Blog post

[LIVE REPORT] Nam Taehyun a présenté son nouveau groupe South Club au public français

Nous revoici aujourd’hui pour un nouveau compte rendu de concert coréen ! Le groupe South Club, mené par Nam Taehyun, a fait escale par Paris à l’occasion de sa toute première tournée européenne avec l’entreprise organisatrice BeatCraze Events. South Club ont débuté en 2017 avec l’EP “90“, d’où est extrait la première chanson titre des rockeurs “Hug Me“. Après que Nam Taehyun ait quitté son agence YG Entertainment et le groupe de K-Pop WINNER, l’artiste a fondé son propre label South Buyers Club et a recruté de nouveau musiciens pour l’accompagner dans cette nouvelle aventure.

Le rendez-vous parisien était fixé le 27 avril dans la salle du Trabendo, où plusieurs prestations étaient proposées aux fans. Un hi-touch avec les membres de South Club, ainsi que des photos et une séance de questions-réponses étaient organisés le même jour que le concert, le tout s’étant déroulé dans le respect et le calme.

La date n’a malheureusement pas affiché complet, mais plusieurs centaines de fans ont tout de même répondu à l’appel pour remplir environ la moitié de la salle.

Le tout premier concert parisien des South Club a démarré sur les coups de 20h avec un set instrumental plutôt doux, et le groupe a ensuite entamé officiellement le set avec un titre rock plus brut : la fameuse “Dirty House” !

Après les premières minutes du concert, South Club se sont momentanément arrêté, et Nam Taehyun a repris le micro pour prononcer un premier petit discours aux fans français :

Bonjour, nous sommes South club !
C’est notre première fois en Europe, et aujourd’hui, Paris est la troisième date de la tournée.
J’aime beaucoup les villes que l’on a visité avant, mais Paris est devenue ma ville préférée.
Maintenant, je comprends enfin pourquoi les gens deviennent fous en venant à Paris.
Je vais vous présenter les membres [du groupe].

Après avoir présenté le guitariste Kunkoo, le bassiste Donghyun et le batteur Wonyoung, Taehyun a fini par se présenter lui-même et a continué :

Plus on fait de dates en Europe, plus on est étonnés qu’on nous connaisse.
On en est très reconnaissants.
Merci, merci beaucoup ! [en français]
Amusez-vous bien !”

Dans une ambiance rock posée et très ‘lounge‘, Nam Taehyun et sa bande ont interprété d’autres titres de leur premier mini-album “90”, comme “Believe You” et “I Got The Blues“.  

Quelques chansons plus tard, le quatuor a pris une nouvelle pause et Nam Taehyun a profité de cela pour aller se rafraichir, laissant ainsi les autres membres aux instruments pour une petite interlude musicale. Les garçons en ont saisi l’occasion en tête-à-tête avec le public pour raconter le début de leur séjour à Paris ; ils ont notamment raconté comment le soir d’avant le concert ils avaient apprécié aller boire une bière au pied de la Tour Eiffel, une petite soirée passée entre eux qui a semblé leur faire très plaisir.

Si le Trabendo a déjà proposé plusieurs concerts intéressants en ce qui concerne la musique asiatique, le choix de la salle n’était cependant pas forcément optimal pour cette performance. L’acoustique dans les fonds de la salle n’était pas mauvaise, mais elle était beaucoup moins bonne aux abords de la scène, notamment dans la fosse où les réglages faisaient grésiller les instruments et parasitaient quelque peu les chansons.

South Club ont également profité de ce concert pour présenter de nouveaux titres, dont un écrit entièrement en anglais. Les fans français ont donc semblé apprécier cette découverte en live, en attendant une sortie studio qui devrait se faire dans les prochains mois.

Nam Taehyun n’a pas seulement présenté son chant lors de ce concert, mais également ses performances à la guitare, électrique comme acoustique.

Faisant basculer l’atmosphère d’une ambiance plus rock jusqu’à des ballades plus douces, en passant par des reprises d’autres artistes comme “Don’t Let Me Down” des Beatles, les South Club ont assuré le show aux côtés de leurs fans français qui ont pris plaisir à chanter en choeur avec le groupe.

Un des avantages des concerts de rock indépendant, c’est aussi la liberté, musicale comme personnelle, des artistes sur scène. Les South Club n’ont donc pas hésité à parler à leurs fans et à mener le show comme ils l’entendaient.

Nam Donghyun, petit frère de Taehyun qui assure le rôle de guitariste au sein du groupe, a également profité de ce tête-à-tête avec le public français pour annoncer qu’il allait bientôt débuter dans son propre groupe. On ne sait pas encore comment cela va impacter sa carrière au sein des South Club, mais Donghyun a fait part en exclusivité sur la scène française d’une chanson solo qu’il a écrit, intitulée “Aurora“.

Après plusieurs autres chansons dont “Liar“, South Club sont sortis de scène un peu après 21h. Les quatre musiciens n’ont pas tardé à réapparaitre sur scène, et Nam Taehyun a alors prononcé un nouveau discours, cette fois-ci en faveur de la détente politique coréenne, et de la fin de la guerre qui opposaient les deux Corées depuis plusieurs décennies :

“Il s’est passé quelque chose d’incroyable. Au bout de 60 ans, la guerre est enfin finie. C’était une très longue période. Pour commémorer et célébrer ce moment ensemble, nous allons faire une minute de silence.”

Les lumière se sont alors baissées et ont laissé place à une minute de silence dans la salle, un moment fort en émotions.

Passée cette minute hommage, South Club ont repris leur place derrière leurs instruments et micros et Nam Taehyun s’est saisi du drapeau français fait par la fanbase française, où le logo du groupe y avait été imprimé.

Le concert a repris et entamé son dernier chapitre. Les South Club ont notamment interprété le titre “Take Me Out“, un titre qui avait réussi à promouvoir le groupe en 2017, puisqu’il avait servi de premier OST pour le drama sud-coréen Black, qui est d’ailleurs disponible en France sur la plateforme Netflix.

La première performance des South Club a finalement été bouclée vers 21h30, et a eu de quoi sortir des sentiers battus ! Ce genre de concert permet de présenter en direct au public français un groupe coréen éloigné du genre habituel que l’on retrouve ici habituellement, qui n’est autre que la K-Pop. Le rock indépendant coréen n’a pas beaucoup d’opportunités en live sur la scène européenne, et South Club ont su saisir l’occasion pour montrer ce qu’ils savaient faire !

N’hésitez pas à nous faire part de votre moment favori pendant le concert !

Merci à BeatCraze Events et aux South Club
pour cette première venue en France !


GALERIE PHOTO :

Articles précédents

Articles suivants


Veuillez patienter quelques instants pour le chargement des commentaires

Loading comments may take a few seconds please wait...