[INTERVIEW] Découvrez l’univers unique du duo Chinois/Français GEMINI !

En attendant la sortie de leur prochain album, prévu dans les prochains jours, nous avons rencontrés le groupe chinois/français GEMINI afin de vous faire découvrir, ou mieux connaître, ce duo unique.

band-gemini-1-mask9

GEMINI se compose d’un français GABRYL et d’une chinoise SUNA. Leur style est unique et tourne autour de la pop, du rock et de la ballade rythmée. SUNA est plus souvent mise en avant dans pratiquement tous les titres de leur discographie, elle dispose d’une voix douce mais en même temps forte pour certains titres. GABRYL quant à lui préfère jouer de la guitare mais il lui arrive de placer quelques phrases (en anglais ou en français) durant les chansons. Ses interventions sont courtes, rapides mais efficaces. Il a un côté rock, un côté rap on se sait jamais ce qui nous attend mais ses petites interventions, qui durent pourtant que quelques secondes (souvent), donnent un petit plus à la chanson.

Découvrez dès à présent ce duo et rentrez dans leur univers :


Bonjour GEMINI, merci de nous accorder cette interview, pouvez-vous tout d’abord vous présenter au public qui ne vous connaît pas encore ?

Bonjour à vous, c’est nous qui vous remercions. Comme vous l’avez mentionné dans vos précédents articles nous sommes 简迷离 GEMINI, duo franco-chinois electro-pop-rock basé à Pékin. Nous avons débuté notre carrière en Chine en 2005. Depuis nous avons eu la chance de tournée un peu partout en Chine et de sortir à la fin du mois de novembre 2016 notre cinquième album « Gemini ».

Commençons par le début, comment le projet est-il né et comment vous vous êtes rencontrés ?

Suna et moi-même nous sommes rencontrés sur internet il y a de ça 13 ans. A l’époque elle sortait son premier livre édité par PUF et de mon coté j’étais un chanteur produit par une production parisienne qui visait à me faire signer en Major. N’ayant pas réussi à signer en Major j’ai tenté l’aventure en groupe. Mais force à été de constater que le marché musical français n’avait que peu de sympathie pour mon projet. J’ai donc décidé au bout d’une année d’arrêter mon projet, à l’époque intitulé « Gabryl ». C’est là où Suna, qui elle croyait en moi, me proposa d’adapter mon projet pour la Chine. Ce à quoi je lui ai répondu qu’il était hors de question que je chante en chinois, c’est elle qui allait le faire ! Bien évidemment aujourd’hui je chante chinois… mais derrière Suna.

19300001375846133856719509930

Votre univers musical est unique, presque inclassable mélangeant plusieurs styles. Pouvez-vous le décrire ?

En effet je pense qu’on peut parler d’univers musical plus que de style. Nous avons tendance à conceptualiser notre travail comme un ensemble artistique. C’est pourquoi nous avons une grande facilitée à mixer les genres musicaux. Mais c’est aussi pourquoi nous réalisons nos vidéo-clips ou nos artwork nous même. On ne s’impose que peu de limite. Cela dit nous naviguons entre Electro, pop, rock, trip-hop, metal (avec un petit m). Nous ne sommes pas encore allé voir du coté de la samba ou du jazz !

Après la sortie de votre premier album Personal life, vous avez connu un franc succès et même réalisé une tournée en France, vos fans français vont-ils vous revoir prochainement à l’occasion de la promotion de votre prochain album ?

En effet nous avons connu un franc succès, mais en Chine principalement. Pour être honnête je ne sais pas si nous aurons la chance de revenir faire des dates en France pour le moment, mais on aimerait beaucoup bien sûr. A l’heure actuelle notre projet nous prend la majeur partie de notre temps ici en Chine et nous préparons une tournée Chine – Asie pour l’année prochaine. Si des dates en France ce mettent en places vous en serez les premiers informés. Cela dit nos fans peuvent venir nous voir ici en Chine !

En parlant de votre prochain album, qui devrait sortir en novembre, pouvez-vous le décrire ? Quel sera le thème principal ?

Le thème c’est GEMINI ! Nous ! Nous avons eu l’extrême « prétention » d’intituler notre nouvel album GEMINI comme notre nom de duo. Donc ça parle de nous et de ce que l’on a dans la tête. C’est toujours compliqué de créer des mondes ou des histoires à travers les différents albums. Donc cette fois-ci c’est nous l’histoire

Combien de clip vidéo sont prévus de sortir ?

Nous en avons déjà sorti trois. “Parallel World” en août, “FixXx Me” en septembre et “Tomorrow Plan” tout récemment en octobre. On pense en faire encore 2 ou 3 autres. Mais dans la mesure ou nous réalisons nos clip nous-même il est parfois compliqué de suivre le rythme entre tournée, festival, promotion, etc… Donc normalement 3… peut être 2… ou 1 qui sait !

Nous avons pu le voir à travers le making of, vous avez mis beaucoup de moyen pour réaliser votre dernier clip vidéo “PARALLEL WORD”, d’où vient toute cette inspiration pour imaginer de tels univers ?

Alors, ça c’est une question compliquée… C’est un peu comme demander à un artiste pourquoi il a envie de créer… En fait il n’en sait rien, il a juste envie ! Créer ces univers est pour nous la façon de nous exprimer et de partager avec le monde. Mais si nous devions trouver d’ou cela nous vient, probablement de nos expériences, de nos envies, de nos désirs… Dans le cas de « Parallel World » c’est plus une réflexion sur la vie. Un homme passe dans le temps et fait des choix. A différent moment de sa vie il prend des décisions différentes mais la finalité reste la même.

Parmi vos nouvelles chansons, y a t-il un titre qui vous touche plus particulièrement que les autres ?

Probablement « Tomorrow Plan » pour son côté French-Electro et la mise en place vocal à la « Gainsbourg – Birkin ». On a aussi pris beaucoup de plaisir tourner le clip. Les parties de Suna sont tournées entre Séoul et Ulsan en Corée du sud et les miennes à 3300m d’altitude dans le Sichuan en Chine.

Nous avons l’impression que votre single “Personal life” a une signification particulière pour vous. Pourquoi avez-vous réalisé une nouvelle version du titre “Personal life” 7 ans après sa sortie ?

“Personal Life” est un titre important pour nous oui c’est vrai. Pour de multiple raison en fait. Ce fût notre premier « hit » en Chine courant 2005 et aussi notre début de carrière. Mais c’est aussi le titre qui représente notre premier producteur avec qui nous avons été en procès pendant plus d’un an entraînant dans la foulée une traversée du désert d’un peu plus de deux ans et de multiples dépressions. Du coup sur notre troisième album, qui est un album de reprise, nous avions décidé de nous reprendre nous-même. Cette version fait office de psychanalyse on peut dire.

Aimeriez-vous collaborer avec un artiste en particulier ?

Oui bien sûr. Die Antwoord ! On les adore… et quelque part on est les mêmes… enfin si ce n’est qu’ils sont mondialement connus eux ! Mais dans un univers musical différent, nous avons très clairement la même vision de la musique et de ce que peut être une vraie démarche artistique dans ce milieu.

Vous vous concentrez essentiellement sur le marché chinois mais vous arrive-t-il de revenir dans la capitale française de temps en temps ?

On revient à Paris de temps en temps bien sûr. Mais plutôt pour voir la famille ou prendre quelques vacances. On revient une fois tous les ans ou tous les deux ans. Mais encore une fois on ce concentre là ou nous sommes demandé… la France aujourd’hui n’a aucune idée de qui nous sommes.

Un petit mot pour vos fans français ?

Vos ? Ils sont plusieurs ? Je blague bien sûr! Et bien nous sommes de tout coeur avec eux. Nous savons que tout n’est pas simple ces derniers temps en France. Mais ça va changer. En tout cas 简迷离 GEMINI est avec vous… et si ce n’est pas en concert ce sera dans le mp3 player. Des bises à tous.

 

Merci pour cette interview GEMINI !

Articles précédents

Articles suivants


Veuillez patienter quelques instants pour le chargement des commentaires

Loading comments may take a few seconds please wait...