Home Culture [CULTURE] La villa Kujoyama de Kyoto : un esprit franco-japonais ?

[CULTURE] La villa Kujoyama de Kyoto : un esprit franco-japonais ?

by Okame

Ce soir, nous ressentons l’envie de vous présenter la villa Kujoyama. Peut-être ne vous dit-elle rien, mais elle est pourtant essentielle dans le maintien des relations franco-japonaises.

Située à Kyoto, la villa Kujoyama est très difficile d’accès, poussant les âmes les plus courageuses à s’aventurer dans sa quête. Située sur le mont Higashi, la villa a d’abord été construite sous la direction de Paul Claudel comme le Centre franco-japonais pour les échanges et la création en 1986 par l’architecte Kunio Kato et a été renommée villa Kujoyama en 1992.

La villa est dévouée à la création artistique, au repos de l’âme et à la recherche de l’ingéniosité. Elle se fait le refuge des artistes français en mal d’inspiration qui cherchent à retrouver un souffle à leur art.

Attention toutefois, elle ne reçoit que des artistes plus ou moins reconnus et leur propose des résidences. Peintres, écrivains, poètes, sculpteurs, voire même réalisateurs et architectes s’y installent et la villa est désormais l’un des cinq établissements de l’Institut français du Japon.

Chaque année, des lauréats sont donc sélectionnés pour intégrer cette villa et mener leur projet en rapport avec le Japon, mais pas seulement, puisque la villa aspire à une ouverture artistique plus grande encore.

C’est une véritable bataille que se livrent les artistes qui éprouvent ce besoin d’intégrer cette villa, havre de paix et de génie. Entre la poursuite de créativité et d’ataraxie, la villa affiche depuis 2014 un nouveau visage, depuis sa rénovation. Elle permet à ses résidents de mener soit un projet individuel soit un projet en binôme. Régulièrement, la villa propose pour ses lauréats des expositions qui sont les résultats des projets menés tout au long du séjour.

A l’occasion des Japonismes 2018 qui marquent les 160 ans des relations franco-japonaises, il faut revenir sur cette fascination qu’éprouvent les français pour ce kokoro (l’esprit), cet esprit du nihonjin (propre au japonais).

Plus qu’un lieu de retour à soi et d’introspection, la villa, isolée et prise dans un cadre naturel et idyllique, emplit l’artiste d’une inspiration nouvelle, trouvée dans cette harmonisation de l’homme et son environnement.

Vous pouvez ainsi vous y engager après avoir pris contact avec ses directeurs et vous accorder une petite ballade dans ce lieu qui trône sur l’une des plus belles collines de Kyoto, près du sanctuaire shintô Heian.

Infos pratiques 

Tarifs

  • Visite : gratuit
  • Résidence : bourse pour les lauréats

Accès

  • Adresse :  17-22 Hinooka, Ebisudani-Cho, Yamashina-Ku, Kyoto 607-8492
  • Station de train : Keage Station, Tozai Line + 850 mètres à pied

Autres infos

Prendre contact pour une demande de visite ou de résidence par :

On vous laisse découvrir la villa en photo ci-dessous, peut-être qu’un jour vous choisirez de vous y aventurer !

Source : Site officiel de l’institut français et site officiel de la villa

You may also like