Blog post

[LIVE REPORT] Célébrez la musique et le saké avec Moojigen et The Sweet Birds of Youth

Le vendredi 3 mars dernier se tenait la deuxième soirée « Music & Saké » organisée par 33 Degrees, et accueillant pour la soirée le duo The Sweet Birds of Youth ainsi que Moojigen dans la Dame de Canton. Après une première édition en septembre dernier où vous aviez pu voir la chanteuse franco-japonaise Michelle Michina et la formation jazz/funk Basement Pi, l’équipe s’est rendue à la salle pour découvrir ce que réservait cette seconde édition.

Rappelons le concept de ces soirées : vous avez l’occasion de voir des artistes de la scène indépendante jouer en live tout en pouvant déguster du saké et divers autres alcools japonais. Le 3 mars, vous avez notamment pu goûter le saké mio, un saké léger et pétillant, ainsi que d’autres sortes de saké, des liqueurs (yuzu, prune) mais aussi de la vodka japonaise, le Shochu.

Quelques connaisseurs et curieux ont répondu à l’appel et étaient présents à l’évènement. Les premiers auditeurs ont eu le temps de s’installer, puisque les préparations scéniques ont commencé sur les coups de 20h30.

C’est donc le duo électro/pop The Sweet Birds of Youth qui a entamé la partie musicale de la soirée. Cette représentation était leur tout premier concert, et malgré les petits soucis techniques qu’ils ont pu rencontrer au début de leur prestation, vous avez ensuite pu découvrir Mag (au chant) et Holy (à la guitare) dans leur univers, inspiré de la pureté de l’enfance et de la raison de l’âge adulte.

Sur un air reposant et la voix envoûtante de Mag, les spectateurs sont restés attentifs tout le long de la prestation. Pour ceux qui étaient là, vous aurez notamment pu entendre la chanson « Plume », et malgré le stress de cette première performance, le duo a su faire bonne figure et a continué le concert avec le titre « Sorrow ».

Malheureusement, le set a du être écourté à cause des soucis techniques rencontrés avant le début du show. La chanteuse a alors annoncé au micro leur dernière chanson de la soirée et a présenté Holy le guitariste, pendant que ce dernier préparait ses samples.

Ce duo a été une jolie découverte pour cette ouverture de soirée, et si vous voulez écouter par vous-même ce qu’il en est, vous pouvez toujours suivre leur actualité sur leur page Facebook officielle !

La deuxième partie de la seconde édition de « Music & Saké » a été assurée par Moojigen. Guitariste et compositeur japonais, Moojigen se distingue dans le monde de la musique avec ses expérimentations sonores tirées d’univers orientés rock et electro. De son vrai nom Yuichiro, il s’est produit pendant de nombreuses années avec sa soeur au sein du duo Yanéka, mais c’est seul sur scène (bien entendu avec sa guitare) qu’on a eu l’occasion de la voir.

33-degrees_music-and-sake_the-sweet-birds-of-youth_moojigen_japan_03032017_09

L’ambiance de la péniche collait parfaitement avec l’univers délivré par Moojigen ce soir-là, un style musical qui a submergé le public réunit devant la scène de la Dame de Canton. Avec des débuts de samples en français, puis en japonais, Moojigen nous a fait redécouvrir la perfection de l’instrumental. Faisant preuve d’une grande concentration pendant sa prestation, il a utilisé sa guitare de plusieurs façons, notamment avec un archer, ce qui donne une nouvelle dimension à sa musique.

Moojigen est un artiste simple en apparence, mais qui en réalité produit un son complexe. Le guitariste a eu l’occasion de montrer ses multiples facettes artistiques sur scène, tout en captivant la salle tout au long du show. Après avoir déchainé sa passion artistique dans la Dame de Canton, Moojigen a pris la parole une première fois face à son public, en français d’abord : « Bonsoir, tout le monde va bien ? ». Il poursuivi en disant qu’il avait épuisé tout le quota des mots en français qu’il connaissait, déclenchant l’hilarité des spectateurs.

À travers ses morceaux, Moojigen parle notamment des difficultés que l’on peut rencontrer dans la vie, mais aussi du fait qu’il faut toujours se relever. Grâce aux différentes techniques qu’il utilise pour jouer de la guitare, il arrive à retranscrire ses émotions et ses états d’âme, le tout dans une parfaite harmonie créée avec ses samples. Alors que les basses rugissantes commençaient à faire trembler la Dame de Canton, Moojigen a annoncé qu’il restait deux chansons seulement à son set. Le titre qui a suivi se nommait « Renaissance », et faisait référence à plusieurs éléments de sa vie. Il a notamment expliqué que son père était décédé il y a maintenant plusieurs années, et qu’il va lui-même être papa dans peu de temps. De confession bouddhiste, Moojigen croit en la réincarnation et considère en quelques sorte la naissance de son fils comme un genre de réincarnation, un concept qu’il avoue plutôt compliqué à concevoir. « Renaissance » fait donc directement référence à cette idée de réincarnation.

33-degrees_music-and-sake_the-sweet-birds-of-youth_moojigen_japan_03032017_13

Avant d’entamer sa dernière chanson de la soirée, Moojigen a remercié les organisateurs 33 Degrees, ainsi que la maison Takara, qui a présenté les alcools japonais de la soirée au public. Il a ensuite fait lever les spectateurs assis devant la scène pour profiter pleinement de cet ultime morceau.

Après des derniers remerciements, Moojigen a quitté la scène de la Dame de Canton sous un tonnerre d’applaudissements. Globalement, le public a été chaleureux et très réceptif de cet art musical peu commun, au plus grand plaisir de Moojigen.

Le prochain album de Moojigen est prévu pour le printemps et sortira normalement le mois prochain. Lors de la soirée « Music & Saké », l’album « Roots » de Yanéka en version physique était disponible à l’achat, et vous offrait la possibilité d’aller écouter en exclusivité le prochain opus de Moojigen. Si vous souhaitez suivre sa carrière de près, vous pouvez le faire via sa page Facebook ou encore sur son compte SoundCloud. Si vous avez loupé l’occasion de voir Moojigen en live, le guitariste jouera le 25 mars prochain à L’American Express Live Bar (AccorHotel Arena) de Paris, mais aussi le lendemain à Rouen, au Galanga.

N’oubliez pas de suivre 33 Degrees sur Facebook pour être au courant des prochaines éditions de la soirée « Music & Saké » !

 

Merci à 33 Degrees pour l’invitation, ainsi qu’à
Takara et aux artistes présents ce soir-là !

Galerie photo :

Articles précédents

Articles suivants


Veuillez patienter quelques instants pour le chargement des commentaires

Loading comments may take a few seconds please wait...