Blog post

[INTERVIEW] Les idols de Wi-Fi-5 se dévoilent à Japan Expo 2018 !

This interview is available in English on the second page!

Wi-Fi-5 est un groupe d’idols japonaises composé de cinq membres : Takano Nagisa, Sae, Shiratori Raimu – originaires du Japon – Tomiko Claire – de nationalité américaine – et Simon – d’origine chinoise-. Les cinq jeunes filles ont débuté en 2017 sur la scène J-Pop et se sont notamment fait connaître après avoir remporté la finale de la populaire audition japonaise Miss iD. Cette audition tient son nom du fait qu’elle met en avant des jeunes filles qui présentent leur IDentité et souhaitent devenir des IDols.

Le groupe a sorti son premier single intitulé “Hajimari No Courage” en novembre 2017 qui a ensuite été utilisé comme générique pour la seconde saison de l’anime “Youkai Apartment no Yuuga na Nichijou”. Leur second single se nomme “Nya-o!” et n’est autre que le générique de fin de la deuxième saison de l’anime “Chi : une vie de chat” que vous connaissez probablement déjà. Ce petit chat est rapidement devenu célèbre au Japon puis à l’international.

Passionnées par la musique, les Wi-Fi-5 souhaitent découvrir leur public international ! Si vous souhaitez en découvrir plus à leur sujet, cette interview est faite pour vous !

Bonjour, merci beaucoup pour cette interview. Pourriez-vous commencer par vous présenter pour nos lecteurs ?

Tomiko Claire : Bonjour je m’appelle Claire, je suis américaine.
Simon : Enchantée, je suis Simon.
Shiratori Raimu : Je suis Shiratori Raimu, j’ai 13 ans.
Takano Nagisa : Je m’appelle Takano Nagisa et j’ai 16 ans.

Vous vous êtes formées grâce au concours miss iD, en étant finalistes en 2016 et 2017, qu’est-ce que cette compétition vous a apportée ?

Takano Nagisa : Je considère que miss iD est le point de départ de notre groupe et de notre complicité. Le fait d’avoir été finalistes c’est ce qui m’a donné la force de devenir le groupe que nous sommes aujourd’hui. Ça me donne cette impression. 
Shiratori Raimu : En fait j’ai été sélectionnée comme finaliste mais je n’ai pas acquis un titre de ce concours. Donc je trouvais un manque en moi-même, et ça ne m’a pas vraiment donné de force. 
Simon : Ça fait un an que je suis au Japon et j’ai passé ce concours six mois après être arrivée. C’était le début de mon histoire au Japon. Je suis venue au Japon toute seule et j’ai été sélectionnée en tant que prix personnel des juges. Ça m’a vraiment apporté quelque chose, je me suis sentie bien.
Tomiko Claire : Oui, je ne m’attendais pas du tout à passer la première étape de miss ID, en particulier parce que je suis américaine et je ne parle pas vraiment japonais. J’étais vraiment très surprise et reconnaissante d’avoir été choisie par ce concours. Je ne m’y attendais pas. J’ai gagné beaucoup de confiance en moi et je me suis dit que je pourrais rendre mon rêve possible au Japon.

Pourriez-vous nous expliquer le choix de votre nom de groupe “Wi-Fi-5” ?

Tomiko Claire : Le nom de notre groupe est WI-FI-5 parce que le wi-fi est un réseau qui permet de connecter un grand nombre de personnes à travers le monde dans n’importe quel endroit et il peut franchir les barrière et faire tomber les frontières. Et nous espérons pouvoir faire la même chose puisque les membres de notre groupe viennent d’endroits très différents. D’une autre part nous voulons pouvoir rencontrer des personnes de partout dans le monde, sans frontière.

Vous avez démarré vos activités en octobre 2017, comment avez-vous réagi en apprenant que vous alliez vous produire devant des fans étrangers, ici à Japan Expo ?

Takano Nagisa : Honnêtement nous avons été très surprises. A la fin de l’année dernière nous sommes allées en Chine, et ensuite à Londres. A présent c’est Japan Expo. A chaque fois que nous partons dans un nouveau lieu, on se demande si nous en sommes capables.
Simon : Avant cette interview, nous sommes allées en dédicaces. Dès que nous sommes arrivées il y avait beaucoup de monde alors qu’on ne s’y attendait pas. On regrette en quelque sorte de ne pas pouvoir discuter à cause de la langue. Le public est très chaleureux et ça nous donne vraiment envie d’échanger. On a parlé avec un peu d’anglais, un tout petit peu de français, et nous avions vraiment envie de communiquer. 

 

Toutes les membres ne viennent pas du Japon, est-ce que vous avez l’intention de mettre en avant à l’avenir ce côté international ?

Takano Nagisa : Oui bien sûr, nous aimerions beaucoup le mettre en avant. Comme les Etats-Unis sont divisés en Etats, le Japon est divisé en préfectures, telles que Osaka, Nagano ou encore Nagoya. C’est notre but. On veut unir le monde entier.
Simon : Il faut dans un premier temps que nous arrivions à nous construire une carrière au Japon. Ensuite nous nous concentrerons sur le monde entier.

Y a-t-il des endroits dans le monde où vous aimeriez vous produire sur scène ?

Tomiko Claire : Je voudrais aller dans la province de Kona en Chine.
Takano Nagisa : Moi j’aimerai aller dans le pays natal de chaque membres. 
Shiratori Raimu : J’aimerai visiter Okinawa.
Simon : Pour ma part j’aimerai aller à Shanghai. C’est un endroit très animé.
Tomiko Claire : J’aimerai aussi aller en Amérique et nous pourrions aller à San Francisco et comme ça tout le monde pourrait venir chez moi. Je pense que ça pourrait être très amusant.

Avez-vous un dernier message à faire passer au public français ?

Shiratori Raimu : Les français sont très gentils et très accueillants. Ils s’amusent bien en écoutant la musique. Nous sommes tombées amoureuses des français.
Takano Nagisa : On continuera de faire des efforts pour pouvoir revenir en France. 

Tomiko Claire : La France est un très beau pays avec des gens vraiment formidables. Nous sommes très honorées de pouvoir nous produire sur scène ici et tout le monde a été tellement gentil avec nous. Nous sommes très heureuses d’avoir pu venir ici. 
Simon : Les français sont vraiment très gentils. Je vais continuer à travailler et à étudier la langue. Quand je reviendrai ici je remercierai encore le public français.

Restez connectés pour nos prochains retours et nos photos prises sur Japan Expo 19ème impact, et n’oubliez pas de consulter nos autres interviews réalisées lors du festival ! Avez-vous eu la chance de pouvoir croiser ces adorables idols lors du festival ?

Merci aux Wi-Fi-5 pour leur précieux temps
et au festival Japan Expo pour cette rencontre !

Prochaine page

Articles précédents

Articles suivants


Veuillez patienter quelques instants pour le chargement des commentaires

Loading comments may take a few seconds please wait...