Home Corée du Sud [INTERVIEW] N.Flying : pour son premier concert en France, le groupe de rock audacieux s’ouvre à l’équipe !

[INTERVIEW] N.Flying : pour son premier concert en France, le groupe de rock audacieux s’ouvre à l’équipe !

by Okame

Our interview is also available in English on the second page ! 

Si on vous présentait des N.Flying fougueux et téméraires pendant le concert, l’équipe les a aussi découverts plus réservés et sages, non sans se séparer de leur humour, à l’occasion d’une entrevue spéciale ! Pour le rappeler, l’aventure N.Flying commence officiellement en 2015 en Corée, et se poursuit jusqu’à aujourd’hui, après avoir réceptionné le petit bambin et prodige Hwe-sung en vol en 2017, et à l’occasion d’une première en France, au plus grand bonheur de leur fanclub, les N.Fia. Si le groupe s’est toujours incarné sous une signature à la FNC Entertainment, avec des albums et un esprit rockeurs, les quatre jeunes hommes, dont Cha-hun le guitariste, Jae-hyun le batteur et Seung-hyub le chanteur ne sont pas contre des propositions plus pop. En l’assumant ouvertement, ils partent à la recherche de leurs propres couleurs. Alors il n’est finalement pas si étonnant que le groupe ait fini par faire trembler les charts avec un “Rooftop” qui les propulse à la pole position des rockbands tendances et dynamiques coréens, qui aspirent à une carrière internationale. Laissez-vous donc bercer par cette agréable conversation !

Bonjour, pouvez-vous commencer par vous présenter ? 

N.Flying : Bonjour, nous sommes N.flying. (applaudissements)

Cha-hun : Bonjour je m’appelle Cha-hun, et je suis le guitariste de N.Flying.

Seung-hyub : Bonjour, je suis Seung-hyub. 

Hwe-sung : Je suis Hwe-sung. 

Jae-hyun : Bonjour je suis Jae-hyun. 

Que signifie le nom N.flying?

Seung-hyub: N.Flying vient de ‘Newflying’, cela signifie que l’on va voler de nouveau !

Comment décririez-vous votre style musical ? 

Cha-hun: On se base sur des sonorités dance. On essaie de s’approprier ce type de musique et de l’interpréter à notre manière. Chaque album, chaque titre a un style différent. Certains morceaux sont légers et joyeux, d’autres plus denses et porteurs de sens.  

Si vous deviez choisir la chanson qui correspondrait le plus à N.Flying, laquelle serait-elle ? 

Seung-hyub : Woah, la musique qui représente le plus Nflying ? … Disons que nous aussi, nous essayons de trouver notre propre couleur, du coup on varie les genres. Mais si on devait choisir une musique représentative, je choisirai ‘Octapbang (Rooftop) 옥탑방’ car c’est la plus reconnue, du coup on pourrait dire que c’est la musique qui nous représente le mieux.  

Rêviez-vous déjà d’être chanteurs depuis tout petit ? 

Cha-hun: Oui, pour ma part, je jouais de la batterie depuis j’avais 10 ans. A 12 ans, je suis tombée sur une vidéo et c’est à partir de ce moment-là que j’ai décidé de devenir guitariste. 

Seung-hyub : Quand j’étais petit, je voulais devenir scientifique, puis peintre, et aussi joueur de football et joueur de basketball ! 

Hwe-sung : Je voulais être ministre quand j’étais petit… mais bon je suis devenu  chanteur ! (rires)

Jae-hyun : Je ne voulais pas être chanteur au début, mais avocat ! 

A votre avis, quelles sont les raisons pour lesquelles les groupes de rock coréen sont populaires en France ?

N.Flying: On ne savait même pas qu’ils l’étaient !

Seung-hyub: J’ai l’impression que vous dîtes ça par politesse.

CKJ : Ah oui ? Pourtant ils le sont ! 

Seung-hyub: C’est la première fois que j’entends ça, du coup on vous en remercie énormément… Vous parlez de groupes de rock coréen, c’est sûrement grâce à nos prédécesseurs que cette tendance a été lancée. C’est pour ça, à mon avis !

Vous donnerez votre premier concert à Paris demain, comment vous sentez-vous ? 

Seung-hyub : Hier, c’était ma première fois à Paris ! C’était le jour où nous avions le plus de temps libre, du coup j’ai pu voir de beaux paysages. En imaginant faire un concert ici, mon cœur palpitait d’excitation. Et je me suis demandé comment on nous connaissait, puis nous sommes là. Du coup, je me sens vraiment ému.  

Est-ce que vous avez préparé quelque chose de spécial pour le concert de demain ? Vous pouvez faire un petit spoiler ?

Jae-hyun : Ah… Oui, on a préparé un cadeau très spécial, et tout ce que l’on fait, on le fait pour la première fois. Venir à Paris, parler en français … On s’est rendu compte que parler français était très difficile du coup on était assez inquiets.. Après y avoir mûrement réfléchi, on a décidé de préparer un petit cadeau pour tous ceux qui nous attendaient depuis longtemps.  

Seung-hyub: Est-ce que vous connaissez ‘A Star is born ?’ .

CKJ : Oui.

Cha-hun : Il y a un indice dedans ! 

Vous avez une belle alchimie de groupe, même dans les émissions, comment l’expliquez-vous ? 

Cha-hun : A mon avis, on s’imagine à la place de chacun. Je me dis toujours ‘ce n’est pas une scène sur laquelle je parviens à me distinguer’. Je me demande alors comment les autres membres peuvent-ils procéder pour briller également. C’est important d’avoir cette dynamique de pensée. 

Jae-hyun: Vous disiez qu’on s’entendait bien sur les émissions, c’est parce que nous nous considérons comme une famille plutôt que comme de simples collègues professionnels.

Vous êtes en plein dans le projet “Fly High”, pouvez-vous nous en parler ? 

Seung-hyub: Oui, en ce qui concerne le projet “Fly High”, il s’agit de faire du busking et d’organiser la sortie de l’album en même temps. Lorsque l’on se produit pour un concert, on fait une performance de notre nouveau titre en avant-première. Au delà de ça, on essaie d’aller à la rencontre le plus souvent de nos N.Fia.  

Toutes vos musiques abordent des thèmes différents, d’où tirez-vous votre inspiration ? 

Seung-hyub: Dans la vie quotidienne, par exemple, on dit que “le lampadaire quitte le travail plus tôt que nous.’ [ndlr : On termine le travail si tard que le lampadaire à l’extérieur est déjà éteint une fois sorti] Comme vous le voyez, nous sommes le plus souvent inspirés par des éléments de la vie quotidienne. 

Parmi tous vos concerts, y’en a t’il un qui vous est particulièrement mémorable ? 

Cha-hun: Je ne peux pas penser à un concert mémorable en particulier. Ils le sont tous, et chacun a ses petites anecdotes. 

Seung-hyub: Chaque concert a sa particularité, et j’ai l’impression que le concert de demain sera spécial !  J’ai entendu dire que les gens qui seront là [ndlr : sous-entendu, les fans français] sont vraiment passionnés !

Premiers des charts avec “Rooftop”, on vous a découverts très émus par cette victoire sur “The Show”. Quelles étaient vos impressions ? 

Jae-hyun : Mais moi je n’ai pas pleuré ! (Rires) Mais bon, j’ai été pris d’un tout nouveau sentiment. Mon esprit s’est remémoré, à la manière d’un film, tous les efforts, toutes les peines qu’on avait vécues. Je pense que c’est à cause de cela que l’on a pleuré. 

Quels sont les artistes qui vous inspirent ? 

Cha-hun : Il y en a trop …  Pour ma part, j’ai commencé la guitare parce que j’ai été inspiré par un rockband. Récemment, j’écoute surtout les morceaux de Panic at the disco et Post Malone

Pouvez-vous parler de vos futurs projets ? 

Seung-hyub : Le concert à Paris sera le dernier concert de notre tournée mondiale ! Du coup, on compte clore ce voyage avec succès. En fait, en Corée, on est toujours en train de travailler sur la composition. Pour les prochains morceaux, on pourrait peut-être bien vous montrer une nouvelle facette de N.Flying. En même temps, on voudrait faire plein de concerts pour avoir l’occasion de rencontrer les NFia.  

A l’occasion de votre première fois en France, avez-vous appris des expressions en particulier ? 

N.Flying: Je suis N.Flying, enchanté ! Plus fort. 

Jae-hyun : Excusez-moi, déli.. délicieux ! (rires) Merci beaucoup. 

Seung-hyub : On m’a dit que c’était du vouvoiement si j’ajoutais le mot ‘beaucoup’ à la fin…

Tous: Ça veut dire beaucoup. 

Seung-hyub : Mais c’est vraiment super compliqué ! 

CKJ  : Merci beaucoup d’avoir accepté cette interview !

Nous tenions sincèrement à remercier Kim Nayoung pour sa traduction ainsi que les équipes de HXL Events et FNC Entertainment pour nous avoir accordés cette délicieuse entrevue. 

N’hésitez pas à jeter un coup d’œil à notre live-report pour vous replonger dans l’ambiance du concert ! 

Galerie photos 

You may also like