Blog post

[LIVE-REPORT] Entre maîtrise et passion, les DAY6 ont enflammé le Casino de Paris !

Le 27 janvier dernier, l’équipe de CKJ a eu la chance d’assister au concert unique en France du groupe de pop-rock de la JYP Entertainment, DAY6. C’est au Casino de Paris que le groupe composé de Jae (guitare), YoungK (basse), Sungjin (guitare), Wonpil (clavier) et Dowoon (batterie) a fait escale dans le cadre de sa tournée européenne intitulée “Youth“. Distribué par MyMusicTaste, l’événement a réuni au moins 2 000 personnes au sein de trois catégories : l’entrée standard en fosse, le billet VIP balcon avec un poster à la clé, et le billet VVIP qui offrait la possibilité de faire un hi-touch aux artistes à la fin de la soirée.

Le concert a commencé à l’heure affichée, autrement dit à 19h30 après que l’entrée se soit faite dans l’ordre des billets. Qui dit groupe d’un label aussi connu que la JYP dit forcément présentation du géant musical. Sous les acclamations des fans, le concert a donc commencé sur une présentation vidéo de l’agence JYP Entertainment et de ses plus gros tubes : des plus anciens comme “Hands Up” des 2pm, “Nobody” des Wonder Girls aux plus récents avec “Hellevator” des Stray Kids et “Likey” des Twice. Pendant que les artistes se préparaient à entrer sur scène, la vidéo montrait les coulisses de l’organisation du label, avec les recrutements et les équipes. Rappelons que la JYP Entertainment a été fondée en 1997 par le chanteur-producteur Park Jin Young, et fait désormais partie des grands monopoles de la musique en comptant en son sein les groupes les plus populaires de la k-pop ainsi que des musiciens et compositeurs de renom. DAY6 est l’une des cartes les plus puissantes du label, avec un style qui oscille entre pop-rock et rock alternatif avec des influences funk, s’étendant par là à un public plus large. C’est en 2015 que le groupe a débuté et s’est constitué un panel de fans fidèles et passionnés, ce que l’on a pu nettement remarquer pendant le concert ! La vidéo a ensuite continué sur la présentation des DAY6, au son de”feeling good“.

Les artistes ont ensuite mis quelques minutes à se préparer avant d’entamer l’introduction et la première chanson qui a immédiatement plongé la salle dans une ambiance puissante. L’un des plus gros tubes des DAY6, “I Smile”, a littéralement donné le sourire à tous les fans qui chantaient en chœur avec  les artistes. Un océan de bleu a englouti la salle avec les lighsticks conçus par les fanbases pour l’événement. L’arrière plan visuel qui alternait sur un jeu de couleurs en rythme avec le morceau laissait penser que la scénographie avait été minutieusement pensée. En même temps, les artistes communiquaient leur enthousiasme en affirmant qu’ils aimaient Paris.

Les chanteurs ont directement enchaîné sur “First Time”, chanson plus tranquille qui a sublimé le timbre de voix de Sungjin. Un jeu d’ombre sur l’écran donnait davantage de relief au moment. La disposition des musiciens a elle aussi été bien pensée : Jae, Sungjin, YoungK et Wonpil étaient tous alignés tandis que Dowoo était surélevé à l’arrière. Le batteur, trop souvent laissé pour compte et caché derrière le chanteur principal, a cette fois-ci été bien mis en valeur sur cette scène. Jae a montré la largeur de son ambitus en allant chercher ces notes très hautes, affirmant la capacité des DAY6 à se produire en live.

Sur “Better Better”, l’ambiance est montée d’un cran et toute la salle s’est mise à sauter au rythme du refrain. YoungK n’a pas manqué de sourire aux fans tout en slappant les cordes de la basse. Toujours plus colorés, plus enjoués et passionnés, les artistes ont entraîné la salle avec “Whatever” et “Say Wow”, deux morceaux aux refrains entêtants, tirés des albums “Moonrise” et “Sunrise”.  Plus pop, ces deux morceaux reflètent la particularité du groupe, avec des sonorités uniques, des timbres de voix nuancés et denses. Si le groupe peut avoir cette couleur propre au band romantique, il peut aussi se montrer plus féroce avec une instrumentation plus rock et plus acharnée.

C’est d’ailleurs ce qu’il a prouvé avec le morceau “Pouring”, où le rythme de la batterie est prédominant. Chacun des membres participe activement à la chanson, et chacun possède un timbre unique qui s’allie parfaitement avec celui des autres. “Pouring” est basée sur un jeu de questions-réponses entre les différentes voix et pendant que les fans acclamaient vivement leurs artistes, les confettis ont envahi la salle et l’ont sublimé.

La chanson suivante, “Somehow”, a permis de confirmer la sensibilité de la voix de Wonpil, la capacité du groupe à fasciner la salle, et surtout son enthousiasme à rencontrer son public français pour la première fois. Les lumières rouges ont recouvert les artistes.

Il aura fallu attendre cette huitième performance pour que les garçons daignent enfin prendre une pause, c’est dire à quel point ils maîtrisaient le concert et s’amusaient. Chose courante dans les salles de concerts en France : les gradins n’ont pas cessé de vibrer sous les secousses des fans et les artistes n’ont pas caché leur surprise face à cet acte plutôt unique en son genre.

Les artistes se sont d’abord présentés tous ensemble dans la langue de Molière avant de continuer sur les présentations individuelles particulièrement énergiques.

“Bonsoir, nous sommes DAY6”.

Le public s’est montré vraiment respectueux lorsque les artistes parlaient et les cris d’hystérie n’ont pas eu leur place pendant le concert. Jae a ensuite pris la parole en anglais et en coréen :

“Je sais que vous êtes prêts. Nous aussi nous sommes prêts ce soir. La prochaine partie est vraiment spéciale à nos yeux. On espère que vous allez chanter tous ensemble avec nous. Etes-vous prêts à chanter avec DAY6 ? Nous allons tous chanter la prochaine chanson.”

Et en effet, la prochaine chanson sur laquelle le groupe a entamé la deuxième partie en a ému plus d’un. Au son des premières notes de piano, le public a évidemment reconnu “I Need Somebody” et a levé ses bannières, messages de soutien. Il s’agit sûrement de l’une des chansons les plus denses émotionnellement parlant des DAY6 et le refrain, extrêmement touchant a à l’évidence fait couler quelques larmes. Jae a fait cadeau de sa partie aux fans, qu’il a écouté chanter en chœur avant que Sungjin ne reprenne la main sur le refrain. Quelques petits problèmes de sons ont au début affecté la partie de Jae, sans grand incident puisque les fans et les artistes n’ont fait qu’un sur ce très beau morceau. Entre puissance, passion et maîtrise, les chanteurs ont fait vibrer la salle, avec ce riff de guitare entêtant et ce sifflement envoûtant. En même temps, le groupe a voulu faire passer un message important dans le cadre de cette tournée intitulée “Jeunesse”. Le “Why am I alone ?” a été détrôné par le lien fort entre le quintet et son public. Rien de mieux pour rappeler que la musique unit les individus entre eux.

Ce morceau a cédé sa place à deux autres titres énergiques et rocks, d’abord “I Wait” chanson phare du groupe qui a soulevé une grande énergie dans la salle, puis “How Can I Say”. Les guitares ont résonné, la basse a vibré et les têtes n’ont pas cessé de bouger. Ce titre a créé une autre ambiance alors que les fans bougeaient doucement en rythme, leur téléphone flash allumé à la main. Ces deux grands classiques du répertoire de DAY6 ont confirmé à quel point le concert était maîtrisé mais aussi que chaque membre est indispensable au fonctionnement du groupe.

Ils se sont alors accordés un petit moment de répit et surtout de complicité avec leurs fans. Aucun doute sur le fait que l’ambiance dans la salle était à son comble, toutefois les artistes ont voulu vérifier en disant :

“Comment ça va ce soir ? Maintenant, on a commencé à mettre le feu, mais on va le mettre encore plus. Êtes-vous prêts à danser ? Moi je suis toujours prêt !”

Si les DAY6 sont des musiciens dont le talent est incontestable, le doute plane encore sur leur capacité à danser. Avec beaucoup d’humour et d’entrain, chacun a alors prouvé qu’il maîtrisait quand même un certain pas ! Entre pas de shuffle et mouvements de bassins, les artistes ont surtout fait rire le public.

Parfois rocks, parfois pop, parfois funk, les DAY6 ont une palette d’influence assez large. Le titre “Be Lazy” prouve que les DAY6 apprécient le côté rétro, et les couleurs funky avec un riff de basse bien relevé.

Deuxième lancer de confettis sur “Dance Dance”, morceau énergique sur lequel Sungjin a montré ses talents de rappeur, sous les encouragements des fans. Les garçons prouvent qu’ils ont la maîtrise non seulement de leurs instruments, mais aussi du moment entier, tout en profitant de l’atmosphère que le public a lui aussi crée. Les grosses basses ont résonné sur “What Can I Do”, moment où les membres se sont montrés complices. Jae encourageait davantage le public à lever les mains en rythme. C’est sur ce genre de chanson avec une forte présence des instruments que l’on pouvait voir que le son dans la salle avait été particulièrement bien réglé. Nous avons pu profiter du son de chaque instrument, et notamment le clavier qui passe souvent inaperçu était vraiment bien valorisé lors de ce concert.

En l’espace de quelques chansons, les DAY6 nous ont transporté dans tout leur univers, en passant de la funk au rock’n’roll avec “Warning“, et ont montré à quel point le voyage était agréable. L’une des originalités du groupe, c’est la déconstruction de la formule classique du rock band et ses quatre instruments avec l’ajout de petites touches électroniques. Le groupe maîtrise parfaitement les silence, la batterie, son jeu sur cette chanson affichée en gros plan sur l’écran. Le visuel participait donc activement à l’engouement dans la salle.

“Shoot Me” a été aussi un grand moment de partage entre les fans et les artistes, qui après la performance sur ce morceau rock, ont profité de la voix à l’unisson des fans, aussi passionnés qu’eux.
Bien évidemment, les DAY6 n’ont pas fait exception à la règle et n’ont pas échappé au fameux morceau, désormais hymne des concerts,  “Seven Nation Army” des White Stripes.

C’est sur une atmosphère plus détendue et légère que les garçons ont interprété “I’m Serious'” avec une animation en arrière plan colorée et pop. Le public a d’ailleurs commencé par chanter seul puis le groupe a repris, satisfait de ses fans, la chanson du début. YoungK n’a pas cessé tout au long du concert de sourire, et pour un public, cela fait vraiment du bien de voir un artiste aussi enthousiaste. C’est d’ailleurs peut-être celui qui s’est montré le plus complice et le plus à l’aise avec ses fans. Sur “Talking To”, nous avons effectivement senti à quel point il était heureux de rencontrer ses fans européens. DAY6 est un band vraiment apprécié pour son humour, sa joie de vivre communicative et surtout sa passion pour cet art. Les artistes ont prouvé qu’ils savaient profiter du moment tout en conservant cette maîtrise technique si nécessaire dans un groupe.

On continue avec les morceaux qui apportent de la bonne humeur avec “Days Gone By”. Wonpil s’est vraiment amusé sur le moment et les animations à l’arrière mettaient en avant les images des membres encadrées, créant alors un mouvement derrière les artistes. Visuellement parlant, le travail a été pensé à la lettre pour que les fans puissent ressentir l’harmonie dans cette atmosphère.

La deuxième partie est arrivée à son terme et Jae a repris la parole en s’étonnant du bruit des gradins. Il n’a pas hésité à reproduire le pas pour l’écouter de nouveau :

“Je ne sais pas ce que c’est mais j’ai adoré. C’est incroyable. C’est une très belle soirée. Vraiment très belle. On va continuer sur une nouvelle partie très importante car ce sont des chansons qui nous tiennent à cœur.”

La troisième partie a non seulement éveillé chez les artistes un sentiment de nostalgie mais a aussi permis une véritable rencontre avec le public : quatre tubes, quatre chansons qui rappellent la jeunesse des artistes, quatre morceaux qui affirment les talents de composition du groupe. DAY6 ont interprété “Congratulations”, “You Were Beautiful”, “I loved you”et “I Like You”. Encore une fois, Jae n’a pas hésité à faire don de sa partie sur “I Loved You” aux fans et Sungjin s’est encore plus révélé sur “I Like You”. Son timbre de voix puissant et écorché a séduit un bon nombre de fans, et bien qu’introverti, il a été surprenant. Au-delà de la surprise même, il a vraiment fait preuve d’un grand respect à l’égard de la musique. Ces quatre morceaux possèdent des refrains entêtants, mais surtout entraînants, et les garçons ont été sublimés par le décor, allant de la représentation d’un arbre à celui d’une nuit d’étoiles filantes. Cette partie laissait libre court à l’interprétation mais surtout à l’émotion, parce que si pour les artistes, les paroles de ces morceaux leur tenaient autant à cœur, il en était de même pour les fans, qui ont pour la plupart été émus par ces tubes. En bref, un grand moment de sensibilité et de passion.

Après avoir enchaîné quasiment sans interruption tous ces titres, les artistes ont pris une pause pendant laquelle une vidéo d’une dizaine de minutes pour divertir les fans a été diffusée. Une chose encore que les agences ont bien compris : l’efficacité de ces vidéos enregistrées avant la tournée. Dans un décor de vacances, les garçons parlent de cette première tournée et envisagent de monter une vidéo “pour les fans que nous rencontrons pendant la tournée mondiale”. Jae s’est alors improvisé “réalisateur en or”, Wonpil “paysage”, Dowoon “directeur photo“, YoungK “scénariste de génie” et Sungjin responsable des “effets spéciaux”. Les membres sont complices en chantant dans une voiture et en dégustant des petits mets de la région. Quelques moments ont à l’évidence bien fait rire le public, comme lorsque Dowoon a révélé avoir une peur bleue des insectes ou que Jae s’est peut-être laissé un peu trop prendre par son rôle de réalisateur. L’entracte s’est alors conclue et les garçons sont remontés sur scène vêtus d’habits plus décontractés, des t-shirts et pulls de la tournée à l’effigie du groupe, qu’on pouvait alors se procurer après la fin du concert sur le stand du merchandising à l’entrée de la salle.

Les fans attendaient avec impatience cette chanson et n’ont pas été déçus. Lorsque les premières notes de “Letting Go” se sont faites entendre, tous ont interprété ce morceau. Encore une fois, les artistes ont pris un réel plaisir à écouter les fans français chanter en coréen. Tirée de l’album “Sunrise”, “Letting Go” plaît par sa délicatesse et sa douceur. Voilà pourquoi la palette des DAY6 était si nuancée, le groupe a une réelle capacité à moduler et à passer de la sensibilité à l’énergie.

Progressivement, les fans sentaient que le concert approchait de sa fin. Or, les garçons ont alors longuement parlé pour donner leur avis sur la tournée et leurs ressentis sur ce très beau concert, comme on les aime.

Point positif pour Jae qui a fait l’effort de ne pas parler qu’en anglais mais de s’exprimer aussi en coréen, afin que les fans puissent apprécier la tonalité de la langue. Il a été le premier à ouvrir le bal des remerciements :

“Vous êtes incroyables ce soir. Nous arrivons à la fin de notre soirée qui était incroyable et belle. Tout le monde sait comment chanter et danser. Merci de nous avoir permis d’être là. Ça a été une expérience inoubliable. Nous allons exprimer ce que l’on ressent en commençant par Wonpil.”

C’est sous les acclamations du public que le pianiste-guitariste a pu entamer son discours :

“Je pense qu’on a fait un plutôt bon concert ce soir. On a marché dans les rues de Paris et on s’est rendu compte à quel point c’était une belle ville. Je repars avec de bons souvenirs de Paris et c’est notamment grâce à vous. Je vous remercie énormément en bas et à l’étage d’avoir pu fabriquer ce concert. En face de nous, nous avions aussi beaucoup de chanteurs. Je vous remercie énormément, et je conserve pleins d’inspirations de ce soir. Il y a une chose que je souhaiterais vraiment vous dire : [en français] à l’année prochaine !”

 

YoungK le bassiste a pris la parole à son tour. Plus que surprenant pendant cette soirée, le jeune musicien a complètement envoûté les fans par sa voix puissante et n’a pas manqué de rappeler le nom de cette tournée et sa signification :

“Comment ça va ce soir ? C’est une belle soirée, c’est un honneur d’avoir pu passer un si bon moment avec de si belles personnes dans un si bel endroit. Je suis très heureux, très heureux et très fier de pouvoir profiter de ma jeunesse ainsi, très fier de mes MYDAY. Vous savez que le nom de notre tournée c’est “Youth”, et je suis très reconnaissant de pouvoir passer cette jeunesse ainsi avec vous. Tout est vraiment grâce à vous. J’espère sincèrement qu’on pourra continuer à se revoir. Nous reviendrons. [En français :] Soyez heureux jusqu’à notre prochaine rencontre.”

 

Le batteur a aussi été exceptionnel ce soir-là et a fait preuve d’un leadership étonnant. Dowoon s’est ensuite exprimé :

“Bonjour, c’est une journée magnifique. Je n’aurais jamais cru pouvoir venir à Paris et c’est un grand honneur de pouvoir faire un concert à Paris. On continuera toute notre vie avec DAY6. Il faudra absolument bien nous accueillir la prochaine fois, on reviendra encore plus loin.

[En français :] Je suis si heureux ce soir grâce à vous.”

 

Le discours de Sungjin a été touchant mais aussi amusant, avec une expression de la langue française plutôt originale. On a apprécié l’effort fait par les artistes pour s’exprimer en français et chercher toujours plus loin dans l’originalité. Aussi, pendant son discours, les fans ont applaudi très calmement, simplement avec les mains :

“Merci beaucoup. On approche de la fin de notre toute première tournée mondiale, c’est une très grande chance d’avoir pu vous rencontrer. La jeunesse [ndlr : en parlant de la tournée] est bientôt terminée. Notre jeunesse ne l’est toujours pas. Dans tous les cas, du moment qu’il y aura DAY6, nous continuerons d’être jeunes et de profiter de notre jeunesse. Quand je repenserai à ma jeunesse, je repenserai forcément à vous. [En français :] Gardez-la pêche !” Rires

 

Enfin, c’est Jae qui a mis un terme à ce moment :

“Paris, je vous aime, à bientôt. Aujourd’hui, c’était une très belle soirée à Paris. Le concert des DAY6 ne se fait pas juste avec les DAY6. Il se fait avec nous mais surtout avec vous. Je pense qu’aujourd’hui a été un succès, je vous remercie du fond du cœur de nous avoir donné cette occasion. [En français :] Bonjour, merci beaucoup, je vous aime, à bientôt. Il nous reste encore quelques chansons.”

Avant de laisser place au rappel, le groupe a pris la photo officielle du concert avec les fans.

 

YoungK a augmenté l’ambiance de la salle en appelant les fans à faire le plus de bruit possible. Le rappel s’est fondé sur trois chansons aux sonorités plus pop : “Wish”, “Freely” et “Sing Me”. Si sur les premières chansons, le groupe a encore fait preuve d’un minimum de maîtrise de soi, le dernier morceau a laissé place à la folie et à la complicité avec le public. Tous ont abandonné leurs instruments sur cette chanson presque électro-pop et sont même descendus en fosse, pour saluer et s’approcher des fans. L’ambiance était à son climax et une dernière projection de confettis a conclu le concert en beauté. Les artistes ont quitté la scène en saluant les fans, et en promettant de revenir le plus vite possible.

Pour résumé, l’équipe a apprécié ce concert maîtrisé de bout en bout, avec ces moments de légèreté, d’émotion, de passion et de talent ! Les DAY6 ont fait preuve d’une véritable capacité à prendre leur concert en main, à chanter en live et ont définitivement laissé leur empreinte sur la scène du Casino de Paris. En plus d’être diversifié en terme d’inspirations musicales, le groupe a diffusé un beau message d’harmonie et de passion pour la musique.

Nous souhaitons remercier MyMusicTaste, le Casino de Paris, les équipes artistiques et techniques
ainsi que YoungK, Jae, Sungjin, Wonpil et Dowoon pour ce beau travail.

Setlist

  1. Intro
  2. I Smile
  3. First Time
  4. Better Better
  5. Whatever
  6. Say Wow
  7. Pouring
  8. Somehow

2ème partie :

  1. I need somebody
  2.  I wait
  3. How can I Say
  4. Be Lazy
  5. Dance Dance
  6. What Can I Do
  7. WARNING
  8.  Shoot me
  9. I’m Serious
  10. Talking To
  11. Days Gone By

3ème partie :

  1. Congratulations
  2. You were beautiful
  3. I loved you
  4. I like you

VCR :

  1. Letting Go

Rappel :

  1. Wish
  2. Freely
  3. Sing Me

Galerie photos

Articles précédents

Articles suivants


Veuillez patienter quelques instants pour le chargement des commentaires

Loading comments may take a few seconds please wait...