? Et bien on sait par expérience que c’est une plateforme de streaming légale qui est désormais rentré dans les moeurs, et à laquelle beaucoup de nos lecteurs sont abonnés. Netflix est aussi un endroit où de plus en plus de dramas, émissions et films asiatiques sont mis, alors autant profiter de ce bouquet grandissant pour revoir vos classiques ou découvrir de nouveaux titres ! Bien entendu comme d’habitude, n’hésitez pas à compléter nos sélections avec les propres programmes qui vous ont plu 😉


♣ Strong Girl Bong-soon

 

Pays d’origine : Corée du Sud
Nom original : 힘쎈여자 도봉순
Nom romanisé : Himssaen yeoja Do Bong-soon
Année de diffusion : 2017
Nombre de saisons : 1
Nombre d’épisodes : 16
Durée d’un épisode : 1h10
Genres : Comédie, action, romance, enquête
Acteurs principaux : Park Bo Young, Park Hyung Sik & Ji Soo
Scénariste : Baek Mi Kyeong
Réalisateur : Lee Hyung Min

Recommandation Netflix : 94%
Note MyDramalist : 8,8/10

 

 

Synopsis :

Do Bong-soon, jouée par Park Bo Young, est une femme qui possède une force surhumaine. Grâce à cette force exceptionnelle, elle se fait engagée en tant que garde du corps pour protéger le trop gâté Ahn Min-hyuk, jeune directeur d’une entreprise de jeux vidéo appelée Ainsoft dont le rôle est incarné par Park Hyung Sik. Min-hyuk est menacé par un ennemi dont il ne connait pas le nom, et il est déterminé à résoudre le problème par lui-même, car il n’aime pas la police et ne leur fait pas confiance. In Guk-doo, interprété par Ji Soo, est quant à lui un policier et l’homme pour lequel Bong-soon a le béguin depuis qu’ils sont enfants. Une série de kidnapping arrive alors dans le petit quartier paisible de Bong-soon, Dobong-dong, et leur petite communauté s’en retrouve complètement chamboulée. En plus de protéger la vie de son patron, la vie déjà inhabituelle de Bong-soon prend une toute autre tournure. Cependant, elle se doit de rester prudente ; si par hasard elle utilise sa force légendaire à mauvais escient, elle la perdra pour toujours.

Bande-annonce :

Pourquoi on a aimé : Ce drama a su combiner la comédie romantique, typique de bon nombre de dramas coréens, avec un genre un peu plus sombre, ce qui donne un très bon équilibre au programme dans son ensemble. Malgré un scénario qui aurait pu s’annoncer déconstruit et difficile à mener à terme, il reste une jolie prouesse puisqu’il arrive à garder sa cohérence jusqu’à la fin, tout en continuant de faire rire.

À découvrir dans le même style (hors Netflix) : Weightlifting Fairy Kim Bok-joo (역도요정 김복주)

♣ Good Morning Call

 

Pays d’origine : Japon
Nom original : グッドモーニング・コール
Nom romanisé : Guddomōningu kōru
Années de diffusion : 2016 & 2017
Nombre de saisons : 2
Nombre d’épisodes : 17 + 10
Durée d’un épisode : 50 minutes
Genre(s) : Romance, amitié, école
Acteurs principaux : Fukuhara Haruka & Shiraishi Shunya
Scénaristes : Kanome Keiko, Suzuki Yuna, Obayashi Rieko & Kanda Yu
Réalisateurs : Mayuko Okamoto & Akimitsu Sasaki

Recommandation Netflix : 93%
Note MyDramalist : 7,8/10

 

 

Synopsis :

Yoshikawa Nao, interprétée par Fukuhara Haruka, est une lycéenne qui décide de rester habiter seule en ville lorsque ses parents héritent de la ferme du grand-père et qu’ils déménagent donc à la campagne. Le jour où Nao emménage enfin dans son appartement, elle découvre qu’il a également été loué à une autre personne : Uehara Hisashi (joué par l’acteur Shiraishi Shunya). Ce garçon n’est autre que le garçon le plus mignon, le plus cool et le plus populaire du lycée ! Non seulement leur agence immobilière a tout à coup mis la clé sous la porte, mais en plus la propriétaire de l’appartement leur annonce qu’ils doivent finalement payer un loyer plus cher que prévu. Au final, les deux lycéens n’ont pas d’argent et pas d’autre endroit où emménager, et Nao et Hisashi décident donc de rester tous les deux dans l’appartement et de cohabiter.

Bande-annonce :

Pourquoi on a aimé : La cohabitation plus ou moins forcée, voilà un thème récurrent dans les dramas, qui est cette fois traité avec légèreté ! On a ici affaire à une histoire mignonne entre deux lycéens, qui apprennent à affronter leurs problèmes (financiers notamment) seuls et sans l’aide de qui que ce soit. La bonne nouvelle c’est que si vous accrochez à la première saison, une deuxième vous attend pour voir ce que deviennent nos protagonistes après le lycée !

À découvrir dans le même style (arrivé récemment sur Netflix) : Full House (풀하우스)

♣ Age of Youth

 

Pays d’origine : Corée du Sud
Nom original : 청춘시대
Nom romanisé : Cheongchun Sidae
Années de diffusion : 2016 + 2017
Nombre de saisons : 2
Nombre d’épisodes : 12 + 14
Durée d’un épisode : 1h05
Genre(s) : Tranche de vie, comédie, amitié, romance, drame
Acteurs principaux : Han Ye Ri, Park Eun Bin, Ryu Hwa Young, Han Seung Yeon & Park Hye Soo
Scénariste : Park Yeon Sun
Réalisateur : Lee Tae Gon

Recommandation Netflix : 95%
Note MyDramalist : 8,8/10

 

 

Synopsis :

Cinq filles qui ont la vingtaine habitent ensemble en colocation dans une maison appelée “Belle Epoque” [ndlr : le nom est bien français dans le drama]. Jin Myung, Ji Won, Yi Na, Ye Eun et Eun Jae ont toutes une personnalité particulière, un passé difficile et des gros problèmes dans la vie. Mais en plus d’elles cinq, elles sont persuadées qu’une sixième âme est présente dans leur maison, un fantôme, qu’elles perçoivent toutes d’une manière différente. Alors que les filles se sentent de plus en plus proches les unes des autres et qu’elles forgent une réelle amitié, elles doivent aussi faire face à leurs problèmes, tout en essayant de profiter de leur jeunesse. Ce drama suit l’histoire de cette lutte contre le destin, et de la manière dont elles vont gérer tous leurs soucis, qu’ils soient relationnels, professionnels, familiaux ou financiers.

Bande-annonce :

Pourquoi on a aimé : Une très jolie série qui montre une cohabitation complètement folle entre 5 filles aux parcours différents. Malgré leurs différences, elles se soutiennent dans leurs joies et dans leur peines, et arrivent à montrer que tout le monde peut surmonter les pires douleurs. En ce qui concerne la saison 2, malgré le soucis de casting entre la saison 1 et la 2, et donc le remplacement d’une actrice et d’un des personnages principaux, la série a continué sur les chapeaux de roue pour le plus grand bonheur des fans. Et devinez quoi ? L’arrivée d’une saison 3 n’est pas exclue selon certains des acteurs !

À découvrir dans le même style (hors Netflix) : The Lover (더 러버)

♣ Baiser Malicieux : l’Amour à Tokyo

 

 

Pays d’origine : Japon
Nom original : イタズラなKiss~Love in TOKYO
Nom romanisé : Itazurana Kiss~Love in TOKYO
Années de diffusion : 2013 & 2014
Nombre de saisons : 2
Nombre d’épisodes : 16 + 16
Durée d’un épisode : 50 minutes
Genre(s) : Romance, comédie, amitié
Acteurs principaux : Miki Honoka & Furukawa Yuki
Scénariste : Miura Yuiko
Réalisateurs : Nagata Koto & Kawano Koji

Recommandation Netflix : 94%
Note MyDramalist : 8,1/10

 


Synopsis :

L’histoire de ce drama est basée sur le manga Itazura na Kiss de Kaoru Tada. L’histoire commence lors d’une cérémonie d’entrée au lycée, alors que l’étudiante pas très futée Kotoko Aihara, jouée par l’actrice Miki Honoka, remarque pour la première fois Naoki Irie, interprété par Furukawa Yuki. Ce garçon est populaire au lycée, et Kotoko en tombe immédiatement amoureuse. La jeune femme ne va pas avouer tout de suite ses sentiments à Naoki, mais va tout de même se risquer à lui déclarer sa flamme lorsque l’occasion se présente. Malheureusement pour elle, Naoki la rejette en la regardant de haut et en lui disant “Je n’aime pas les femmes bêtes“. Un beau jour, la maison de Kokoto est frappée par une météorite et complètement détruite. Vivant avec son père comme seul parent, Kotoko et ce dernier décident ensemble d’emménager chez un ancien ami de la famille le temps que la maison soit reconstruite. Lorsque Kotoko va finalement emménager chez les amis de son père, elle va se rendre compte que le fils de cette famille n’est autre que Naoki Irie, le garçon du lycée pour lequel elle a le béguin.

Bande-annonce : 

Pourquoi on a aimé : Le scénario n’a rien d’extraordinaire, mais c’est malgré tout une histoire que l’on aime voir et revoir, pour sa simplicité et le développement amoureux entre les protagonistes, qui n’ont pourtant aucune affinité au début de l’histoire. Ce manga a eu un bon paquet d’adaptations ; celle-ci est le second drama japonais après un premier paru en 1996, et certainement l’une de celles qui s’en sort le mieux ! Cette version a également le mérite de proposer une fin, ce que toutes les adaptations n’ont malheureusement pas eu le loisir de nous offrir.

À découvrir dans le même style (hors Netflix) : Nodame Cantabile (のだめカンタービレ)

♣ Boys Over Flowers

 

Pays d’origine : Corée du Sud
Nom original : 꽃보다 남자
Nom romanisé : Kkotboda Namja
Année de diffusion : 2009
Nombre de saisons : 1
Nombre d’épisodes : 25
Durée d’un épisode : 1h05
Genre(s) : Romance, école, comédie, amitié
Acteurs principaux : Gu Hye Seo, Lee Min Ho, Kim Hyun Joong, Kim Joon & Kim Sang Beom
Scénariste : Yoon Ji Ryun
Réalisateur : Jun Ki Sang

Recommandation Netflix : 91%
Note MyDramalist : 8/10

 

Synopsis :

Geum Jan Di, l’héroïne de l’histoire incarnée par l’actrice Gu Hye Seo, est une fille ordinaire qui a un très fort sens de la justice. Sa famille est pauvre et possède un pressing. Alors qu’elle part livrer un élève de la prestigieuse école Shin Hwa High, Jan Di sauve la vie de cet élève en l’empêchant de se jeter du toit ; pour cet acte de bravoure, Jan Di va alors se voir offrir une bourse d’études de natation et gagne son billet d’entrée dans ce lycée pour enfants riches. À Shin Hwa High, Jan Di se retrouve vite terrorisée par Gu Jun Pyo, interprété par Lee Min Ho, le leader des F4. Ce groupe est constitué des quatre élèves les plus riches de toute l’école, qui profitent de leurs privilèges pour faire appliquer leurs propres lois et régir la vie de l’école. Geum Jan Di, de nature rebelle, va donc se retrouver à affronter le F4 pendant sa scolarité, et à essayer de s’en sortir dans un univers du luxe qui n’est pas le sien.

Bande-annonce :

Pourquoi on a aimé : Encore une histoire indémodable qui a eu droit à bon nombre d’adaptations, dont une terminée la semaine dernière au Japon. Avec un casting sympa et un cas typique de bad boy qui se transforme en amoureux transi et dévoué, ce drama est certainement l’un des plus grands classiques coréens ! Mention spéciale également pour la bande originale qui est toujours aussi magnifique, même près de 10 ans plus tard, et qui guide parfaitement nos émotions tout au long du drama.

À découvrir dans le même style (hors Netflix) : Cinderella & the Four Knights (신데렐라와 네 명의 기사)

♣ Oh My Venus 

 

Pays d’origine : Corée du Sud
Nom original : 오 마이 비너스
Nom romanisé : Oh Mai Bineoseu
Année de diffusion : 2015
Nombre de saisons : 1
Nombre d’épisodes : 16
Durée d’un épisode : 1h
Genre(s) : Comédie, romance
Acteurs principaux : So Ji Sub, Shin Min Ah, Yoo In Young & Jung Gyu Woon
Scénariste : Kim Eun Ji
Réalisateurs : Kim Hyung Suk & Lee Na Jung

Recommandation Netflix : 98%
Note MyDramalist : 8,4/10

 

Synopsis :

Kim Yeong Ho, joué par So Ji Sub, est coach sportif privé pour des stars hollywoodiennes. Il revient à contrecoeur dans son pays natal, la Corée, pour affronter sa famille suite à un scandale impliquant une actrice. Même s’il est issu d’une famille riche, Kim Yeong Ho souffre encore aujourd’hui d’une blessure dévastatrice qu’il a reçu pendant son enfance. Il contre désormais ses problèmes avec un mode de vie sain. Kang Joo Eun, interprétée par Shin Min Ah, est une avocate de 33 ans qui était auparavant surnommée “La vénus de Daegu“. Au fil des années, elle a pris du poids et a une moins bonne santé. C’est ensuite que son petit ami, avec qui elle est en couple depuis 15 ans, la quitte. Kang Joo Eun rencontre alors Kim Yeong Ho, qui accepte de devenir son coach personnel pour l’aider à retrouver la forme. Alors qu’ils travaillent ensemble sur la transformation physique de la jeune femme, ils finissent par découvrir qu’ils ont des sentiments l’un pour l’autre.

Bande-annonce :

Pourquoi on a aimé : Un scénario plutôt original composé d’une histoire qui tient la route malgré ses nombreuses scènes comiques qui remettent en question tout le sérieux des personnages. Ces derniers mettent en avant leur fort lien d’amitié et nous donnent presque envie de les avoir en tant qu’ami. Par ailleurs, le jeu d’acteur des deux personnages principaux est si bien joué qu’on a l’impression que c’est plus la réalité qui nous est montrée, qu’un drama. De plus, Kang Joo Eun, le personnage principal féminin, a une si grande volonté que cela finit par déteindre sur nous, nous donnant à notre tour l’envie d’atteindre nos objectifs.

À découvrir dans le même style (hors Netflix) : Birth of a Beauty (미녀의 탄생)

♣ Strongest Deliveryman

 

Pays d’origine : Corée du Sud
Nom original : 최강 배달꾼
Nom romanisé : Choigang Baedalkkun
Année de diffusion : 2017
Nombre de saisons : 1
Nombre d’épisodes : 16
Durée d’un épisode : 1h
Genre(s) : Comédie, romance, tranche de vie
Acteurs principaux : Go Kyung Pyo, Chae Soo Bin, Kim Sun Ho, Go Won Hee
Scénariste : Lee Jung Woo
Réalisateur : Jun Woo Sung

Recommandation Netflix : –
Note MyDramalist : 8,1/10

 

 

Synopsis :

Ce drama raconte l’histoire de Choi Kang Soo, joué par Go Kyung Pyo, qui est livreur. Malgré des débuts modestes, Choi Kang Soo est intrépide et donne tout ce qu’il a dans son travail. Lee Dan Ah, interprétée par Chae Soo Bin, est également livreuse. Elle déteste tellement sa situation sociale et économique actuelle qu’elle appelle son pays “Hell Joseon“, une expression utilisée par les jeunes Sud-coréens. Lee Dan Ah se focalise tellement sur ses rentrées d’argent et sur le fait de changer de mode de vie, qu’elle n’a pas le temps d’avoir un homme dans sa vie. Mais lorsqu’elle rencontre le charmant Choi Kang Soo, son attitude va changer. Nait alors une compétition et une romance entre Choi Kang Soo et Lee Dan Ah au milieu de leur quête de gloire. Pour eux, la gloire signifie être riche comme Lee Ji Yoon (jouée par Go Won Hee) ou encore Oh Jin Gyu (joué par Kim Sun Ho).

Bande-annonce :

Pourquoi on a aimé : On a ici une histoire assez basique, celle d’un homme cherchant à accomplir ses rêves, et pourtant au fil des épisodes on s’aperçoit que son chemin devient de plus en plus extraordinaire grâce au scénario. En effet, Go Kyung Pyo, l’acteur interprétant le personnage principal Choi Kang Soo, a su à travers son jeu d’acteur rendre un drama banal, basé sur la vie d’un livreur, très intéressant et attachant. Ce dernier nous offre même une leçon de vie dedans.

À découvrir dans le même style (hors Netflix) : Fight For My Way (쌈, 마이웨이)

♣ My Only Love Song

 

Pays d’origine : Corée du Sud
Nom original : 마이 온리 러브송
Nom romanisé : Mai Onli Leobeusong
Année de diffusion : 2017
Nombre de saisons : 1
Nombre d’épisodes : 20
Durée d’un épisode : 30 minutes
Genre(s) : Historique, comédie, romance
Acteurs principaux : Gong Seung Yeon & Lee Jong Hyun
Scénariste : Kim Soo Jin
Réalisateur : Min Doo Shik

Recommandation Netflix : 84%
Note MyDramalist : 8,1/10

 

 

Synopsis :

Ce drama raconte l’histoire de Song Soo Jung, jouée par l’actrice Song Seung Yeon, qui est une top star vraiment très arrogante. Elle a un moyen très particulier de classer les gens, selon l’argent qu’ils possèdent. Soudainement, elle fait un voyage dans le temps et se retrouve directement à l’époque du Koguryo. Dans cette nouvelle époque pour elle, Song Soo Jung rencontre On Dal, interprété par Lee Jong Hyun. Ce dernier serait prêt à tout pour gagner de l’argent, mais il est en réalité quelqu’un de généreux, qui aime donner aux personnes pauvres ou faibles.

Bande-annonce :

Pourquoi on a aimé : Une histoire mêlant l’historique au moderne avec une touche d’humour, que demander de plus ? Dans ce drama, qui a su combiner parfaitement ces deux époques, nous plongeons dans un univers particulier mais auquel on se fait vite. Le caractère arrogant de l’actrice principale est tellement amusant qu’on s’attache à cette dernière. Par ailleurs, les réactions des personnes vivant à l’époque du Koguryo et qui découvrent les objets du 21ème siècle à cause de Song Son Jung, le personnage principal féminin, ne cessent de nous faire rire tout au long du drama.

À découvrir dans le même style (hors Netflix) : Moon Lovers: Scarlet Heart Ryeo (달의 연인 : 보보경심 려)

♣ Kantaro: The Sweet Tooth Salaryman

 

Pays d’origine : Japon
Nom original : さぼリーマン
Nom romanisé : Saboriman
Année de diffusion : 2017
Nombre de saisons : 1
Nombre d’épisodes : 12
Durée d’un épisode : 25 minutes
Genre(s) : Gastronomie, comédie, tranche de vie
Acteur principal : Matsuya Onoe
Scénariste : Adachi Shin
Réalisateurs : Moriya Kentaro & Ishida Yusuke

Recommandation Netflix : –
Note MyDramalist : 7,5/10

 

 

Synopsis :

Ametani Kantarou, interprété par l’acteur Adachi Shin, est un bel homme à lunettes célibataire qui travaille dans une maison d’édition. Ses collègues le perçoivent comme un employé efficace et rapide à la détente, en lequel tout le monde peut avoir confiance, mais en réalité il adore se faufiler hors du bureau pour aller déguster en cachette de délicieuses sucreries, et autres desserts en tout genre, son ultime passion. Cette histoire est basée sur le manga Saboriman Ametani Kantarou, une oeuvre signée Tensei Hagiwara et Abidi Inoue.

Bande-annonce :

Pourquoi on a aimé : Le style peut paraitre surprenant, et pour cause ! Le personnage principal, qui est d’ailleurs l’unique personnage central du drama, est complètement décalé et extrême dans sa passion pour les sucreries. Si vous voulez en apprendre plus sur les desserts japonais, alors foncez ! Les douceurs du pays du soleil levant n’auront presque plus aucun secret pour vous à la fin des 12 épisodes.

À découvrir dans le même style (également sur Netflix) : Samurai Gourmet (漫画版 野武士のグルメ)

♣ The Sound of Your Heart

 

Pays d’origine : Corée du Sud
Nom original : 마음의 소리
Nom romanisé : Maeumui Sori
Année de diffusion : 2016
Nombre de saisons : 1
Nombre d’épisodes : 10
Durée d’un épisode : 30 minutes
Genre(s) : Famille, comédie
Acteurs principaux : Lee Kwang Soo, Kim Dae Myung, Jung So Min, Kim Byung Ok & Kim Mi Kyung
Scénariste : Kwon Hye Joo
Réalisateur : Ha Byung Hoon

Recommandation Netflix : 88%
Note MyDramalist : 8,5/10

 

Synopsis :

Ce drama au format plutôt court retrace de manière humoristique l’histoire de Jo Suk, incarné par le célèbre Lee Kwang Soo. On le voit dans des aventures ridicules et hilarantes aux côtés de sa petite amie Ae Bong, jouée par l’actrice Jung So Min (qu’il a finement épousé), de leurs chiens, de son grand frère Jo Joon, interprété par Kim Dae Myung, et de ses parents (Kim Mi Kyung et Kim Byung Ok). The Sound of Your Heart est basé sur un webtoon, qui porte le même nom.

Bande-annonce :

Pourquoi on a aimé : La ligne directrice de l’histoire de ce drama est très simple ce qui lui permet de se rapprocher de la réalité. Les personnages s’embarquent cependant dans des situations tellement chaotiques mais aussi comiques qu’ils parviennent d’une façon très paradoxale à vous faire oublier cette même réalité. Le casting principal est exceptionnel : qui pourrait ne pas rigoler devant un personnage joué par Lee Kwang Soo de toute façon ? Ce drama vous apportera une bonne dose d’humour !

À découvrir dans le même style (hors Netflix) : Welcome Waikiki (으라차차 와이키키)

Sources : Netflix, Mydramalist & Drama Wiki

Articles précédents

Articles suivants


Veuillez patienter quelques instants pour le chargement des commentaires

Loading comments may take a few seconds please wait...