Blog post

[TOP 10] Ces aliments asiatiques pourraient bien vous tuer ! #11

♣ Le fruit du pangium edule

S’il y a bien un fruit que vous n’avez jamais croisé dans votre vie, c’est sûrement celui du pangium edule ! Cet arbre, qui pousse dans la mangrove en Malaisie et en Indonésie principalement, produit un fruit avec lequel la population locale a l’habitude de se nourrir, mais sa consommation reste dangereuse et nécessite donc au préalable une fermentation pour se mettre hors de danger.

Appelé en anglais le “fruit football“, le fruit du pangium edule n’est pas spécialement exporté car dangereux par la présence de cyanure d’hydrogène au sein même du fruit et dans les graines ; il est également laborieux à préparer et ses saveurs ne font pas partie des plus recherchées, mais il reste tout particulièrement attaché  à la culture locale. Pour pouvoir le manger, tout un rituel est nécessaire ; lorsque les fruits sont récoltés, ils sont bouillis puis enroulés dans des feuilles de bananier et enfin enfouis dans la terre pendant une période de 40 jours, le minimum pour que les fruits évacuent les matières toxiques et puissent êtres mangés. Certaines préparations incluent même de la cendre. Une fois fermenté, ce fruit est d’ailleurs plutôt consommé dans d’autres plats et non pas seul. On le retrouve principalement dans des ragoûts, et il est une source de vitamine C et de fer lorsqu’il est comestible.

Inutile de vous casser la tête pour trouver ce fruit en France, puisque même les supermarchés spécialisés dans les aliments orientaux ne le proposent pas. Si vous voulez le tester, il vous faudra vous aventurer en Malaisie, en Indonésie ou également à Singapour où il est intégré à plusieurs plats locaux !

Page précédente Prochaine page

Articles précédents

Articles suivants


Veuillez patienter quelques instants pour le chargement des commentaires

Loading comments may take a few seconds please wait...