Home Corée du Sud Chuseok ou la fête des récoltes : le jour où la tradition coréenne est à son paroxysme

Chuseok ou la fête des récoltes : le jour où la tradition coréenne est à son paroxysme

by Okame

Passioné.e.s de Corée, vous n’êtes pas sans savoir qu’aujourd’hui marque la célébration de Chuseok, aussi appelée Hangawi. Pendant 3 jours, les coréens prennent des vacances pour fêter en famille cette journée, qui constitue l’une des traditions les plus incontournables du pays.

Culte des récoltes et de la lune, Chuseok converge aussi avec la journée d’automne et est célébrée le quinzième jour du huitième mois lunaire, là où la lune est sensée être la plus visible et imposante. Chuseok rend honneur aux terres arables, qui approvisionnent les coréens en riz et autres céréales.

C’est pendant la dynastie de Silla qu’elle trouve son origine et depuis 1989, les coréens peuvent profiter de trois jours de congés pour la savourer en famille. C’est le troisième monarque du royaume de Silla, le roi Yuri Park qui aurait institué ce culte à la lune après la victoire sur le royaume de Balhae. Habillés de hanbok, les coréens ont pour coutume de cuisiner les songpyeon, ces petits gâteaux de riz fourrés à la pâte de haricots rouges ou au miel, les pancakes jeon et d’accompagner le tout de sikhye ou makgeolli.

Les enfants rendent visite à leurs grands-parents qui les attendent avec des étrennes, et s’enthousiasment de s’adonner aux jeux traditionnels tels que le jegichagi ou jultagi lors de compétitions.

Chuseok marque aussi l’exaltation de la culture coréenne : les événements traditionnels se multiplient dans les musées et villages folkloriques, et touristes et coréens sont ravis de (re)découvrir la danse traditionnelle ganggangsullae, exclusivement interprétée par des femmes depuis 5000 ans ou d’observer un combat de ssireum, la lutte traditionnelle. Le matin de Chuseok, les coréens n’oublient pas d’honorer la mémoire de leurs ancêtres (charye).

Avec la popularisation et l’expansion de l’intérêt pour la culture coréenne, Chuseok est désormais une tradition reconnue à l’international. Les personnalités du divertissement coréen ne manquent pas non plus de souhaiter à tous un bon Chuseok !

Et qu’en est-il de la Corée du Nord ?

Loin d’être infidèle à ses traditions, la Corée du Nord a officiellement reconnu Chuseok en 1988. Cependant, son idéologie communiste modifie quelque peu ce qu’il est d’usage de faire en ces trois jours de célébration. Chuseok s’impose alors comme un symbole de renforcement de la cohésion nationale et le gouvernement en fait davantage un moyen de rendre hommage aux leaders et ancêtres du pays. Après une parade militaire au centre de Pyongyang, les nord-coréens se rendent vers les tombes des proches de Kim Jong Il et de ceux qui ont participé à la fondation de la Corée du Nord.

En bref, le culte est le principal aspect de Chuseok : culte à la lune, aux terres, aux ancêtres ou encore aux grands diplomates rythment ces trois jours qui permettent aux natifs et aux touristes de s’exalter de ce que le pays a à offrir.

N’hésitez pas à nous partager vos expériences de Chuseok !

Source : ibtimes, theculturetrip, thechosunilbo 

You may also like