Blog post

[LIVE REPORT] Les B.A.P ont une nouvelle fois fait danser le Zénith de Paris !

Chose promise, chose due ! Il y a trois ans, le 30 avril 2014 plus précisément, les B.A.P se produisaient pour la première fois en France sur la superbe scène du Zénith de Paris. Ce jour-là, les garçons avaient fait une promesse que les Babys n’ont pas pu oublier pendant trois ans : ils avaient juré de revenir se produire devant les Babys françaises ! La promesse a été tenu le 3 mai dernier, puisque les B.A.P sont repassés par notre capitale à l’occasion de leur nouvelle tournée mondiale “B.A.P 2017 WORLD TOUR ‘PARTY BABY’“, date à laquelle notre équipe s’est rendue avec beaucoup de plaisir !

Arrivée vers midi, la queue commençait déjà à se former devant le Zénith de Paris, séparant les fans en deux files selon leurs catégories de places, à savoir une file pour les catégories limitées (VIP, privilège, prestige et premium) et une file pour les places « normales » (catégorie unique), qui avaient accès à la fosse et aux gradins en placement libre. La fanbase avait instauré un système de numérotation afin que les fans puissent s’absenter et revenir sans perdre leur place. En ce qui concerne l’ambiance générale de la file, on a pu remarquer que les fans ont gardé le sourire malgré le très mauvais temps qui les avait accueilli, pour certains depuis la veille. Les Babys ont eu plusieurs possibilités pour s’occuper tout au long de la journée, que ce soit en chantant, en dansant, ou encore en se prenant en photo devant le panneau à l’effigie des garçons qui avait été mis à disposition à quelques pas de la salle.

Une heure avant l’ouverture des portes, par une fin d’après-midi toujours froide et pluvieuse, les fans ont commencé à arriver en masse, même si la queue semblait tout de même moins longue qu’en 2014, lors du dernier passage des garçons à Paris !

Les fans détenant un billet limité ont bien entendu été les premiers à rentrer vers 17h30, afin de récupérer leurs goodies. Pendant ce temps, nous avons croisé la chaîne TMC qui a préparé un reportage sur la venue du groupe et qui sera diffusé le vendredi 5 mai (aujourd’hui donc) vers 19h20 dans l’émission Quotidien animée par Yann Barthès.

18h30 a sonné l’heure de l’ouverture officielle des portes, mais malheureusement un petit problème de billetterie engendra un léger retard sur le planning, laissant les fans sous la pluie et encore plus impatients que jamais !

Le show a commencé comme prévu à 20h, alors que certains fans n’étaient pas encore tous installés au sein du Zénith. Notez que 4 carrés de gradins avaient été fermés, puisque la date n’a malheureusement pas affiché complet ; seule la partie « Crazy Front Row » de la fosse était remplie, étant donné que l’accès était réservé aux billets VIP, Privilège, Prestige et Premium.

C’est le DJ B.Shoo qui a ouvert les festivités en tant que première partie en enchaînant différents titres, dont certains titres US très connus comme « Faded » d’Alan Walker, mixés à sa façon et réchauffant rapidement les Babys qui avaient attendu ce moment toute la journée sous la pluie ! Rappelons qu’en 2014, les B.A.P étaient arrivés en premier sur scène, et donc qu’aucune introduction musicale n’était venu débuter le show. Les fans ont joué le jeu de cette surprise et ont réservé un accueil chaleureux à B.Shoo, qui a su instaurer le thème festif annoncé pour la soirée.

Après un set d’environ 10 minutes, un compte à rebours a été lancé sur le grand écran de la scène : les B.A.P allaient arriver sur scène dans très exactement 100 secondes !

Juste après le décompte, le teaser annonçant l’arrivée des membres a démarré, en présentant les 6 garçons un par un sur les écrans. La première chanson officielle de la soirée a alors résonné dans le Zénith, à savoir la chanson éponyme « B.A.P », introduction de leur premier album « First Sensibility ».

Alors que les fans s’impatientaient, on a vu six ombres se détacher des fumigènes : les B.A.P étaient enfin sur scène, à 20h comme promis ! La salle s’est petit à petit réchauffée, et alors que les jeux de lumière faisaient un peu plus monter l’impatience pendant ces dernières secondes d’attente, on  a pu remarquer que le DJ était toujours sur scène pour animer le reste de la soirée aux côtés des B.A.P.

Le concert a véritablement démarré sur les chapeaux de roue avec la chanson « Hurricane », et une ambiance de folie s’est propagée immédiatement au sein du Zénith parisien. Les B.A.P ont alors enchainé avec « Badman », toujours avec un mix différent des versions studios, grâce à B.Shoo et au thème festif du show. Redécouvrez sans plus attendre le clip de « Hurricane » :

Pour continuer sur une note ‘badass’ et profiter encore un peu de l’euphorie du public, qui a attendu des années avant de voir ou revoir les garçons, le groupe a continué avec « No Mercy », une classique sortie l’année de leurs débuts, c’est-à-dire en 2012. Les Babys ont bien entendu tous chantés en choeur sur cette chanson. À ce moment du concert, l’ambiance a été privilégié par rapport aux chorégraphies, et c’est dans cette continuité que l’on a pu entendre les premières notes de « Bang X2 » résonner dans la salle.

Le groupe a joué le jeu et a interagit avec les fans : ils leur ont demandé de crier toujours plus fort et de montrer le poids de leur présence pour cet événement exceptionnel. Les B.A.P et DJ B.Shoo ont donc profité de cette première partie du concert pour tester l’ambiance, et surtout la fidélité du public qui avait fait le déplacement.

Avec « That’s My Jam », le côté plus classique d’un concert K-Pop a repris le dessus, avec une chorégraphie parfaitement calibrée. Ce show a été haut en couleur, comme nous l’avait prédit l’affiche de la tournée et de la date parisienne. C’est ainsi que les fans ont entendu « Do What I Feel » en version live, une chanson qui colle parfaitement au concept de cette tournée mondiale. Les Babys ont été très heureux sur cette chanson et ont tapé des mains en choeur, juste avant le premier lâché de confettis de la soirée, apportant un côté un peu plus spectaculaire à cette soirée déjà bien entamée.

Pour le plus gros concert K-Pop de 2017, l’agence et le groupe ont mis les petits plats dans les grands et ont fait fusionner le côté clubbing avec une performance de pop coréenne classique. Après « Dancing in the Rain », les garçons ont fait une première pause et on pris le temps de se présenter un à un. Comme vous pouvez vous en douter, c’est le leader Bang Yongguk qui a pris la parole le premier. Juste après que les 6 membres du groupe aient pris le micro, les B.A.P ont adressé un premier discours officiel à leurs Babys françaises :

Ça faisait longtemps [qu’on ne s’était pas vus] ! Nous sommes revenus avec un nouveau concept, ça vous plait ? On vous a préparé quelque chose, alors patientez un peu s’il-vous-plait. C’est un évènement très spécial ce soir.

La petite interlude fan service du soir a alors commencé, la « Babys Lounge ». Résumons un peu le concept de cette partie de soirée : à chaque date de la tournée, un des garçons choisit un(e) fan parmi le public présent, et la personne désignée (et chanceuse !) a l’opportunité de monter sur scène aux côtés des B.A.P, et de repartir avec un petit cadeau à la fin. Notez que la sélection se fait selon le dress code instauré par le membre qui est en charge de choisir le ou la fan. En ce qui concerne la date parisienne, c’est Jongup qui a été assigné pour le Babys Lounge. C’est donc une jeune fille qui a rejoint le groupe sur scène, habillée dans le thème ‘rétro’.

La jeune fille sur scène a alors rejoint les garçons sur les tabourets et a pu prendre un verre avec Jongup, qui a particulièrement aimé son look. Les B.A.P en ont alors profité pour lui poser quelques questions, comme par exemple sa chanson préféré, et pourquoi elle aimait le groupe. Elle a alors répondu :

J’aime toutes les chansons, et j’aime les B.A.P car ils sont uniques.

Pour rester dans le côté fan service de cette partie de soirée spéciale et inoubliable, les garçons ont aussi osé lui demander son âge, et si elle avait un petit ami. Après quelques blagues et mots échangés à ce sujet, Jongup s’est filmé avec elle et lui a donc remis son cadeau : la carte mémoire des images prises quelques secondes plus tôt, un souvenir mémorable et absolument unique. Avant de repartir profiter du concert au sein de la fosse, la jeune fille s’est donc fait raccompagner par Jongup, profitant de ces derniers instants privilège aux premières loges.

Avant de reprendre le show, les garçons ont adressé quelques mots aux Babys :

Nous sommes contents de revoir les Babys de Paris. Nous avons attendu longtemps cette soirée. On espère que vous êtes prêts à vous amuser !

Ces 10 minutes d’interlude se sont écoulées rapidement, et finalement Zelo est revenu seul sur scène pour interpréter son titre « Shine », un morceau chanté uniquement en anglais. Cette chanson est décrite comme une chanson d’amour, et s’inscrit dans un style plutôt inattendu pour le rappeur, que l’on a plus l’habitude de voir sous son côté ‘badass’.

À la suite de ce doux moment, la vocal line du groupe a imposé son style sur scène avec « Fermata », chanson que l’on retrouver sur le deuxième album des garçons, à savoir « NOIR ». Daehyun, Youngjae et Jongup ont donc tous les trois réussi à émouvoir le public avec cette sublime chanson. On a par la même occasion remarqué que les membres du groupe avaient profité de ces deux moments spéciaux pour changer de tenue, abordant des tenues chics en noir et blanc.

Quelques instants plus tard, les B.A.P se retrouvent au complet sur scène pour interpréter « I GUESS I NEED U », moment qu’a choisi Daehyun pour commencer à balancer des notes haut perchées et donc à imposer ses techniques vocales impressionnantes. Le groupe a enchainé avec « Body & Soul » pour rester dans l’ambiance pleine d’émotions. À ce moment du show, Bang Yongguk a d’ailleurs commencé à se faire de plus en présent sur scène, alors que jusque-là il avait été plutôt discret. Rappelons qu’à la sortie de l’album « NOIR », des troubles de l’anxiété lui avaient été diagnostiqué, l’empêchant de participer aux promotions du comeback. S’il a réussi à remonter la pente depuis, il reste cependant un peu distant, un comportement que l’on peut tous comprendre, puisque l’anxiété n’est pas un état que l’on peut réellement soigner complètement en quelques semaines.

Le groupe est alors sorti une nouvelle fois de scène, et quelques instants plus tard, Daehyun a refait son apparition en solo pour interpréter le titre « Shadow », seul face au public du Zénith. Notez que Zelo l’a rejoint brièvement pour la partie rap, faisant de ce petit moment un autre souvenir mémorable de la soirée.

Après la sortie de scène des deux compères, une petite vidéo (une sorte d’interlude spatiale) a été diffusé sur les écrans de la salle pour annoncer une nouvelle partie de la soirée. Les fans ont alors montré leur impatience en ne cessant de faire trembler le sol du Zénith. Les B.A.P n’ont pas pu résister bien plus longtemps à cet appel de leurs Babys, et quelques instants plus tard, ils sont revenus au complet pour chanter et danser sur « SKYDIVE », un de leurs derniers hits en date. Le concert a alors continué sur les chapeaux de roue avec « Young Wild & Free ». Rappelons que cette chanson est un symbole fort dans la carrière du groupe, puisqu’elle symbolise leur grand retour dans la musique après leur hiatus, suite aux problèmes que les garçons avaient rencontré avec leur agence TS Entertainment.

Sur les coups de 21h15, les B.A.P ont fait une nouvelle pause bien méritée, après déjà plus d’une heure de show intense. Himchan a pris la parole le premier :

Après toutes ces années, vous êtes restés les meilleurs.

Youngjae a alors enchainé :

Ça vous plait ? C’est quoi ce que vous venez de faire ?

Faisant référence aux tremblements du sol de la salle, le public a recommencé avec beaucoup de plaisir après les sollicitations de Youngjae. Il a alors continué :

Votre énergie m’avait beaucoup manqué. Aujourd’hui, c’est le début de la tournée européenne. Je pense que vous nous avez montré pourquoi nous sommes revenus à Paris.

Daehyun s’est lui aussi exprimé :

En Corée, il y a un diction qui dit “Le début c’est la moitié”, et je crois qu’on est pile dans cette situation. Nous allons repartir avec votre énergie, vous êtes les meilleurs.

Youngjae a ensuite renchérit :

Est-ce que vous avez aimé la performance de Jongup et de Zelo ? [ndlr : il faisait ici référence aux petites démonstrations de danse qu’ils ont donné] Après ce concert, Daehyun ne va pas réussir à dormir !

Une acclamation générale de tous les Babys de la salle a alors eu lieu pour remercier ce discours plein d’amour et de sincérité. Après cet échange avec son public, le groupe annonce son dernier titre, après seulement 1h30 de concert : il s’agit de « WAKE ME UP », chanson titre de leur dernier single en date « ROSE », sorti en mars dernier. Il était alors l’heure pour les fans de sortir leurs lightsticks fleuris à l’effigie de ce single.

À la fin du titre, les garçons ont disparu sous un fond noir mais les lumières des spots sont restées allumées… Les fans ont fini par réclamer le groupe pendant 5 minutes quand soudain une ombre est apparue, symbolisant le démarrage officiel du premier rappel de cette date parisienne ! Zelo est revenu sur scène avec une tenue plus décontractée pour enchaîner sur une petite session de breakdance ! Il a finalement été rejoint par les autres membres, qui ont alors fait une nouvelle animation, que ceux qui étaient là en 2014 connaissaient déjà : l’apprentissage de la chorégraphie de « Check On ». La chorégraphie est simple : on met les deux mains au niveau de la tête, puis aux épaules, aux hanches et on tape dans les mains pour finir sur un petit époussetage des épaules. Le groupe a fini par approuver la danse du public en disant « Vous êtes vraiment doués ! », et c’est ainsi que les B.A.P ont officiellement entamé cette chanson du set.

Alors que le public était en parfaite synchronisation avec le groupe, les garçons ont commencé la chanson « SPY », dont on sait que la chorégraphie connotée ‘fan service’ vous plait particulièrement ! Si vous ne savez pas à quoi on fait référence, on vous invite à regarder cette vidéo :

La soirée a continué son cours tranquillement avec « Feel So Good », une des chansons emblématiques de cette tournée inspirée de l‘opus « Carnival », dont, rappelons-le, « Feel So Good » est la piste principale. Les B.A.P sont par la suite restés dans la sélection la plus pop de leur discographie avec « Be Happy », chanson qui a eu droit à des lancés de confettis et des jeux de lumière très colorés, transformant un peu plus le Zénith en gigantesque fête. Cet esprit joyeux est resté tout le long de la performance, et cela même quand « Carnival » a commencé, notamment avec l’aide de DJ B.Shoo.

Un tel déferlement d’énergie a mené, comme vous pouvez l’imaginer, à un petit break du groupe. Les 6 garçons ont tous pris le temps de remercier les fans comme il se doit :

Daehyun : C’est l’heure de s’en aller. Merci chers Babys d’être là pour nous ! Merci pour ce temps précieux avec nous. Cette deuxième fois est un si beau souvenir, c’est une très belle soirée. Nous allons revenir bientôt, ne vous inquiétez pas !

Youngjae : La prochaine fois, on fera tous les concerts à Paris ! Merci pour votre accueil chaleureux à chaque fois ! On se retrouvera bientôt. J’espère qu’on sera encore plus beaux d’ici ce jour-là. Merci d’être venus si nombreux.

Jongup : Tout d’abord, je trouve que les fans parisiens sont tous beaux et belles. Je vous remercie pour votre amour et votre énergie. Merci pout votre passion, il faut vraiment que l’on revienne pour vous remercier. Merci encore, j’espère que vous aurez autant d’énergie la prochaine fois.

Zelo : Je sais qu’aujourd’hui il a beaucoup plu, et cela me touche encore plus que vous soyez venus [ndlr : les fans ont attendu une bonne partie de la journée devant la salle sous la pluie]. J’ai vraiment envie de vous revoir. Quoiqu’il arrive, on reviendra en concert sur cette scène. S’il-vous-plait, continuez d’écouter notre musique. Merci !

Himchan : En 3 ans, tout le monde a embellit dans cette salle. Tous les fans ici sont très beaux. Je suis très heureux de vous avoir revu ce soir. Vous êtes vraiment les meilleurs. Merci profondément ! Je vous aime !

Yongguk : Je suis très heureux de revenir en France et de vous rencontrer ce soir. Je reviendrais la prochaine fois. Merci d’être venus ce soir. Je vous aime et je vous respecte, merci !

Youngjae : Cette fois, c’est vraiment la dernière chanson, même si nous non plus on ne veut pas partir. Encore une fois merci, j’espère que vous allez aimer cette dernière chanson.

Petit extrait vidéo pour voir l’ambiance de folie dans la salle :

Le deuxième rappel a alors lieu avec « B.A.B.Y », une chanson particulière qui était sortie spécialement pour les fans, et qui a donc pris tout son sens en live. Elle a servi d’au revoir, et les fans l’avaient bien compris ; des banderoles avaient été préparées spécialement pour montrer le soutien aux garçons dans leur carrière et dans cette tournée mondiale tant attendue ! Avec des images de fans sur les grands écrans du Zénith, l’émotion était palpable au sein de la salle. Des confettis ont finalement clos le show, comme un dernier au revoir sur le thème de la fête !

Après de longues salutations de la part de Yongguk, Himchan, Daehyun, Youngjae, Jongup et Zelo, le groupe a quitté la scène et le spectacle s’est terminé avec « Wake Me Up » en fond quand les lumières se sont rallumées, laissant les fans dans l’attente d’un ultime retour, qui malheureusement n’est pas arrivé (il fallait bien que le show se termine…).

Avec plus de deux heures de spectacle, le « Paris Boom » s’est finit par une note ultra positive, ne laissant pas de moment triste comme dernier souvenir de cette date unique en France. Si les B.A.P n’ont pas interprétés certains de leurs plus gros titres comme « One Shot » ou encore « Warrior », c’est avant tout parce que le concept ne collait pas avec le thème imposé par cette tournée. Le choix a cependant été judicieux, puisque cela a permis aux Babys de découvrir un spectacle haut en couleur, et surtout complètement différent de celui de 2014, un point important pour celles et ceux qui avaient déjà fait le déplacement pour leur premier concert parisien il y a trois ans.

Pour quelques centaines de fans, la soirée ne s’est cependant pas terminée tout de suite, puisque les personnes détenant un billet Premium, Prestige et ou même certains Privilège, ont pu rencontrer le groupe lors du high-five. Notez que les Premium ont eu en plus la chance d’avoir une photo de leur rencontre avec le groupe, de quoi immortaliser cette superbe soirée !

N’hésitez pas à nous faire part du souvenir du concert qui vous a le plus marqué !

Remerciements : merci aux organisateurs Veryshow,
ainsi qu’au groupe B.A.P pour cette jolie soirée

Crédits photo : Photographe officiel du concert


Setlist :

01. B.A.P (Intro)
02. Hurricane
03. Badman
04. No Mercy
05. Bang X2
06. That’s My Jam
07. Do What I Feel
08. Dancing in the Rain
09. Shine (Solo de Zelo)
10. Fermata
11. I Guess I Need U
12. Body & Soul
13. Shadow (Solo de Daehyun Feat. Zelo)
14. SKYDIVE
15. Young Wild & Free
16. Wake Me Up
17. Check On
18. SPY
19. Feel So Goof
20. Be Happy
21. Carnival
22. B.A.B.Y

Articles précédents

Articles suivants


Veuillez patienter quelques instants pour le chargement des commentaires

Loading comments may take a few seconds please wait...