Home Corée du Sud [INTERVIEW] A l’occasion de la sortie de “Somewhere Between You And Me”, April 2ND nous racontent leur histoire !

[INTERVIEW] A l’occasion de la sortie de “Somewhere Between You And Me”, April 2ND nous racontent leur histoire !

by Okame

April2nd : du folk, du rock, de l’onirisme, une touche de sensualité pour une véritable invitation au voyage… Le tout, avec une grande humilité. April 2nd, c’est le groupe à connaître de toute urgence !

Et pour cause ! Comment le définir si ce n’est par des superlatifs ? Virtuose et hypersensible, April 2nd est le groupe de cet automne. Quelque part entre la terre et un univers lointain, à l’image de leur nouvel EP Somewhere Between You And Me, les quatre musiciens explorent l’essence de la musique folk-rock, dans ce qu’elle a d’expérimentale et de passionnelle. Pour cette occasion, April 2nd ont volontiers accepté de se livrer à nous pour nous raconter leur histoire. Enjoy !

[ ndlr : notez bien que le “je” fait également référence au “nous” dans certaines réponses.]

Bonjour April 2nd, pouvez-vous vous présenter et nous en dire plus sur le groupe ?

Kim Kyung Hee : Bonjour ! Nous sommes un groupe sud-coréen appelé April 2nd. Nous sommes heureux de pouvoir tous vous saluer !

Comment décririez-vous votre style musical et votre évolution, ainsi que votre relation de groupe ?

Kim Kyung Hee : Et bien, je dois l’avouer… On est plutôt basé sur le rock. Mais c’est aussi mêlé à d’autres genres musicaux comme l’électronique, la pop, la funk. On varie toujours. Donc… c’est assez difficile de définir quel genre de musique on joue. Disons… qu’on joue juste ce dont on a envie !

Faire partie d’April 2nd, c’est comme faire partie d’une famille !

Concernant votre diversité musicale, pouvez-vous nous parler de votre processus de composition et de conceptualisation ?

Kim Kyung Hee : A l’origine, quand j’écris des morceaux, j’essaie de mettre en morceau mes sentiments plutôt qu’essayer de me cantonner à un genre en particulier. Parfois, ça sonne rock, parfois ça sonne électro ou peu importe. Personnellement, je pense que le genre n’est pas si important aux yeux des musiciens. L’important est la façon dont on peut faire danser les gens ou leur procurer des émotions positives.

Les bandes-son Longing Hill pour Crash Landing on You et I Am Here pour Goblin font partie de vos morceaux les plus connus, comment avez-vous réagi face à un tel succès ?

Kim Kyung Hee : Pour être honnête, je ne m’y serais jamais attendu. J’ai été très surpris de voir les charts. Ca me touche vraiment. Et bien, peut-être que la prochaine fois, je pourrai faire la fête !

Vous venez tout juste de sortir un nouvel EP, que pouvez-vous nous en dire ?

Kim Kyung Hee : L’album s’intitule Somewhere Between You And Me. On y a passé tellement de temps. En termes de sonorités, on voulait vraiment s’essayer à quelque chose de nouveau, essayer quelque chose qu’on n’avait jamais fait auparavant. Donc cela nous a pris du temps. Et je voulais montrer aux gens différentes facettes. Je veux dire… on a pour habitude… de toujours être fun et joyeux sur scène. Mais à travers cet album, je/nous voulions quelque chose de différent !

Chacun des morceaux représente une histoire, comment avez-vous fait pour écrire sur toutes ces histoires ?

Kim Kyung Hee : Parfois j’imagine du fictif, mais dans cet album, tout est lié à mes histoires personnelles. Et à mes pensées. J’avais pour habitude de chanter l’espoir, l’amour, la joie. Mais avec cet album, je souhaite dire autre chose, montrer aux gens une autre facette.

Pouvez-vous nous parler du processus de création de l’album ?

Kim Kyung Hee : Je commence toujours par écrire quelques mots sur mon téléphone, par enregistrer des mélodies ou des riffs ou n’importe quoi qui me vient à l’esprit. C’est le début de la composition. Ensuite je choisis le meilleur et je le transfère sur mon ordinateur.

Quelle chanson vous correspond le mieux à l’heure actuelle ? (Chaque membre individuellement)

Kim Kyung Hee : Personnellement, je dirai Villain ! Parce que je veux être un Vilain !!!!

Dae Kwang : J’adore PDSG. L’imaginaire et la texture du morceau s’assemblent parfaitement à la voix de Kyunghee, et la symbolique du morceau est bien portée.

Woo Geon : Je préfère Daisy. Depuis la première fois que j’ai écouté la ligne mélodique, je l’ai appréciée. Même si avec l’arrangement elle a quelque peu changé, je pense que ma première impression reste toujours la même.

Sunny : Goodnight Goodnight. La densité du son fait du bien et je m’en sens proche. Et je pense que ça s’accorde bien au temps ces jours-ci.

Comment se passe la période de pandémie ?

Kim Kyung Hee : Comparé à nos albums précédents, celui-ci est assez sombre. Un an plus tôt, je me sentais… anxieux et déprimé un certain temps. C’est pourquoi [il est comme ça]. Je le reconnais c’est à cause de la pandémie. Pour moi, ça a été très difficile de ne pas monter aussi longtemps sur scène. J’en veux plus mais… Ouais, je suis tellement tellement tellement heureux d’être de retour ! Il faudrait plus que de simples mots !!

Quels sont vos loisirs ?

Kim Kyung Hee : Je pense que c’est la meilleure et la question la plus drôle. Personne ne nous l’a vraiment posée… pourquoi … ?

Pour moi, à part la musique (disons que c’est mon loisir favori), j’adore la natation, faire du skate-board et du vélo le long de la rivière !!!! Je viens juste de reconnaître que je suis assez actif.  Je viens tout juste de commencer le yoga ! Et… quoi d’autre, j’adore peindre également.

Pour terminer, avez-vous un dernier message à transmettre à vos fans européens ?

Kim Kyung Hee : Oui et j’espère que ça ne sera pas nos derniers mots ! J’ai envie de vous parler davantage. Merci beaucoup de nous soutenir. J’espère qu’on pourra faire une tournée et vous voir prochainement. Que ça se passe dans un futur proche. A très vite. Plein d’amour.

Pour en savoir plus sur April 2nd, n’hésitez pas à découvrir leur portrait exclusif !

Nous souhaitons exprimer notre reconnaissance envers April 2nd, Chili Music Korea et Laury Verdoux  pour cette interview. 

You may also like