Blog post

[TOP 10] Ces aliments asiatiques pourraient bien vous tuer ! #11

♣ La badiane japonaise

Attention il y a badiane de Chine et badiane du Japon ! La badiane de Chine, aussi appelée “anis étoilé“, est donc originaire de Chine, comme son nom l’indique. Elle est connue pour son utilisation en cuisine, avec son odeur à mi-chemin entre l’anis et la réglisse, le tout parsemé de quelques notes boisées. En bouche, au premier abord elle peut être acide mais devient ensuite sucrée, permettant donc une panoplie de saveurs. On peut la consommer en infusion mais on peut également l’utiliser dans des plats, aussi bien salés que sucrés. Le principe actif anéthol de la badiane produit un goût sucré puissant qui peut permettre d’alléger l’apport de sucre dans l’alimentation. Cependant, n’en abusez pas pour autant puisque l’anéthol peut devenir toxique à fortes doses. Elle est aussi réputée pour ses vertus thérapeutiques, étant un excellent remède contre certains problèmes de santé, tels que les troubles digestifs ou les rhumatismes et l’arthrite, elle entre ainsi dans la composition de plusieurs médicaments. Mais soyez vigilant à ne pas la confondre avec sa cousine !

La badiane du Japon, aussi surnommée “badiane poison“, est également originaire de Chine malgré son nom. Elle produit aussi des baies, mais totalement toxiques et sa consommation peut être à l’origine de convulsions. Au Japon, elle est considérée comme une plante sacrée et est séchée et brûlée comme encens. En médecine chinoise, elle est utilisée dans le traitement de certaines infections de la peau. Mais en France, l’utilisation de la badiane du Japon n’est autorisée ni en alimentation, ni en médecine.

Pour ne pas les confondre, faîtes bien attention à leur forme. La badiane de Chine a une forme d’étoile très régulière, quant à sa cousine toxique, elle a une forme d’étoile difforme et irrégulière. A l’achat, optez donc plutôt pour l’épice entière pour éviter tout risque ! En effet, réduites en poudre, il est impossible de les distinguer et plusieurs cas d’intoxication ont été signalés des suites de la présence de badiane du Japon dans certains lots d’anis étoilés en poudre.

Page précédente Prochaine page

Articles précédents

Articles suivants


Veuillez patienter quelques instants pour le chargement des commentaires

Loading comments may take a few seconds please wait...