Home Corée du Sud La Starship Entertainment rompt son contrat avec Wonho et répond aux accusations de consommation de cannabis

La Starship Entertainment rompt son contrat avec Wonho et répond aux accusations de consommation de cannabis

by Okame

L’agence des MONSTA X Starship Entertainment a mis un terme au contrat exclusif de l’artiste et a adressé ce communiqué officiel le 1er novembre :

“Bonjour, ici Starship Entertainment. 

Pour ce qui est du rapport sorti [ce matin], Wonho et ses bagages ont été examinés au retour du concert donné en Allemagne en septembre 2019, mais il s’agissait d’une procédure habituelle, qui fait partie des inspections douanières. Nous n’avons pas été informés d’une quelconque enquête et nous n’étions pas conscients du tout que Wonho faisait les frais d’une enquête, pour consommation de cannabis en 2013 comme chef d’accusation, d’une enquête qui se poursuit. 

En vue de cette affaire, nous avons jugé nécessaire de rompre notre contrat avec Wonho à partir de ce 1er novembre 2019. 

Nous portons une lourde responsabilité pour avoir causé tant de tord à de nombreuses personnes avec la situation actuelle, et nous nous acharnerons pour endosser cette responsabilité jusqu’à la fin pour qu’il puisse répondre à l’enquête. 

Nous nous excusons profondément à l’égard des fans qui chérissent de tout cœur MONSTA X. Nous sommes désolés.”

Plus tôt ce matin, Dispatch ont sorti une revue impliquant Wonho, Jung Da Eun et un homme appelé “Jo”.

Jung Da Eun et Wonho ont tout deux interprété un rôle dans l’émission de variété “Ulzzang Shidae” avant les débuts du jeune homme au sein de MONSTA X. Selon Jung Da Eun, les deux vivaient ensemble en 2012 mais n’étaient pas en couple.

“Jo” est un homme d’affaire et promoteur du club Burning Sun, proche de Jung Da Eun. Actuellement, “Jo” est incarcéré au centre de détention de Séoul pour accusation de consommation de cannabis, de méthamphétamine, d’ecstasy et de kétamine.

En octobre, Dispatch sont partis à la rencontre de “Jo” au centre de détention, pour obtenir son point de vue sur l’histoire de 2013 :

“En octobre 2013, j’étais dans le dressing quand Wonho et Jung Da Eun fumaient du cannabis.”

“Jo” aurait demandé à Jung Da Eun de lui prêter une ceinture Balmain, et celle-ci l’aurait invité à venir la récupérer dans son dressing en lui donnant le code de l’appartement. Une fois entré dans l’appartement, il aurait entendu Jung Da Eun entrer et s’adresser à un certain Hoseok, (le vrai nom de Wonho), après quoi il aurait hésité à quitter la pièce lorsque les deux ont parlé de marijuana :

“Après, j’ai entendu un son de toux, et l’odeur du cannabis a atteint la pièce. Le gars est sorti, et je suis sorti de la pièce.”

Dispatch a ensuite proposé une entrevue à Jung Da Eun deux jours plus tard pour qu’elle puisse elle aussi partager sa version de l’histoire. Jung Da Eun aurait revu Wonho dans un café en octobre 2013 pour la première fois depuis qu’ils n’habitaient plus ensemble. Elle aurait donc à ce moment-là reçu l’appel de “Jo”. Wonho lui aurait montré un petit sac plastique contenant du cannabis et lui aurait demandé :

“Est-ce que tu en as déjà fumé ?”

Ils seraient ensuite allés chez Jung Da Eun pour en consommer sans savoir que “Jo” s’y trouvait :

“Je lui ai demandé où il l’avait acheté, et il m’a dit que c’était un secret, mais je pense savoir qui est le dealer parce que je connais quelqu’un qui en fume de la même manière.”

Le téléphone de Wonho aurait sonné et il serait allé à l’extérieur pour répondre à l’appel. Jung Da Eun aurait été surprise en voyant “Jo” sortir du dressing, ce dernier lui demandant :

“Qu’est-ce que vous avez fait ?”

Ce à quoi Jung Da Eun lui aurait demandé de prétendre ne rien savoir. “Jo” aurait cherché à connaître l’identité de Ho Seok mais aurait finalement pris la décision de partir après que Da Eun lui demanda de s’en aller.

En septembre 2019, deux unités de la brigade des stupéfiants ont repris l’affaire de Wonho. L’une d’elle a interrogé “Jo” et Jung Da Eun, au centre de détention de Gwangju et a assuré la crédibilité quasi totale des témoignages étant donné leur similarité.

L’autre unité a attendu Wonho à l’aéroport pour pouvoir faire un diagnostic en prélevant ses poils. Dispatch a demandé à la police les résultats, mais cette dernière a refusé de donner de plus amples détails.

Selon Dispatch, la police n’a pas encore interrogé Wonho.

Source : Soompi 

 

You may also like