Home Corée du Sud [LIVE-REPORT] Les BTS mettent le feu à Bercy pour la première date parisienne de leur tournée “Love Yourself” !

[LIVE-REPORT] Les BTS mettent le feu à Bercy pour la première date parisienne de leur tournée “Love Yourself” !

by Okame

Le 19 octobre dernier, les BTS mettaient pour la troisième fois dans leur carrière les pieds à Paris dans le cadre de la première date parisienne de la tournée “Love Yourself“. Le spectacle tant attendu a réuni près de 18 000 fans à Bercy ce seul jour, autant dire presque la capacité maximum de l’AccorHotels Arena. Le concert, organisé par Live Nation, a été supervisé par les équipes de la salle ainsi que par plusieurs fanbases dont BTS – Bangtan France (nos partenaires), Army France ou encore BTS France, et cela des jours à l’avance. Rappelons les prix des billets, qui allaient de 67 euros en catégorie 4 à près de 606 euros pour les packages VVIP, autant dire le salaire de certains !

Les fans qui s’étaient munis de billets en fosse et de billets VIP (autre que les packages) avaient pour certains fait le déplacement depuis quelques jours déjà afin de camper devant la salle et de bénéficier des meilleurs places pour voir leurs artistes favoris ! Il faut dire que la tournée “Love Yourself” a été un succès phénoménal, et les billets pour les dernières dates européennes à Paris se sont arrachés en quelques heures seulement. Certains fans n’ont pas hésité à faire le voyage de loin afin de revoir ou de voir pour la première fois les BTS. Nous avons alors pu croiser lors de cette aventure des fans venus d’Espagne, d’Allemagne et même du Brésil ! C’est dire à quel point les 7 garçons étaient attendus ici.

Rappelons que BTS est un groupe composé des 7 membres suivants : Jin (Seokjin), Suga (Yoongi), J-hope (Hoseok), RM (Namjoon),  Jimin, V (Taehyung) et enfin Jungkook. Il s’est récemment inscrit sur la liste des groupes les plus populaires du monde, en devenant le premier groupe coréen à s’imposer de manière fulgurante sur le marché américain et sur la scène internationale. Mais le groupe n’est pas seulement populaire en raison de sa capacité à s’adapter à tous styles de public et de musique. Les garçons sont les premiers Coréens à fouler les parquets de stades et salles immenses dans le monde entier, sans faire partie des 3 grandes agences (YG, SM, JYP) qui monopolisent l’industrie musicale coréenne.

Leur succès s’explique par leur talent, leur conscience artistique, leur capacité à écrire leurs propres paroles, à composer leurs propres chansons et à mettre toute cette effusion artistique au service de leurs tant renommés fans, les Army. Chacun puise non seulement dans son histoire personnelle en faisant introspection de son propre vécu avec les obstacles et les expériences qui l’ont animés, mais aussi dans une fraternité entre les membres des plus tendres qui se manifeste par une symbiose aussi bien sur scène qu’au-delà de la lumière des projecteurs.

C’est d’ailleurs ce que les fans appréhendaient le plus : cette volonté de rendre un spectacle encore plus beau par l’amour que chacun peut se porter, credo aussi de cette tournée intitulée “Love Yourself”. Plus encore, les BTS se sont imprégnés tout au long de leur carrière de cet esprit de passion (dans ce qu’il y a de doux et de violent) qui animait leur communauté et c’est pourquoi ils souhaitaient faire de chaque concert un spectacle unique, et sincère. C’est d’ailleurs cette sincérité-là qui a fait du concert du 19 octobre un show assez spécial qui a mis les artistes à nu.

La journée commençait dans la queue de la fosse de Bercy, à près de 5h du matin après être passé devant les fameuses marches de Bercy où étaient projetés les visages des BTS, donnant lieu à de nombreuses séances photos. Près de 2 000 fans étaient déjà présents alors que le soleil ne s’était même pas encore levé. Les équipes de la fanbase officielle des BTS supervisaient une numérotation et une distribution de bracelets afin de procéder le plus justement possible au classement par ordre d’arrivée, et ainsi éviter tout débordement.

Malgré un travail acharné des fanbases qui doit être reconnu, puisque les équipes n’ont pas déméritées et ont tenté tant bien que mal de gérer près de 6 000 personnes, placées dans des queues différentes et en fonction de leurs catégories, la numérotation prévue à partir de 6 heures s’est très vite arrêtée au numéro 1000, laissant les fans quelque peu frustrés et anxieux de voir leurs places se faire dérober par les quelques fauteurs de trouble. Entre temps, les équipes de protection civile distribuaient viennoiseries, chocolat chaud et café chaud afin que les fans puissent se réchauffer. Il fallait en effet s’armer de patience pour pouvoir assister au concert, signe de l’euphorie hyperbolique autour du groupe.

Heureusement, les fans eux-mêmes ont permis le bon déroulement de la journée grâce à la bonne ambiance qui régnait. Des morceaux du groupe, des fanchants ainsi que des cris se faisaient entendre de temps en temps et réchauffaient un peu le cœur des fans qui n’avaient qu’une hâte : pouvoir se déchaîner aux côtés des BTS. Les médias eux aussi étaient au rendez-vous, parmi lesquels KBS, intrigués de voir tout l’amour donné au groupe sud-coréen de la part de fans internationaux. Plus encore, ils ont été épatés par le soutien qu’apportait les fans aux garçons, même lorsque ces derniers et les fans eux-mêmes étaient confrontés à la peur du succès. Des témoignages qui expliquaient à quel point les BTS ont été une source de réconfort dans une période difficile ou à quel point les peurs des garçons reflétaient les propres peurs de l’humain ont été entendus toute la journée, tissant des liens encore plus forts entre les fans, malgré une euphorie parfois démesurée !

Un stand de merchandising était aussi mis en place devant l’AccorHotels Arena et la queue était si longue que le stand a fait rupture de stock à 11h20, décevant le grand nombre de fans qui attendait de pouvoir s’armer de l’Army Bomb 3ème génération, dernière version du lightstick officiel des garçons, et des nombreux goodies BT21. D’ailleurs, l’Army Bomb devait être connectée à une application elle même reliée au programme supervisé par les ingénieurs techniques, afin de permettre à toute la salle de s’illuminer sur les mêmes couleurs et les mêmes mouvements.

Les fans attendaient avec impatience de pouvoir tester ce lightstick nouvelle génération dans ce concert qui s’annonçait aux yeux de beaucoup comme magique, étant donné que bon nombre d’entre eux n’avaient pas eu la chance d’assister à la KCON en 2016 ni même de faire parti des fans sélectionnés pour assister au concert privé donné à l’occasion de la célébration de l’amitié franco-coréenne devant le président coréen Moon Jae-In, le dimanche précédent l’événement.

Autre surprise, le BTS studio, installé près de l’entrée, donnait la possibilité à certains fans de se prendre en photo avec les hologrammes des BTS : insuffisant et vain pour certains, à juste titre, et source d’euphorie pour d’autres, le BTS studio permettait surtout aux fans munis de billets en catégories ou de packages de s’exalter un peu avant le début du concert, les autres n’ayant pas la possibilité de sortir sous peine de se voir déplacés en queue de peloton, à près de 6 000 places derrière. Quand on sait que certains campaient depuis le mardi ou mercredi soir, personne n’allait prendre le risque d’y laisser sa peau !

À 15 heures, les VIP sont rentrés dans la salle afin d’assister au soundcheck, c’est-à-dire aux tests sons et micros. Pas loin de 500 VIP étaient présents ce vendredi, et certains ont qualifié cette expérience de “mémorable” ou encore “d’intimiste“. En effet, c’était l’occasion pour ces fans d’avoir un avant-goût des BTS avant l’arrivée de la foule ! À l’extérieur, les fans attendaient eux aussi ce soundcheck afin de pouvoir entendre la voix de leurs artistes favoris.

Du côté des places assisses, l’entrée de Bercy a commencé à se remplir dès le début de l’après midi devenant un véritable point de rencontre entre les fans, mais la queue pour entrer n’a réellement commencé qu’à partir de 16h. L’attente n’a donc pas été très longue pour les fans d’autant plus qu’elle a été rythmée par de nombreux passages de télévision comme Quotidien, ou encore la chaine coréenne SBS.

À 17h, les fans ont commencé à avancer : certains pleuraient à l’approche du concert, tandis que d’autres angoissaient de ne pas pouvoir rentrer en raison de places achetées sur des sites de revente, et craignaient alors la fraude. À 18h, les portes se sont ouvertes, et même si la sécurité a mis en garde les fans quant au fait de courir, la majorité ne pouvait se résoudre à marcher alors qu’ils savaient que la scène était à seulement deux pas.

Progressivement, les spectateurs sont donc entrés et la salle diffusait déjà sur les grands écrans les clips “Fake Love“, “Blood, Sweat & Tears“, “DNA” mais aussi des clips plus anciens, comme “Danger“, “No more Dream” ou encore “Just One Day“. L’ambiance montait et les cris fusaient à chaque fois que l’un des garçons apparaissait à l’écran. Des publicités étaient diffusées afin de pouvoir régler les derniers soucis techniques de l’Army Bomb, et les fans chantaient en cœur avant même le début du concert.

À 19h50, la salle était au complet, les Army Bombs allumées, la majorité des fans s’impatientait et on sentait l’ambiance bouillonnante dans la salle. Les lumières se sont alors éteintes progressivement pour laisser parler la passion des fans, les acclamations ne faisaient qu’augmenter et annonçaient alors un spectacle grandiose, animé par cette harmonie entre les artistes et leur fans.

Les portes se sont ouvertes et les hurlements ont fusé dans la salle lorsque les BTS ont franchi ces portes sur les premières notes de “IDOL“, leur plus récente chanson. Les garçons arboraient des costumes noirs et dorés et ont été dès le départ complètement pris par la danse. La scénographie, avec les effets pyrotechniques classiques, en a mis plein la vue aux fans. Jungkook était malheureusement assis sur une chaise en raison de sa récente blessure au pied, mais cela ne l’a pas empêché de prendre part au show. Sous les flammes, les backdancers habillés de blanc les ont rejoint afin d’exécuter le dernier refrain sous les hurlements de la salle.

Les garçons se sont ensuite replacés pour chanter “Save Me“, chanson pop à la chorégraphie puissante, suivie de la chanson “I’m Fine” tirée de leur dernier album “Love Yourself : answer“. La chorégraphie, inédite sur le parquet français, était très exigeante techniquement parlant, et l’on sentait les BTS s’essouffler sans jamais faiblir. Une belle performance pour cette chanson qui répond aux paroles de “Save Me“.

Les BTS ont profité de la fin de cette troisième performance pour prendre le micro, se présenter et reprendre leur souffle par la même occasion, le temps aussi pour les techniciens de se débarrasser des quelques confettis qui gênaient sur la scène. Chacun a pris la parole pour ce discours d’introduction en anglais et personne n’a échappé à l’énergie de Suga, au baiser volant habituel de Jin ainsi qu’à la fatigue évidente de V.

Jimin a commencé par un :

“Faites du bruit !”

Avant d’ajouter :

“Enchanté, je suis Jimin”.

J-Hope s’est particulièrement imprégné de l’ambiance de la salle :

“Vous savez ce que je vais dire. Je suis votre espoir [ce à quoi les fans ont répondu : ‘tu es notre espoir’], je suis J-Hope”.

RM a ensuite glissé quelques mots :

“Quelques jours plus tôt, Jungkook s’est blessé. Mais heureusement, il peut profiter du concert avec nous.”

Jungkook a alors répondu en prenant la parole en français :

“Bonjour, je m’appelle Jungkook”.

Ils ont alors continué avec des phrases apprises par cœur en anglais, mais qui n’ont pas manqué de donner le sourire aux fans :

Suga : “Il fait si chaud Armys, à cause de vous.”

Jin : “Vous nous transmettez toujours autant d’énergie !”

RM a introduit la chanson suivante comme la chanson dédiée aux Armys et les premières notes de “Magic Shop” ont alors résonné dans la salle. Chacun s’est dirigé vers une partie du public, afin de faire de ce moment un moment de complicité avec l’audience. A “montre moi”, les fans chantaient “je te montre”. Timidement, ils ont emprunté le grand couloir avant de revenir ensemble sur la grande scène, preuve d’une scénographie millimétrée.

En attendant les changements de costumes et les réglages des derniers détails, la salle s’est mise à diffuser sur les grands écrans des clips des BTS, joyeux et malicieux, principalement centrée sur J-Hope et Jungkook. La salle s’est ensuite transformée en un océan rose et s’est mise à vibrer lorsque les premières notes du solo “Just Dance” de J-Hope se sont faites entendre. Habillé de blanc, le jeune homme a alors étonné par son charisme et sa capacité à prendre possession de la salle et de la scène seul. “Just Dance” est une chanson pop-électro au refrain entêtant qui a permis à J-Hope de prouver qu’il était bien l’un des danseurs principaux du groupe. Ses backdancers sont ensuite montés sur la petite scène et J-Hope s’est amusé à jouer avec la caméra, offrant à ses fans des gros plans. Il a alors prouvé qu’il pouvait chanter et danser de manière énergique sans jamais faiblir !

Place au deuxième solo de la soirée, “Euphoria” de Jungkook, qui a quand même tenu à faire quelques petits pas de danse, sûrement très frustré de ne pas pouvoir profiter pleinement de ce show auprès des fans français. Celui-ci a quand même pu montrer l’étendue de sa puissance vocale.

Les 7 garçons sont ensuite remontés sur scène vêtus de blanc pour chanter “I need you” et “Run, deux chansons particulièrement appréciées pour le sentiment de nostalgie qu’elles procurent. Les deux titres intenses ont littéralement fait vibrer la salle. C’était aussi l’occasion de retrouver des BTS un peu plus jeunes, en plein milieu de leur carrière, et donc un style assez différent des précédentes chansons présentées au concert.

Le groupe a de nouveau quitté la scène pour laisser place à une courte vidéo, cette fois centrée sur Jimin et RM. La chanson d’après, la très attendue “Serendipity” (solo de Jimin), était sûrement l’un des plus beaux moments de la soirée, peut-être le plus poétique. En plus de découvrir une nouvelle chorégraphie sur cette chanson qui avait été rééditée à l’occasion du dernier album, les fans ont pu apprécier la scénographie et ces bulles qui parcouraient Bercy. Un retour en enfance pour certains, qui ont été fascinés par ce moment. Jimin a prouvé qu’il était un danseur hors-pair et sensible en exécutant une chorégraphie de hip-hop contemporain des plus difficiles techniquement, tout cela en chantant parfois en même temps. Les Army Bombs ont pris la couleur de l’océan et Jimin, avec sa coloration bleue s’est senti comme un poisson dans l’eau ! Sa sensibilité a été mise au premier plan, et Jimin s’est mis à nu en puisant dans ses émotions pour la danse la plus passionnée de la soirée.

Rappeur et artiste complet, RM a ensuite foulé le sol de Bercy pour poser ses lignes sur son solo “Love, tiré du dernier album. Uni avec ses fans, RM a fait témoignage de sa passion pour la scène et le rap, et il n’a pas hésité à laisser ses fans poser leurs voix à leur tour sur cette chanson. Petit bémol, toutefois excusé par le manque de temps, il y a eu un moment de flottement lorsqu’il a dû délaisser son micro pour se changer pour la chanson suivante, “DNA“.

Jungkook, assis à droite de la scène du milieu, a accompagné ses amis sur ce morceau énergique. Les garçons ont alors satisfait les attentes de la salle avec cette chanson qui a entamé l’apogée de leur carrière internationale.

Ils ont ensuite repris la parole en anglais, moment lors duquel V a alors demandé :

“Êtes-vous prêts ?”

Ce à quoi la salle a évidemment répondu avec beaucoup d’entrain !

Le medley d’ensuite a ravi les Armys avec des chansons plus anciennes, encore plus énergiques et sur lesquelles les garçons se sont amusés et ont montré leur talent pour faire le show ! L’ambiance était à son climax pendant que le groupe enchaînait chorégraphies et moments avec le public sur “Dope“, “Gogo“, “Blood, Sweat & Tears“, “Boy in Luv” et “Fire“. V n’a pas démérité et a montré qu’il était vraiment un artiste en donnant tout ce qu’il avait malgré son état apparent de fatigue. Le groupe a mis le feu à l’AccorHotels Arena avec ces morceaux remastérisés pour l’occasion par les ingénieurs du son et les autres musiciens.

La salle s’est alors illuminée de couleurs roses sur les premières notes aux sonorités latines du morceau “Airplane Pt 2“. Le groupe a exécuté une chorégraphie parfaite sur le son des percussions latines. Mention spéciale au rap de Suga, qui reflète son réel talent pour rapper directement sur scène. La chanson, beaucoup plus sensuelle, a envoûté la majeure partie des Armys.

Les BTS sont alors repartis en coulisses afin de laisser place à la diffusion de vidéos, pour la plupart concentrées sur les émotions de Taehyung. Elles ne laissaient pas de place au doute, la prochaine chanson était forcément “Singularity“.

Taehyung, plus connu sous son nom de scène V, est alors monté sur scène sur cette chanson des plus sensuelles et des plus intenses. Il a toujours prouvé à ses fans son intérêt pour l’art, et cette performance n’a fait que confirmer la valeur qu’a l’art à ses yeux. Le symbolisme de la chanson est si puissant que nous avons été épatés par la manière dont Taehyung, les danseurs et les équipes l’ont retranscrit sur scène : une performance assez époustouflante, interprétation de la chorégraphie originale avec les masques blancs.

Peut-être était-ce aussi parce que Taehyung était épuisé qu’il a su faire preuve d’une intensité émotionnelle assez remarquable ? Cette performance a été le reflet d’un long travail de la part de toutes les équipes artistiques des BTS, qui étaient dans l’ombre et qui pourtant, ont tout mis en oeuvre pour sublimer l’artiste et sa chanson. Taehyung a su tirer profit de ses conflits intérieurs pour les mettre au service de son art.

Les BTS sont alors remontés sur scène habillés de noir pour se produire sur “Fake Love“. Si l’on pense à l’ordre des chansons, on prend conscience que les équipes ont voulu donner un sens au concert, et le fait que “Fake Love” se soit déroulée juste après “Singularity” n’est pas sans rappeler le lien évident entre les deux morceaux. Un problème technique a cependant terni la performance. En effet, une enceinte crépitait altérant par là la qualité du son des micros et déformant la voix des stars du soir. Cependant après “Fake Love”, les techniciens ont semblé avoir identifié la panne, puisque mis à part pendant le solo de Jin, plus aucun crépitement d’enceinte ne s’est fait entendre de nouveau.

Suga et Jin se sont ensuite produits sur leurs solos respectifs “Seesaw” et “Epiphany“. Pour la scénographie de “Seesaw”, Suga était assis sur une espèce de canapé avec ses danseurs autour, et il a non seulement chanté et rappé, mais il a aussi dansé sur cette chanson aux antipodes de ses anciennes performances rap. Un bon moment qui a été suivi d’une très belle performance de Jin au piano sur “Epiphany”. À gauche de la scène, Jin a joué les premiers accords de son titre Epiphany, et s’est ensuite levé pour faire une démonstration vocale impressionnante, émouvant alors beaucoup de fans dans la salle.

Les solos ont peut-être été les performances les plus intéressantes du concert, puisque chacun a eu la chance de faire témoignage de son talent, que ce soit en chant, en danse ou en rap, et de rendre compte de son intérêt pour son art, se définissant ainsi définitivement comme artiste. En plus d’être émouvantes pour certaines, les chansons en solo ont permis aux fans de se rapprocher davantage de leurs artistes en apprenant à les comprendre et à saisir leurs vécus et leurs problèmes. Les solos ont permis de voir que chacun des membres était un artiste à part entière, et au-delà du travail de groupe, chacun des individus présents sur scène a laissé une véritable empreinte !

Lorsque Jimin, Jungkook, V et Jin sont réapparus sur scène, sur les plateformes mobiles, les cris d’émotions se sont élevés dans la salle. “The truth untold“, qui fait écho pour beaucoup de fans à des expériences personnelles, a plongé l’AccorHotels Arena dans une atmosphère plus mélancolique. La performance a été appréciée pour son honnêteté et sa simplicité. Surélevés dans les airs, les artistes ont bien compris que cette chanson nécessitait une épuration scénographique afin de laisser les mots prendre leur envol et de toucher le cœur des spectateurs. Si Jin et Jungkook ont maîtrisé la chanson à la perfection, c’est Taehyung qui a certainement été le plus émouvant. Dans l’incapacité de chanter juste et de pousser sa voix, il a préféré retirer ses oreillettes afin d’écouter les fans chanter. Entre frustration et culpabilité, Taehyung s’est, avec beaucoup d’émotions, laissé guider par les membres et les fans.

Place ensuite aux trois rappeurs pour un morceau assez violent émotionnellement parlant, “Tear“.

Sur cette chanson au rythme ultra-puissant, les rappeurs ont fait sauté les fans et en ont ému beaucoup une fois de plus. Suga, J-Hope et RM ont fait preuve de cohésion, et le talent de chacun a su parfaire la prestation. Un moment qui a contrasté avec le précédent, mais qui n’en était pas moins intense ! Les rappeurs ont craché les lignes avec de la vigueur et de la puissance, et se sont montrés très charismatiques sur cette partie de soirée.

Tous se sont ensuite réunis sur la scène du milieu pour exécuter la chorégraphie exigeante de “Mic Drop“. Remix avec Steve Aoki, les garçons ont choisi de la chanter en coréen, pour le plus grand plaisir des oreilles. Rejoints par les backdancers, les Bangtan se sont fait acclamés pendant le dance break, un classique dans la performance de “Mic Drop”. Particulièrement éprouvante, la performance n’a fait que confirmer cette harmonie entre les membres du groupe. Qu’il soit danseur confirmé ou danseur un peu moins assuré, chacun des membres a sublimé les autres par l’énergie et la passion qu’il mettait dans la performance. Au-delà des effets techniques qui n’ont pas été les plus spectaculaires, chacun des garçons a pris possession de la scène à sa manière.

Après avoir fait une pause, ils sont remontés sur scène avec des tenues bien plus sobres et épurées afin de laisser place au “moment Army” sur la chanson électro “So What“. V a séduit les fans en arborant un style parisien avec un béret marron. Sur “So What”, les fans se sont munis des bannières distribuées avant le concert et les ont secouées en rythme sur le refrain. Pour “Anpanman“, tous ont levé les poings en l’air sur le refrain, l’occasion d’alimenter ces moments de complicité avec les artistes. Jungkook a traversé la salle en faisant son fameux pas de danse et a montré que lui aussi pouvait s’amuser et profiter du concert, malgré sa blessure, sous le lancer de confettis !

Une longue pause s’en est suivie, pendant laquelle les membres du groupe ont pris la parole. Avec la présence d’un interprète, chaque membre s’est exprimé sur son ressenti. Jin a commenté :

“Vous êtes incroyables !”

Les Army Bombs se sont éclairées aux couleurs du drapeau français, et pour cela, mention spéciale aux ingénieurs visuels ! RM a même ajouté :

“Il s’agit du drapeau français, n’est-ce pas ?”

Les BTS se sont ensuite assis au milieu de la scène pour prendre une photo avec les fans. Suga a commenté sous l’acclamation des fans :

“Ça fait longtemps, n’est-ce pas ? Depuis la KCON, c’est la première fois que nous revenons ici. C’est incroyable la France : une belle ville, de beaux spectateurs. Il n’y a pas de raison que je ne revienne pas l’année prochaine !”

En effet les BTS en ont profité pour assurer, au plus grand plaisir de leurs fans, un retour presque officiel pour l’année prochaine. Il ne vous reste plus qu’à croiser les doigts pour que la promesse soit tenue ! Jimin a montré sa surprise face aux démonstrations sonores des fans qui n’hésitaient pas à marteler le sol dans les gradins pour faire plus de bruit. Il s’est ensuite exprimé :

“J’ai passé un très bon moment avec vous. Comme Paris est la dernière ville de notre tournée européenne, elle a du sens pour nous et ça restera gravé pour un long moment. Je suis triste que demain soit la dernière date. Comme vous nous avez dit qu’un retour l’année prochaine serait une bonne idée, j’espère pouvoir vous retrouver l’année prochaine. Merci, je vous aime.”

J-Hope a ensuite montré ses progrès en anglais en poursuivant :

“Nous sommes finalement ici. La première fois que je suis venu, je me suis dit qu’il fallait que je revienne pour d’autres performances. Je suis si content. Merci Paris.”

En français cette fois-ci, il a ajouté :

“Vous êtes mon espoir, je vous aime. Merci Paris.”

Jin a commenté :

“Armys, vous êtes-vous amusés ce soir ? J’ai pensé à beaucoup de choses en faisant ce concert. J’ai entendu le fait que grâce à vous, beaucoup apprennent le coréen. Vous chantez nos chansons et j’ai l’impression que vous maîtrisez aussi bien l’écriture coréenne. Je le ressens à chaque fois et je vous en remercie à chaque fois. J’espère qu’on pourra se revoir. Je vous aime.”

Lorsque V a pris le micro, il a été acclamé avec hystérie et les gradins de la salle ont vibré, surprenant les membres à chaque fois :

“Nous sommes enfin à Paris. Je n’avais vu Paris qu’à travers les films et c’était une ville dans laquelle je rêvais de venir. Y-a-t’il des gens qui sont ici pour la première fois ? J’aimerais vous faire la promesse que je reviendrai l’année prochaine. Je vous retrouverai l’année prochaine. Je t’aime plus qu’hier mais moins que demain.”

Ce fût alors au tour de Jungkook de s’exprimer en français et les fans ont été touchés par cet effort :

” Je suis heureux aujourd’hui, je suis fatigué mais avec vous je ne le suis plus. Je suis heureux grâce à vous.”

RM a ensuite conclu le discours en anglais :

“J’aime juste Paris. Qui ne l’aime pas ? Si vous aimez l’art, qui ne peut pas aimer Paris ? J’aime toutes les chansons qui incluent Paris dans leurs paroles. ‘Paris‘ des Chainsmokers. Mon film préféré est d’ailleurs ‘Midnight in Paris‘. C’est la quatrième fois que nous venons ici, une fois pour la KCON, la seconde fois pour la transition, la troisième pour le président, et maintenant la quatrième, pour notre premier concert [solo]. Quand j’étais jeune, mon rêve était de vivre ici pour un mois. Mais vous savez quoi, peu importe, oubliez ça. Cette nuit, cette seule nuit, est encore mieux que de vivre ici pour un mois. Je t’aime.”

Ils ont pris place pour la dernière performance du concert : “Answer : Love Myself“. Taehyung a été particulièrement ému et a laissé retomber la pression en laissant ses larmes couler pendant de très longues minutes. En plus de marquer la fin du concert, cette chanson a été placée sous le signe de l’émotion aussi bien pour les fans que pour les 7 garçons, qui se sont soutenus les uns et les autres et ont salué leurs fans avec les danseurs avant de s’effacer pour retourner en coulisses. C’est sur ce beau moment de complicité que s’est achevé le concert des BTS.

Beaucoup sont pourtant restés après le concert en espérant une dernière performance. Malheureusement, il était temps pour chacun de rentrer chez soi et de penser à ces moments qui resteront, assurément, gravés dans la mémoire de beaucoup. C’est dire l’émotion qui n’a pas cessé après la fin du concert.

Ce concert a en effet été placé sous le signe de l’émotion, mais aussi sous le signe de l’honnêteté et c’est peut-être ça qui l’a encore plus sublimé. Les garçons n’ont pas eu besoin de beaucoup de choses pour prendre possession de la scène grâce à leurs performances énergiques, à leurs voix envoûtantes, à leurs raps puissants, à leur complicité exquise, et surtout à ces solos vraiment époustouflants qu’ils ont mis en place.

Bien évidemment, on peut aussi regretter certaines chansons, qui n’ont pas été chantées, telles que “Sea“, “Dimple” ou “Paradise“, mais la programmation était intéressante et faisait sens. Il s’agissait donc d’un beau spectacle qui a ravivé des souvenirs d’enfance, qui nous a envoûté dans une atmosphère plus sensuelle, un beau spectacle qui en a mis plein la vue.

On peut aussi regretter toutefois l’immensité de la salle qui a empêché certains fans de voir correctement. On pense aussi à ces fans qui ont fait des malaises en raison de l’attente très longue avant le concert, de l’hystérie et de la chaleur de la salle et qui n’ont donc pas pu profiter du concert jusqu’au bout.

En conclusion, un beau concert dont il faut saisir les bons et les mauvais moments afin de l’apprécier à juste titre !

Merci aux équipes du concert et aux fanbases pour l’organisation du concert. Bravo aux équipes artistiques et techniques des BTS, aux danseurs et bien évidemment aux sept membres de BTS, à savoir Jin, RM, Suga, J-Hope, Jimin, V et Jungkook, d’avoir offert aux Armys français ce magnifique concert tant attendu !

Crédits photo : @infiresthemarie (Twitter) & @jjang_giirl (Instagram)


Setlist :

1 – IDOL
2 – Save Me
3 – I’m fine
4 – Magic Shop
5 – Just Dance
6 – Euphoria
7 – I Need U
8 – Run
9 – Serendipity
10 – Love
11 – DNA
12 – Gogo / Blood sweat & tears / Boy in Luv / Fire/ Dope
13 – Airplane Pt. 2
14 – Singularity
15 – Fake Love
16 – Seesaw
17 – Epiphany
18 – The truth untold
19 – Outro : Tear
20 – Mic Drop

Rappel :

21 – So what
22 – Anpanman
23 – Answer : Love myself

You may also like