Home Corée du Sud [Partie 2] Ne manquez rien des dernières polémiques autour de “Produce X 101”

[Partie 2] Ne manquez rien des dernières polémiques autour de “Produce X 101”

by Okame

Alors que les enquêtes autour des manipulations de vote de “Produce X 101” continuent et qu’il est peut-être facile de s’égarer dans cet amas d’informations, voici notre deuxième article récap’. Si vous avez manqué le premier, le voici !.

Pour commencer, le 13 novembre, “News Desk” de MBC a déclaré que Shin Hyung Kwan, le vice-président de la CJ ENM avait été retenu comme suspect par la police.

Une perquisition de son bureau a aussi été instiguée, et il a été annoncé que la police aurait saisi un disque dur d’ordinateur et d’autres matériaux liés au programme d’audition de la Mnet. Shin Hyun Kwan s’est occupé des émissions “Produce 101” et “Idol School”, toutes soupçonnées d’avoir été soumises à la fraude.

Une source a d’ailleurs attesté :

“Le vice-président Shin est considéré comme suspect pour qu’on puisse procéder à un mandat de perquisition et de saisie.”

Le producteur de “Produce X 101” Ahn Joon Young et le chef producteur Kim Yong Bum ont été placés en état d’arrestation la semaine dernière, et la MBC a déclaré que la police ciblait désormais les équipes dirigeantes de la CJ ENM.

La source a aussi déclaré que Shin Hyung Kwan faisait désormais l’objet de soupçons. MBC a rapporté que les forces de police s’interrogeaient quant à l’implication profonde de l’homme étant donné qu’il était amené à communiquer très fréquemment avec l’équipe de production.

Après analyse des objets saisis, la police devrait interroger Shin Hyung Kwan si il y a confirmation des soupçons.

Plus tôt le 12 novembre, la police a annoncé qu’elle avait retenu dix individus dans cette enquête.

En effet, pendant cette conférence de presse, Lee Yong Pyo, à la tête de la commission générale du commissariat de police de Séoul, a annoncé :

“Au total, près de 10 individus impliqués dans ‘Produce X 101’ ont été retenus, notamment des représentants haut placés de la CJ”.

Parmi eux, Ahn Joon Young, Kim Yong Bum, un réalisateur ‘Lee’ et le vice-président de la Starship Entertainment :

“Nous pensons qu’il faut mener une enquête approfondie pour rétablir la justice. Nous enquêtons aussi activement sur les agences de divertissement, les accords de faveur et le rôle tenu des cadres de haute responsabilité.”

Les 10 individus passeront devant la cour du procureur le 14 novembre.

Selon la Newsis, la police prévoit de recueillir le témoignage de certains participants de “Produce X 101”.

En effet, les enquêteurs supposent que ces manipulations auraient servi et à contrario desservi certains participants. Les interrogés seront aussi des trainees des agences enquêtées ainsi que d’autres attendus sur la finale, mais retenus à sa porte. Newsis pense que la police tentera de savoir si ils ont eu vent de certains complots. Selon le rapport du média, la police envisage toutes les possibilités y compris l’idée que certains participants pourtant populaires furent exclus volontairement afin de protéger les agences choisies pour leurs futures activités.

Non seulement il y aurait possibilité de lobbying et d’échange de faveur entre les agences concernées, mais Ahn Joon Young aurait aussi reçu des faveurs payées par un label depuis janvier 2018. Des escorts auraient aussi été présentes. C’est six mois après la finale de “Produce 101 Saison 2” et cinq mois avant le début de “Produce 48” qu’Ahn Joon Young aurait bénéficié de ces faveurs. C’est près de 100 millions de wons qui ont été dépensés dans ces établissements qui proposaient de l’alcool.

X1 est en ligne de mire des conséquences de ces polémiques. Le 13 novembre, des rumeurs ont vu le jour quant aux potentiels interrogatoires des membres du groupe. Après cette conférence du 12 novembre et l’annonce des procédures policières, un nombre conséquent de médias et tabloïd ont fait mention des membres du groupe, actuellement en Thaïlande après leur performance au “K-POP FESTA à Bangkok” le 10 novembre.

Un représentant du groupe a répondu qu’il n’était pas encore retourné en Corée et que les décisions quant à son emploi du temps seraient prises après son retour.

X1 reviendra en Corée avant l’événement V Live Awards V HEARTBEAT au Gocheok Sky Dome à Séoul le 16 novembre.

TV Report ont déclaré :

“Il y a des rapports mensongers qui voient le jour, sans aucune consultation.”

Le média a d’ailleurs rendu compte que si aucun changement n’est annoncé, les X1 participeront au tapis rouge et se produiront le 16 novembre. Selon une source enquêtée :

Des discussions sont en cours avec la Mnet, les organisateurs et des tiers quant à leur participation au V HEARTBEAT”. 

X1 continuent d’être la cible de nombreux rapports. Le 11 novembre, rappelons que l’agence avait répondu aux rumeurs de la non-rémunération des membres du groupe.

Selon un rapport établi par le média Sports Séoul, les membres du groupe et leurs agences respectives n’auraient pas été rémunérés pour toutes les activités récentes, dont la vente fusée de 570 000 albums…

Des représentants de l’industrie se sont positionnés sur le sujet :

“Il est difficile de prédire l’avenir du groupe. Avec la situation actuelle, il n’est pas garanti qu’une rémunération pour toutes les activités jusqu’à aujourd’hui sera bien établie.”

Cependant, des sources des agences des membres ont clarifié la situation :

“Voilà maintenant trois mois que les X1 ont fait leurs premiers pas sur scène, donc il est normal qu’ils n’aient pas été rémunérés. Même si des bénéfices ont pu être tirés des ventes d’albums physiques et digitaux, il faut du temps pour faire du profit.”

Un autre représentant a répondu :

“Cela dépend du contrat, mais généralement, les salaires sont versés sur des quartiers. Les X1 ont fait leurs débuts il y a trois mois, donc les bénéfices des ventes d’albums digitaux et physiques n’ont pas encore pu être tirés à notre connaissance. C’est normal de ne pas avoir encore été payé.”

Source : Soompi 

 

 

 

You may also like