Blog post

Seungri et Choi Jong Hoon ont été mis en examen pour de nouveaux chefs d’accusation

L’affaire du Burning Sun continue de retentir et de faire trembler l’industrie du divertissement, et certaines des personnes impliquées font face en ce lundi à de nouveaux chefs d’accusation.

Choi Jong Hoon, ancien membre de FTISLAND, a officiellement été accusé d’avoir tourné en cachette des vidéos pendant des rapports sexuels avec des femmes, et de les avoir partagé ensuite sur des discussions de groupe sur Kakaotalk.

Le matin du 1er avril, la division spéciale du poste de police de la métropole de Séoul a tenu une conférence de presse et a déclaré que Choi Jong Hoon avait été coffré pour avoir enfreint la loi concernant la punition des crimes sexuels. Choi Jong Hoon est suspecté d’avoir tourné une vidéo à caractère sexuel et de manière non consentie, et d’avoir partagé six vidéos illégales de ce type – cinq qui lui ont été envoyées et celle qu’il a tourné lui-même.

La police a donc mis en examen Choi Jong Hoon pour avoir partagé de la pornographie, pour avoir enfreint la loi de promotion d’informations, d’utilisation de réseaux de communication et de protection des informations, mais il fait donc face maintenant à une nouvelle charge, qui est celle d’avoir enfreint la loi concernant la punition des crimes sexuels, puisque la police a découvert en cours d’investigation que Choi Jong Hoon avait lui-même tourné une vidéo d’un rapport sexuel en cachette.

Choi Jong Hoon a également partagé des vidéos à caractère sexuel dans d’autres discussions de groupe que celle impliquant Seungri et Jung Joon Young. Des charges sont actuellement aussi retenues contre lui pour avoir tenté d’acheter le silence de la police avec un dessous-de-table, et pour avoir pris des photos et vidéos de manière illégale.

Mais aujourd’hui, Choi Jong Hoon n’est pas le seul dont les accusations contre lui pèsent de plus en plus lourd, puisque Seungri et Yoo In Suk (ancien PDG de Yuri Holdings) font eux aussi face à de nouvelles accusations. Le commissaire Won Hyung Hwan du poste de police de la métropole de Séoul a, tout comme pour Choi Jong Hoon, fait ces déclarations lors de la conférence de presse tenue aujourd’hui.

En menant l’enquête sur le club Monkey Museum, il a été découvert que Seungri et Yoo In Suk ont détourné des fonds de leur club. Les deux personnalités ont été mis en examen pour détournement de fonds professionnels.

Won Kyung Iwan a expliqué lors de la conférence de presse que le détournement de ces fonds se chiffre à hauteur de dizaines de millions de wons, soit plusieurs dizaines de milliers d’euros. La police mène en ce moment l’enquête pour connaitre le montant exact du détournement de fonds, et cherche maintenant à savoir à quoi a pu servir cet argent.

Rappelons que le Monkey Museum est un club que Seungri et Yoo In Suk ont commencé à gérer en 2016, et que l’enquête est menée sur ce club après plusieurs suspicions d’avoir utilisé le policier Yoon, également inculpé dans l’affaire du Burning Sun, pour cacher certaines illégalités dans le club.

Source : Soompi

Articles précédents

Articles suivants


Veuillez patienter quelques instants pour le chargement des commentaires

Loading comments may take a few seconds please wait...