[Live-Report] ONE OK ROCK en concert à l’Olympia

we came as romans one ok rock concert 21-12-15 Olympia Paris

Aujourd’hui c’est un retour sur le concert du groupe de rock japonais ONE OK ROCK que nous vous proposons. Ce groupe quasiment mythique à présent était en concert à l’Olympia le 21 décembre dernier. C’est aussi le dernier événement asiatique auquel nous avons assisté cette année, de quoi terminer en beauté !

La première partie était assurée par le groupe américain We Came As Romans, qui ont suivi ONE OK ROCK sur une partie de leur tournée. Ne connaissant pas du tout ce groupe, je n’en attendais rien de spécial. Mais, suite à ce concert, je peux dire qu’en live ils étaient vraiment pas mal ! C’était agréable, de la bonne musique, une bonne ambiance. De quoi se chauffer la voix avant l’arrivée des tant attendus membres de ONE OK ROCK.
On a d’ailleurs pu en apercevoir les membres pendant la première partie. Taka est venu sur scène le temps d’une chanson, s’ajoutant aux voix de We Came As Romans.

we came as romans one ok rock concert 21-12-15 Olympia Paris

source : We Came As Romans, page Facebook officielle

Peu après se sont les autres membres qui sont venus sur scène avec les instruments. Les deux groupes ont gagné une grande complicité grâce à la musique, et ce genre de moment n’a pas de prix. Il n’y a rien de mieux que de voir des gens se réunir pour partager ce qu’ils aiment : la musique.
La dernière chanson interprétée par We Came As Romans était d’ailleurs dédicacée à ONE OK ROCK.

we came as romans one ok rock concert 21-12-15 Olympia Paris

Une entracte d’une demi-heure séparait les deux parties du concert, le temps de changer le matériel et d’accorder les instruments.

we came as romans one ok rock concert 21-12-15 Olympia Paris

Les membres de ONE OK ROCK ont fait leur entrée sur scène vers 21h, dans une salle plongée dans l’ombre par l’absence de lumière. L’ambiance est montée rapidement sous les cris d’impatience des fans.
Toru, Ryota et Tomoya ont commencé à jouer l’introduction du dernier album 35xxxv.
Taka entre ensuite sur scène, il commence à chanter Take Me to the Top. La foule profite avec grand plaisir de ces premiers instants de concerts. Le refrain arrive, tout le monde chante et danse, faisant trembler le sol de l’Olympia !

Un des premiers moments forts de ce concert : pendant Memories, Toru, Ryota et Taka se sont réunis tous les trois devant le batteur Tomoya. Ils ne regardaient plus le public, mais par contre tous les fans avaient les yeux rivés au centre de la scène sur les membres quasiment statiques l’espace de quelques secondes. Ils sont ensuite repartis chacun de leur côté en sautant entraînés par leur musique.

Ils ont continué avec Deeper Deeper puis Stuck in the Middle. Taka a alors demandé au public de lever les mains puis de frapper dans leurs mains en rythme. Il se balade alors sur scène avec un fond musical créé par les autres membres du groupe. L’ambiance monte encore et encore comme s’il n’y avait pas de limite.

Clock Strikes débute plus calmement. Taka forme des coeurs avec ses mains avant de commencer à chanter. Il utilise aussi son bras gauche pour mimer le mouvement d’une aiguille, lançant ainsi le début de la chanson.
Dès le début, les fans chantaient toute la chanson. Taka a alors tendu plusieurs fois son micro en direction du public pour chanter les chœurs, et principalement sur la partie “Believe that time is always forever” qu’il a fait répéter plusieurs fois. Le public a enchainé en chantant les “ohooh” suite à quoi Taka s’est mis à sauter sur scène et à les encourager. Pendant cette chanson, il a aussi très impressionnant, nous démontrant jusqu’où ses capacités vocales peuvent aller. Il a maintenu certaines notes très longtemps, c’était magnifique.

Last Dance est tout de suite accueillie par des applaudissements en rythme. Aussi assez lente, cette chanson à permis de ralentir un peu le rythme. J’ai d’ailleurs trouvé qu’elle donnait vraiment bien en concert, j’ai pour ma part eu l’impression de redécouvrir cette chanson (bien que je l’apprécie déjà beaucoup à la base).

DSCN6294

Taka a alors quitté la scène.
Toru, Ryota et Tomoya sont restés pour une partie instrumentale impressionnante ! Guitariste et bassiste se sont rejoints devant la batterie, se positionnant face à face, pour finalement terminer front contre front. Cette scène était pleine d’émotions. Ils se sont ensuite séparés pour retourner chacun de leur côté.
Taka a ensuite fait son retour.
Le titre qui suit est Cry Out. Taka a demandé au public de chanter aussi fort que possible, et je pense que son souhait a été plutôt bien exaucé.

La chanson suivante était je pense un autre des moments importants et magnifiques de ce concert. Taka a commencer par annoncer qu’il allait chanter en japonais, paroles qui ont été reçues par les fans avec un grand nombre de cris de joie et des applaudissements sans fin. Il a aussi parlé des événements récents à Paris :

Nous avons regardé l’actualité quand nous étions au Japon, et nous avons été très choqués. Mais nous sommes quand même ici. Nous devons croire dans le pouvoir de la musique.

C’était aussi un moment plein d’émotions, qui a continué de s’amplifier lorsque Taka a commencé à chanter Heartache en acoustique. Cette chanson est très triste, mais avec l’introduction de Taka à propos des attentats, cette peine était je pense encore plus importante puisque c’est un sujet qui rassemble tout le monde. D’autant plus que lorsque ONE OK ROCK se sont produits en France en 2013, c’était sur la scène du Bataclan.
Tout le monde chantait, se balançant de droite à gauche dans un mouvement unique.

Le rythme est relancé avec Decision. Cette fois encore les membres du groupe ont beaucoup échangé avec le public. Taka encourageait tout le monde à chanter. Il nous a aussi de nouveau fait profiter de ses longues et hautes notes.

Ils ont encore accéléré le rythme ensuite. Ils ont commencé à jouer Suddenly, Toru au milieu de la scène, perché sur une caisse et dominant la foule pendant quelques secondes avec sa guitare. Tous les membres débordent encore d’énergie et se défoulent. Pendant ce temps-là Tomoya s’amusait à faire tourner ses baguettes entre ses doigts.

Taka a alors annoncé qu’il ne restait plus que deux chansons. La première étant The Beginning et la seconde Mighty Long Fall. Taka est descendu de la scène pour se percher sur les barrières devant la fosse. Un certains nombres de fans ont alors eu l’occasion de le toucher et de le voir de très près. En l’espace de quelques secondes il y a eu un grand mouvement en avant de toutes les personnes dans la fosse. Mais puisqu’une seule fois ne lui suffisait pas, il est redescendu dans l’espace entre la scène et la fosse en chantant Mighty Long Fall.

Les membres de ONE OK ROCK ont finalement quitté la scène sous les acclamations des fans.
La foule qui ne voulait pas que le concert s’arrête tout de suite s’est mise à faire un maximum de bruit, frappant des pieds, des mains et criant le nom du groupe pour le faire revenir.
Au bout de quelques minutes, l’attente a été récompensée !

L’Encore a commencé avec Be the Light, introduit par les paroles de Taka :

Nous devons rester forts. Nous ne pouvons pas perdre. Paix à Paris.

Cette chanson a été choisie exprès pour Paris, en mémoire aux événements récents. La scène était d’ailleurs illuminée par les couleurs du drapeau français. Un autre très beau geste du groupe, en mémoire des personnes qui ont perdues la vie injustement lors des attentats de novembre.

Le concert s’est terminé avec The Way Back et No Scared. Taka a récupéré un drapeau lancé sur scène par une fan et l’a attaché à sa ceinture pendant qu’il chantait.
Pendant No Scared, des ballons volaient à travers la salle, rajoutant un peu de fun à ces derniers moments à l’Olympia avec ONE OK ROCK.

we came as romans one ok rock concert 21-12-15 Olympia Paris

source : ONE OK ROCK, page Facebook officielle

Ce concert était magnifique du début à la fin. Pour ma part je ne les avais jamais vus en live, mais c’était vraiment un show qu valait le coup ! Ce n’est pas que jouer de la musique pour jouer de la musique : il y avait un tas d’émotions qui ont traversé cette salle de concert pendant ces deux heures de shows, des membres présents qui veulent prendre du plaisir avec leurs fans et partageaient leur musique. Mais aussi de magnifiques souvenirs, notamment parce que les membres de ONE OK ROCK eux-mêmes ont été très touchés par ce qui s’est passé en France. J’ai beaucoup insisté sur cette partie dans mon live-report, mais je considère que c’était quelque chose de très important, qui touche tout le monde. La musique nous a réunit pendant une soirée, et elle continuera de le faire 😉

Et vous, vos impressions sur ce concert ? Vous voulez déjà les revoir ? Racontez-nous tout en commentaire !!

Setlist :

1- 35xxxv (intro)
2- Take Me to the Top
3- Memories
4- Deeper Deeper
5- Stuck in the Middle
6- Clock Strikes
7- Last Dance
8- Instrumentale par Toru, Ryota et Tomoya
9- Cry Out
10- Heartache
11- Decision
12- Suddenly
13- The Beginning
14- Mighty Long Fall

Encore :
15- Be the Light
16- The Way Back
17- No Scared

Remerciements à ONE OK ROCK et Live Nation

Articles précédents

Articles suivants


Veuillez patienter quelques instants pour le chargement des commentaires

Loading comments may take a few seconds please wait...