Home Corée du Sud [LIVE-REPORT] JJY x Drug Restaurant de retour à Paris pour un concert exceptionnel !

[LIVE-REPORT] JJY x Drug Restaurant de retour à Paris pour un concert exceptionnel !

by Okame

Jung Joon Young et son groupe de rock coréen Drug Restaurant ont fait une escale à Paris à l’occasion de leur tournée européenne le mercredi 5 septembre. Organisé par Young Bros, le concert a eu lieu au pub O’Sullivan, Backstage by the Mill, situé dans le XVIIIème arrondissement. Le groupe, formé en 2015, anciennement connu sous le nom de JJY BAND est composé de 4 membres : Jung Joon Young, le chanteur, Jo Dae Min, le guitariste, Seok Won, le bassiste et Drok.Q, le batteur.

Trois catégories de billets étaient disponibles : les VVIP, qui ont eu la possibilité de réaliser une photo avec le groupe, les VIP qui ont eu droit à un Hi-Touch et les entrées standards.

On tient d’abord à remercier les personnes qui ont organisé le concert, ainsi que celles qui ont participé au bon déroulement de la queue, à l’extérieur, afin que chacun veille à respecter un ordre de passage, selon sa catégorie et sa place.

Ce sont près de 130 fans qui se sont regroupé(e)s près de la scène, afin d’accueillir les membres du groupe. Le concert a donc commencé aux alentours de 20h45 (avec un peu de retard) et les membres se sont directement mis à jouer leur introduction et leur nouvelle chanson intitulée “403”, sortie à peine une semaine avant leur concert à Paris. La chanson, un rock sensuel et rythmé par le jeu de basse intense entièrement composé en anglais, nous a directement plongé dans une ambiance de rock. A écouter ci-dessous :

La salle a vibré au timbre grave et sensuel de Jung Joon Young. Les musiciens, quant à eux, ont fait un début exceptionnel, avec un bassiste transcendé qui a dès le début rendu compte de son talent, de sa musicalité, et de son charisme.

Les chansons se sont ensuite enchaînées et les cris, les chants, n’ont cessé d’augmenter. “Starved” et “What?!” ont excité les foules, par leur dynamisme et leur refrain entêtant.

Les Drug Restaurant se sont ensuite présentés, et on se doute que leur seconde venue à Paris marque aussi l’amélioration de leur vocabulaire français. Chacun s’est d’abord présenté en anglais, puis Jung Joon Young a tenté d’amuser le public en désignant en français Seok Won de “petit petit“. Il nous a ensuite félicité de notre victoire pour la coupe du monde de football.

La salle étant petite, la proximité avec le groupe, aussi bien physiquement qu’amicalement était évidente. Les rires ont fusés dans la salle, les fans amusé(e)s par les taquineries des musiciens.

Drink O2 in the Water“, “Lizard” et “Alibi” ont ensuite été jouées. “Alibi” a été l’occasion de réunir tous les fans sur le refrain aux paroles désespérées, “Tell me where is love(…) Tell me what is love“.

Les garçons ont ensuite fait une pause pour parler avec les fans, l’occasion d’expliquer la manière dont a été composée “403” :

“Quand j’étais à Manille, le numéro de ma chambre était le 403, et je m’ennuyais dans la chambre.”

Jung Joon Young s’est ensuite amusé à compter en français jusqu’à 6 et à taquiner SeokWon dans un petit duel  mêlant français, anglais et coréen. Les fans ont apprécié ce petit jeu et ces petites blagues entre les musiciens.

Drug restaurant ont ensuite continué avec “Catwoman”, mais lorsque les premières notes de “Sympathy” ont été entendues, beaucoup se sont mis(e)s à verser des larmes, contrastant soudainement avec le morceau précédent. Cette chanson d’amour, à l’origine composée de simplement quatre accords au piano et accompagnée de cordes, a ici dévoilé toute la sensibilité des musiciens. Interprétée de manière plus rock qu’à l’origine, mais tout aussi puissante, elle a révélé toute l’intensité de la voix de Jung Joon Young. La ballade était l’un des morceaux les plus attendus, connu comme étant celui qui a révélé au grand jour tout le potentiel du chanteur. A l’origine accompagné de Seo Yeong Eun, ce fut par le chant des fans que JJY s’est laissé porté.

La délicatesse et la sensibilité du groupe a continué de flotter dans l’air, avec le titre “Her”. Progressivement, les musiciens sont revenus vers un rock plus doux, avec “X-Girl”. Notons la performance exceptionnelle du bassiste qui n’a pas hésité à se rapprocher des fans et à s’amuser avec ceux et celles qui le filmaient. C’est d’ailleurs l’une des choses marquantes du concert, puisque l’on a pu découvrir les personnalités des musiciens, et beaucoup ont été séduit(e)s par le bassiste et le guitariste.

Le groupe est vraiment un groupe complet, chacun assumant un rôle particulier. Cela s’est notamment remarqué lorsque les membres ont ensuite parlé de leur dernière venue en France. Chacun s’est exprimé librement. Le moment était assez drôle puisqu’ils ne se souvenaient plus du mois de leur première venue et ça a été l’occasion pour les fans de les éclairer un petit peu, avec beaucoup d’humour. JJY a ensuite déclaré qu’il se moquait un peu des dates, pendant que les musiciens ré-accordaient leurs instruments.

Drug Restaurant ont ensuite satisfait les attentes de leurs fans, en jouant “Fiancée“. Puis contre toute attente, les premières notes de la chanson suivante se sont avérées être celles de “Fix You” des Coldplay. La reprise était un mélange de douceur, de délicatesse et de simple talent, la voix de JJY se posant à merveille sur ces notes, mise en valeur par une maîtrise technique évidente de la part de Dok.Q, SeokWon et Daemin. Seconde reprise qui n’a fait qu’augmenter l’excitation des fans : “There’s nothing holding me back” de Shawn Mendes, version rock. Les fans les ont ensuite clairement félicité pour ces reprises, inattendues et exceptionnelles.

Les garçons ont ensuite fait une autre petite pause, l’occasion pour JJY de déclarer devoir arrêter de fumer et l’occasion de parler un petit peu de Shawn Mendes, de dix ans son cadet. Ces petites entractes n’ont fait que confirmer la volonté des Drug Restaurant d’être au plus proche de leur public. Chose faite, puisque c’est cette complicité qui a rendu le concert d’autant plus intéressant.

L’ambiance à son climax, les morceaux joués ensuite : “Don’t be afraid”, “OMG“, “Sexy bomb” et “When the money’s back” ont à l’évidence rendu compte de la passion qu’il y avait dans la salle : la passion des fans pour les Drug Restaurant, du groupe pour sa musique, mais aussi cette passion commune pour le rock. Le refrain du morceau “OMG” a sûrement été le moment où il y avait le plus de bruit dans la salle qui chantait à l’unisson. Les musiciens n’ont fait qu’affirmer leur talent et leur capacité à se produire sur scène.

Progressivement, la fin du concert approchait, et chacun était motivé par le désir de continuer le concert jusqu’au bout de la nuit. Mais le dernier petit interlude marquait la fin, et il fut l’occasion pour les artistes de remercier les fans et de reprendre leur souffle.

Quand les premières notes de “Seven Nation Army” des “White Stripes” ont été entendues, les encouragements n’ont fait qu’augmenter. Tout le monde s’est mis à chanter à l’unisson sur le thème de basse ultra-célèbre. Enfin, la dernière chanson, l’une des plus célèbres des Drug Restaurant, “Mistake” a été le coup de grâce de ce concert de rock. Les artistes, bien qu’épuisés, ont continué de jouer avec passion. L’occasion pour les fans d’applaudir les artistes une dernière fois. Une photo de groupe a ensuite été prise, avec un drapeau français donné par une fan [Mai] et signé par le groupe. Cette photo symbolise le beau souvenir de ce concert exceptionnel.

Les fans en voulaient encore, puisque quand les artistes sont sortis de scène, les cris se faisaient entendre pour que les artistes chantent encore. Malheureusement, toutes bonnes choses ont une fin. Surprise toutefois, quand les artistes sont sortis du concert, ils ont mis du temps avant de monter dans leur vans, et ce fut l’occasion pour les fans de parler avec eux, de les remercier, de leur demander des informations concernant les instruments. Si beaucoup ont fini par laisser les téléphones portables pour préférer les conversations avec eux, tout ceci s’est fait dans le respect.

C’est d’ailleurs ce qui a donné beaucoup de valeur au concert, cet enthousiasme que les artistes ont montré à parler longtemps avec les fans, à prendre le temps de répondre à leurs questions mais aussi à échanger avec eux, à leur poser des questions à leur tour. Même si la fatigue était clairement visible sur leur visage, les artistes ont fait preuve de beaucoup de sympathie, de respect, et de simplicité. Un groupe authentique, aussi bien sur scène qu’hors de la scène, qui ne mérite qu’à être apprécié davantage.

On remercie l’équipe de YoungBros, du O’sullivan, les fans qui ont aidé au bon déroulement du concert, Charlène ChoiSaejin pour les photos et bien sûr les artistes qui ont fait un travail exceptionnel !


Setlist :

  • 403
  • Starved
  • What?!
  • Drink 02 in the Water
  • Lizard
  • Alibi
  • Catwoman
  • Sympathy
  • Her
  • X-Girl
  • Fiancée
  • Fix You (reprise de Coldplay)
  • There’s nothing holding me back (reprise de Shawn Mendes)
  • Don’t be afraid
  • OMG
  • Sexy Bomb
  • When the money’s back
  • Seven Nation Army (reprise de The White Stripes)
  • Mistake

You may also like